DIRECT - Ukraine : une centaine de réfugiés de Marioupol évacués

Les premiers déplacés du site d'Azovstal à Marioupol sont arrivés à Zaporijjia, située à 200 km. Le président Zelensky a déclaré : "Aujourd'hui, pour la première fois depuis le début de la guerre, ce couloir humanitaire vital a commencé à fonctionner." Mais la vice-Première ministre Iryna Verechtchouk, a cependant rappelé que "des centaines de civils restent bloqués à Azovstal". Les États-Unis vont rouvrir leur ambassade à Kiev à la fin du mois, ainsi que le Danemark et la Suède.

Image
Un père embrasse son fils à ZAPORIJJIA
© AP Photo/Francisco Seco
Andreï Fedorov serre dans ses bras son fils Makar qu'il vient de retrouver au centre d'accueil de Zaporijjia où sont rassemblés les déplacés de Marioupol ce 2 mai 2022.
Image
Civils évacués à Marioupol
Plusieurs centaines de personnes s'étaient réfugiées dans les sous-sols de l'usine d'Azovstal, depuis le début du siège de la ville. Une centaine d'entre eux ont pu être évacués le 1er mai. AP.
Partager11 minutes de lecture

Tous les horaires sont donnés au format temps universel coordonné (UTC). Pour information, la France se situe dans le fuseau horaire UTC+2.

Ce qu'il faut retenir de la journée du 2 mai à 18h00 TU.
- Les premiers évacués du site d'Azovstal à Marioupol sont arrivés à Zaporijjia, ville située à quelque 200 km au nord-ouest et toujours sous contrôle ukrainien. Mais plusieurs centaines sont toujours bloqués.
- Les Ukrainiens estiment qu'au moins 20 000 personnes seraient mortes dans la ville portuaire.
- Kiev affirme avoir détruit deux patrouilleurs russes "Raptor", près de l'île aux Serpents.
- Dans le reste du Donbass, les forces russes poursuivent leur offensive, avec des combats particulièrement intenses autour d'Izioum, de Lyman et de Roubijné, dont les Russes tentent de "prendre le contrôle pour préparer leur attaque sur Severodonetsk".
- Interrogé par la télévision italienne dimanche soir, Serguei Lavrov reparle de"dénazifier" l'Ukraine alors que le président Zelensky est juif, et déclare "je peux me tromper, mais Hitler avait aussi du sang juif". Des propos dénoncés par le ministre des Affaires étrangères israélien Yaïr Lapid comme "scandaleux, impardonnables et une horrible erreur historique".
- Danemark et Suède rouvrent leur ambassade à Kiev et les États-Unis se préparent à faire de même "d'ici la fin du mois".
- La Finlande annulle un contrat avec le russe Rosatom pour construire un réacteur nucléaire.
- Plus de 5,4 millions d'Ukrainiens ont quitté leur pays, selon l'ONU, et plus de 7,7 millions ont quitté leur foyer, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

19h04 TU - Washington accuse la Russie de vouloir "annexer" deux territoires prorusses.

"Selon les informations les plus récentes, nous pensons que la Russie va tenter d'annexer la 'république populaire de Donetsk' et la 'république populaire de Lougansk'", a déclaré à la presse à Washington l'ambassadeur américain auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, Michael Carpenter.

"Ces informations montrent que la Russie entend fabriquer de toutes pièces des référendums" en ce sens "vers la mi-mai", a-t-il ajouté.

"Moscou envisage un projet similaire pour Kherson", ville côtière ukrainienne dont l'administration russe a pris le contrôle à la faveur de l'invasion russe de l'Ukraine lancée le 24 février. Répondant aux questions de la chaîne américaine CNN, le diplomate assure que "ces informations sont très crédibles."


18h17 TU - Un adolescent de 15 ans a été tué et une mineure blessée dans une frappe russe sur Odessa.

"Une frappe de missile sur Odessa a endommagé un immeuble dans lequel se trouvaient cinq personnes. Un garçon de 15 ans est mort", déplore le conseil municipal de la ville sur la messagerie Telegram, sans donner de détails sur le sort des trois autres occupants de l'édifice.

"L'ennemi a tiré un missile sur l'infrastructure d'Odessa", avait annoncé plus tôt le gouverneur de la région d'Odessa, Maxim Martchenko, sans préciser quel lieu a été touché.

Une église orthodoxe dépendant du patriarcat de Moscou a eu son toit arraché dans l'attaque, indique de son côté le secrétaire du Conseil de sécurité ukrainien, Oleksiï Danilov, à la télévision ukrainienne. 

Odessa, une ville russophone considérée comme un centre culturel majeur tant pour les Ukrainiens que pour les Russes, a été plusieurs fois attaquée ces dernières semaines.

Funérailles - 27 avril Odessa
Funéraillesde Kira Glodan, morte à 3 moirs avec sa mère Valerya Glodan, 28 ans, et sa grand-mère Lyudmila Yavkina, 54 ans, tuées le 23 avril par un missile russe qui a frappé leur habitation. Le 27 avril, à la cathédrale de la Transfiguration d'Odessa. Ces frappes dans la ville portuaire de la mer Noire ont fait 18 blessés. 
© AP Photo/Max Pshybyshevsky

16h42 TU - Les clubs russes exclus de Ligue des champions 2022/2023.

L'exclusion du football russe devient durable: l'UEFA frappe fort en excluant les clubs russes de ses compétitions européennes la saison prochaine, dont la lucrative Ligue des champions, pérennisant la mise au ban de la Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine.

Déjà exclue fin février de la Coupe du monde 2022 au Qatar (21 novembre-18 décembre) et suspendue de toutes les compétitions internationales "jusqu'à nouvel ordre", la Russie voit ainsi le faisceau des sanctions s'élargir et s'étendre dans le temps.

"Aucun club russe ne participera à la saison 2022-2023 des compétitions interclubs de l'UEFA" dont les principaux tours de qualification démarrent en juillet, à savoir la Ligue des champions, la Ligue Europa, la Ligue Europa Conférence ou encore la Ligue des champions féminine, écrit l'UEFA.

C'est un grave manque à gagner pour les équipes concernées, privées des généreuses dotations offertes par l'UEFA et qui risquent de voir partir leurs meilleurs joueurs alléchés par de meilleures perspectives sportives ou financières.

C'est le Portugal désormai qui organisera l'Euro-2022 féminin.

16h37 TU - Le Danemark et la Suède annoncent la réouverture de leurs ambassades à Kiev.

"Mercredi, l'ambassade de Suède rouvrira à Kiev (...) La Suède continuera à être aux côtés de l'Ukraine", a écrit la ministre des Affaires étrangères suédoise Ann Linde sur Twitter, en remerciant la Pologne qui a accueilli la représentation suédoise pendant près de deux mois.

Ce matin, le ministre danois des Affaires étrangères Jeppe Kofod a rouvert l'ambassade de son pays dans la capitale ukrainienne, à l'occasion d'une visite surprise dans le pays en guerre.

"C'est un symbole très fort du soutien danois à l'Ukraine et au peuple ukrainien que de rouvrir les portes de l'ambassade du Danemark aujourd'hui", a-t-il déclaré dans un communiqué.


14h54 TU - Le Lycée de Lissitchansk, bel exemple d'architecture belge du XIXème siècle et établissement d'excellence a été complètement détruit par des bombardements russes.

"Construit il y a plus de 100 ans par les Belges, il était un des cent meilleurs lycées d'Ukraine. Il est passé par deux guerres mondiales et la bataille pour la conquête de la ville en 2014 et c'est aujourd'hui qu'il est brûlé " dit une ancienne élève, Yana Goncharenko citée par le gouverneur de l'oblast de Lougansk, Serguei Gaïdaï.

La destruction de l'héritage culturel par les Russes est déplorée par de nombreuses personnes, qui préfèrent rester anonymes. "Au moins trente sites inscrits au patrimoine ont été détruits ou très gravement endommagés. D'autres sont en péril car la Russie continue ses tirs même pendant les négociations" soulignait un membre de l'ONG hollandaise Docomomo, qui se consacre la préservation du patrimoine bâti. Cette personne qui réside à Kharkiv, capitale du constructivisme, déplorait la destruction de bâtiments iconiques comme la cathédrale de l'Assomption, un monument en style néoclassique emblématique de la ville.


13h38 TU - La Géorgie a remis son formulaire d'adhésion à l'Union européenne.


Le Premier ministre géorgien Irakli Garibashvili a remis lundi la première partie du questionnaire de l'UE à l'ambassadeur de l'UE en Géorgie, Carl Hartzell. Sur la base de ce questionnaire, la Commission européenne préparera un avis sur la candidature de la Géorgie à l'adhésion à l'UE. Carl Hartzell a souhaité du succès à la Géorgie et a souligné que c'était un grand honneur de faire partie de ce processus marquant.


12h33 TU - La chargée d'affaires américaine Kristina Kvien annonce un retour des diplomates américaines à Kiev "d'ici la fin du mois" de mai.


"Nous espérons fortement que les conditions nous permettront de revenir à Kiev d'ici la fin du mois", déclare Kristina Kvien lors d'une conférence de presse à Lviv où se sont repliées de nombreux autres corps diplomatiques.

"C'est mon premier jour de retour en Ukraine", a-t-elle ajouté, se disant "ravie", tout en précisant qu'elle "allait faire des allers-retours sur la journée pendant une semaine ou peut-être deux".

"La priorité est la sécurité du personnel. Si les agents de sécurité nous disent que l'on peut revenir à Kiev, alors nous y retournerons", a assuré Kristina Kvien.

"Le message à la Russie est: 'Vous avez échoué' ", a-t-elle lancé face à la presse. Et d'ajouter: "M. Poutine a fait une erreur de calcul historique dans son attaque non provoquée et injustifiée".

10h30 TU - Retard pour le deuxième jour d'évacuation à Marioupol 

Un nouveau train d'évacuation devait commencer lundi matin vers 07h00 (04h00 GMT). Les bus n'étaient "pas encore arrivés au point de rassemblement" après 12h00, d'après la mairie de Marioupol sur son compte Telegram. Mais une première opération avec la Croix rouge a sorti une centaine de civils de l'usine Azovstal.

Re(voir) : Ukraine : les premiers évacués de Marioupol viennent d'arriver à bon port

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...


08h54 TU - Le Bolchoï à Moscou retire les spectacles de deux metteurs en scène critiques

Le théâtre du Bolchoï de Moscou a annoncé le retrait de son affiche des spectacles prévus en mai de deux metteurs en scène ayant quitté la Russie et ayant communiqué publiquement leur opposition à l'offensive en Ukraine.

Les raisons de ce changement ne sont pas connues. Joint par l'AFP, le Bolchoï n'a pas commenté dans l'immédiat.

Théâtre Bolchoï
Le théâtre Bolchoï est le plus grand à Moscou, situé non loin du Kremlin.  Tugan Sokhiev le dirigeait depuis 2014. AP/ Alexander Zemlianichenko.


08h26 TU - Un consortium finlandais annule un contrat avec le russe Rosatom pour construire une centrale nucléaire

"La guerre en Ukraine a aggravé les risques du projet" situé à Pyhäjoki au bord de la mer Baltique, justifie le consortium Fennovoima dans un communiqué. Il invoque  également les "importants retards et l'incapacité" de Rosatom "à faire aboutir" le chantier du réacteur.

08h18 TU - L'armée ukrainienne affirme avoir détruit deux patrouilleurs russes

L'armée ukrainienne a affirmé avoir détruit deux "bateaux russes de classe Raptor", près de l'île aux Serpents, en mer Noire.
 

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...


08h12 TU - Israël fustige les propos de Lavrov sur Hitler​

Le ministre des Affaires étrangères israélien Yaïr Lapid a fustigé les propos de son homologue russe Sergueï Lavrov, qui avait affirmé qu'Hitler "avait du sang juif". Il a convoqué l'ambassadeur russe pour obtenir des "clarifications".


07h50 TU. Le Danemark rouvre son ambassade à Kiev 

Le Danemark a annoncé la réouverture de son ambassade à Kiev, en signe de soutien à l'Ukraine contre l'invasion russe. L'annonce a eu lieu lors d'une visite surprise de son ministre des Affaires étrangères Jeppe Kofod.

07h13 TU. Jill Biden à la rencontre de réfugiés ukrainiens cette semaine

La première dame des États-Unis va se rendre en Roumanie et en Slovaquie cette semaine pour rencontrer des familles de réfugiés ukrainiens, des travailleurs humanitaires, des militaires américains ainsi que des employés d'ambassade.

06h26 TU. L'Ukraine au menu des discussions d'une tournée européenne du Premier ministre indien

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, débute lundi 2 mai une tournée de trois jours en Europe. Elle vise à renforcer "l'esprit de coopération" de l'Inde avec ses partenaires européens et "échanger" sur l'invasion russe de l'Ukraine que New Delhi s'est refusé à condamner.

L'Inde cherche un équilibre difficile entre ses relations avec l'Occident et celles avec la Russie, qui lui fournit une grande partie de ses besoins en armes et en énergie.

02h51 TU. La Russie ne prévoit pas la fin de la guerre en Ukraine pour le 9 mai

La Russie ne cherche pas à terminer la guerre en Ukraine le 9 mai, célébré comme le Jour de la Victoire, a déclaré son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Des analystes estimaient une fin possible du conflit à cette date. La Russie célèbre généralement cette journée en grande pompe.

"Le rythme de l'opération en Ukraine dépend, avant tout, de la nécessité de minimiser les risques éventuels pour la population civile et les militaires russes", a-t-il ajouté.

(Re)voir : Ukraine : la principale centrale nucléaire d'Europe prise d'assaut 

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Centrale nucléaire en Ukraine attaquée par la Russie

23h19 TU. Voyage de presse à la centrale nucléaire de Zaporijjia

Un bâtiment administratif est calciné, mais ceux des réacteurs semblent intacts : l'AFP a pu visiter le 1er mai la centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d'Ukraine et d'Europe, lors d'un voyage de presse organisé par l'armée russe. Sa prise par l'armée avait suscité l'inquiétude de la communauté internationale.

22h52 TU - Volodymyr Zelensky salue l'évacuation de civils à Azovstal

"Aujourd'hui, pour la première fois depuis le début de la guerre, ce couloir humanitaire vital a commencé à fonctionner. Pour la première fois, il y a eu deux jours de vrai cessez-le-feu sur ce territoire", a déclaré dimanche 1er mai au soir le président ukrainien dans un message diffusé par vidéo.

(Re)voir : Ukraine : à Pushcha-Vodytsya, dans la région de Kiev, l'heure est à la reconstruction

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

19h20 TU - Huit civils tués par des frappes dans les régions de Donetsk et Kharkiv

Quatre d'entre eux sont morts dans la seule ville de Lyman, proche du front et sous la menace directe de l'avancée russe.