DIRECT-Ukraine : Volodymyr Zelensky appelle l'ONU à agir immédiatement contre la Russie, de nouvelles sanctions attendues

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky exhorte l'ONU à agir "immédiatement" contre la Russie au regard de ses "crimes de guerre" commis selon lui en Ukraine. Il réclame notamment son exclusion du Conseil de sécurité, alors que Moscou rejette toute accusation d'exactions. Depuis la découverte le week-end dernier de nombreux cadavres à Boutcha, près de Kiev, l'Union européenne et Washington intensifient leur pression économique et diplomatique contre la Russie. Les États-Unis devraient adopter ce mercredi, en coordination avec l'Union européenne et le G7, de nouvelles sanctions contre Moscou.

Image
Ukraine 6 avril
Cimetière à Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine, le 5/04/ 2022.
AP Photo/Nariman El-Mofty.
Partager8 minutes de lecture

Ce qu'il faut retenir de l'actualité du 6 avril :

  • Volodymyr Zelensky exhorte l'ONU à agir
  • De nouvelles sanctions attendues contre Moscou
  • La Turquie réclame une enquête sur les cadavres de Boutcha​
  • Deux civils tués dans le bombardement d'un centre de distribution d'aide dans l'Est
Tous les horaires sont donnés au format temps universel coordonné (UTC). Pour information, la France se situe dans le fuseau horaire UTC+2.

(Re)voir : Ukraine : Borodyanka, pire que Boutcha ?
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
19h55 TU. Le Canada adresse une convocation à l'ambassadeur russe à Ottawa

Les images "choquantes" de meurtres à Boutcha, en Ukraine, lui seront montrer. Le Canada a demandé à la Cour pénale internationale d'accélérer l'enquête sur les accusations de crimes de guerre.

17h20 TU. Joe Biden dénonce des "crimes de guerre majeurs"

Le président américain a évoqué les "corps laissés dans les rues après le retrait des Russes" et les "civils exécutés de sang-froid" à Boutcha, à côté de Kiev.
 

"Ce qui se passe ce n'est rien de moins que des crimes de guerre majeurs. Les nations responsables doivent s'unir pour que les responsables rendent des comptes", a-t-il dit lors d'une conférence syndicale à Washington, en promettant également "d'étouffer pour des années" le développement économique de la Russie.

(Re)voir : Ukraine : les habitants de Boutcha racontent l'enfer

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
16h35 TU. Bombardements soutenus sur Severodonetsk, dans le Donbass 
 

Severodonetsk, la ville la plus à l'est tenue par l'armée ukrainienne, a été la cible de bombardements soutenus.

Certains habitants se sont risqués à sortir quand les bombardements s'interrompaient quelques minutes, avant de se mettre à couvert quand les frappes ont repris.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
15h50 TU. Le Royaume-Uni durcit ses sanctions imposées à Moscou

Le Royaume-Uni interdit tout investissement britannique en Russie et cible les secteurs bancaire et énergétique, ainsi que des oligarques.
 

Dans un communiqué, la cheffe de la diplomatie britannique Liz Truss explique que cette nouvelle vague de sanctions vise à "décimer la machine de guerre" du président russe Vladimir Poutine.


Marioupol : les rescapés témoignent
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
14h33 TU. Nouvelle volée de sanctions économiques et financières des Etats-Unis contre la Russie
 

En plus d'interdire tous les nouveaux investissements en Russie, l'exécutif américain va appliquer les contraintes les plus sévères qu'il puisse imposer aux grandes banques russes Sberbank et Alfa Bank, ainsi qu'à plusieurs grandes entreprises publiques, en réponse aux "atrocités" commises en Ukraine.

Washington va sanctionner également les "enfants adultes" de Vladimir Poutine. Un haut responsable américain a précisé qu'il s'agissait des deux filles du président russe.


14h20 TU. La Hongrie prête à payer le gaz russe en roubles si besoin, annonce Victor Orban
 

Une décision à rebours des autres pays de l'Union européenne qui ont refusé la demande de Moscou.

"Nous ne voyons pas de problème dans le paiement en roubles, si c'est ce que les Russes veulent, nous paierons en roubles", a déclaré le Premier ministre Viktor Orban lors d'une conférence de presse à Budapest.

Nous ne voyons pas de problème dans le paiement en roubles, si c'est ce que les Russes veulent, nous paierons en roubles

Premier ministre hongrois, Viktor Orban

13h53 TU. Boutcha: Poutine dénonce une "provocation grossière et cynique" de l'Ukraine (Kremlin)

Lors d'un entretien avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban, M. Poutine évoque notamment "la provocation grossière et cynique de la part du régime de Kiev dans la ville de Boutcha", selon un communiqué du Kremlin. Il s'agit de la première réaction du président russe sur cette affaire qui suscite une indignation internationale.

13h31 TU. La guerre pourrait durer "des mois voire des années", selon le secrétaire général de l'Otan

"Nous devons être réalistes. La guerre peut durer longtemps, plusieurs mois, voire des années. Et c'est la raison pour laquelle nous devons également être préparés à un long parcours, à la fois en ce qui concerne le soutien à l'Ukraine, le maintien des sanctions et le renforcement de nos défenses", déclare Jens Stoltenberg avant le début d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Alliance.
 


Nous devons être réalistes. La guerre peut durer longtemps, plusieurs mois, voire des années.

Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan

13h29 TU. Zaporijjia : un convoi du CICR arrive  avec des réfugiés du sud-est 

Un convoi de sept autobus et d'environ 40 véhicules privés sous protection du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est arrivé ce mercredi du sud-est de l'Ukraine à Zaporijjia (sud). 

13h05 TU . Kiev appelle les habitants de l'Est de l'Ukraine à évacuer "maintenant", selon un responsable ukrainien
 

Les autorités régionales "appellent la population à quitter ces territoires et font tout pour que les évacuations se déroulent de façon organisée", déclare la vice-Première ministre Iryna Verechtchouk, citée par le ministère de l'Intégration sur Telegram, ajoutant qu'il fallait le faire "maintenant" sous peine de "risquer la mort".
 

12h45 TU. Viktor Orban s'est entretenu avec Vladimir Poutine
 

"J'ai proposé au président Poutine de déclarer un cessez-le feu immédiat", annonce le Premier ministre nationaliste hongrois devant la presse. Il lui a proposé de venir à Budapest pour des discussions avec les dirigeants ukrainien, français et allemand. "Il a dit oui, mais avec des conditions".

 

12H20 TU. Le démenti russe n'est pas "tenable" avec les images satellites (Berlin)

"Les explications données du côté russe, selon lesquelles il s'agissait de mises en scène ou que la Russie n'était pas responsable des assassinats, ne sont pas tenables à nos yeux" suite à "l'évaluation des images satellites" diffusées dans la presse", selon le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Hebestreit.


11H46 TU. Vote jeudi de l'Assemblée générale de l'ONU sur une suspension de la Russie du Conseil des droits de l'Homme 

Le scrutin est "confirmé jeudi à 10H00 locales". Pour que la Russie soit suspendue du Conseil des droits de l'Homme, siégeant à Genève, il faut une majorité des 2/3 des pays qui voteront pour et contre lors du scrutin auquel sont conviés les 193 membres de l'Assemblée générale.

11H39 TU. Les morts de civils à Boutcha "ne semblent pas loin du génocide", selon Boris Johnson

"Quand vous regardez ce qui se passe à Boutcha, les révélations sur ce que (le président russe Vladimir) Poutine a fait en Ukraine, (cela) ne semble pas loin du génocide selon moi", selon Boris Johnson. 


10H TU. La Russie annonce avoir réglé en roubles une dette en dollars

Le ministère des Finances russe annonce avoir réglé en roubles une dette en dollars à la suite du refus d'une banque étrangère d'effectuer le paiement en dollars, ce qui l'expose à un risque de défaut.

"Une banque étrangère a refusé d'exécuter des instructions" de paiement d'un montant de 649,2 millions de dollars dû le 4 avril, indique le ministère, affirmant donc avoir donc été "contraint de faire appel à une institution financière russe pour faire les versements nécessaires (...) dans la devise de la Fédération de Russie".

09H50 TU. Deux civils tués dans le bombardement d'un centre de distribution d'aide 

Deux civils ont été tués et cinq blessés dans le bombardement d'un centre de distribution d'aide à Vougledar, dans l'Est de l'Ukraine, selon le gouverneur de la région de Donetsk, Pavlo Kirilenko.

"Le site de distribution d'aide humanitaire a été bombardé par les fascistes russes à l'aide de roquettes à Vougledar. Il y a deux morts et cinq blessés".

09H11 TU. La Grèce va expulser 12 diplomates russes

La Grèce va expulser douze diplomates russes, selon un communiqué du ministère grec des Affaires étrangères. "Les autorités grecques ont déclaré personae non gratae 12 membres des missions diplomatiques et consulaires de la Fédération de Russie, accrédités en Grèce".

10H13 TU. Le pape fustige "une cruauté toujours plus horrible" y compris contre "des civils"

"Les récentes nouvelles de la guerre en Ukraine (...) attestent de nouvelles atrocités, comme le massacre de Boutcha, une cruauté toujours plus horrible, commise aussi contre des civils, des femmes et des enfants".

7H30 TU. L'UE devra prendre des sanctions sur le pétrole et le gaz russes 

L'Union européenne devra prendre "tôt ou tard" des sanctions sur le pétrole et le gaz russes, selon le président du Conseil européen Charles Michel, dénonçant les "crimes contre l'humanité" perpétrés à Boutcha.

Je pense que des mesures sur le pétrole et même le gaz seront nécessaires tôt ou tard.


Charles Michel, président du Conseil européen.

À re(voir) : Le Donbass dans l'angoisse d'une invasion russe
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...


9h18 TU. Les Pays-Bas immobilisent 14 yachts

Les autorités douanières néerlandaises ont immobilisé 14 yachts dans des chantiers navals, dont douze en construction et deux en entretien, qui sont visés par les sanctions contre la Russie, selon le ministre des Affaires étrangères. "Compte tenu des mesures actuelles, ces navires ne peuvent pas être livrés, transférés ou exportés pour le moment".

8H32 TU. La Turquie réclame une enquête sur les cadavres de Boutcha​

La Turquie réclame une enquête indépendante sur les cadavres retrouvés dans la ville ukrainienne de Boutcha, au nord-ouest de Kiev, après le départ des troupes russes.

"Les images du massacre, qui ont été publiées dans la presse depuis diverses régions dont Boutcha et Irpin près de Kiev, sont choquantes et tristes pour l'humanité", selon le ministère turc des Affaires étrangères.

À re(voir) : À Boutcha, l'enquête commence

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

5H50 TU. De nouvelles sanctions attendues contre Moscou

Après l'onde de choc de Boutcha, les Etats-Unis devraient adopter ce mercredi, en coordination avec l'Union européenne et le G7, de nouvelles sanctions contre la Russie visant notamment à interdire "tout nouvel investissement" dans ce pays.


3H53 TU. Washington annonce 100 millions de dollars supplémentaires en aide sécuritaire à l'Ukraine

Les Etats-Unis vont débloquer une aide sécuritaire supplémentaire à l'Ukraine allant jusqu'à 100 millions de dollars pour faire face à l'invasion russe.

Il s'agit de "répondre à un besoin ukrainien urgent de systèmes antichars Javelin supplémentaires, que les Etats-Unis ont fournis à l'Ukraine et qu'ils ont si efficacement utilisés pour défendre leur pays", selon le porte-parole du Pentagone, John Kirby.

3h37 TU. Volodymyr Zelensky exhorte l'ONU à agir

Volodymyr Zelensky exhorte l'ONU à agir "immédiatement" face aux "crimes de guerre" commis selon lui par la Russie dans son pays. Le président ukrainien a en outre appelé à ce que la Russie soit exclue du Conseil de sécurité de l'ONU et à une réforme du système des Nations unies, afin que "le droit de veto ne signifie pas le droit de mourir".