DIRECT-Ukraine : Zelensky annonce le début de l'offensive russe dans l'est de l'Ukraine

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a annoncé le début de l'offensive des troupes russes contre l'est de l'Ukraine.
Le gouverneur de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï, parle d'un "enfer" et de "combats incessants".
Image
Marioupol
La ville de Marioupol continue de résister (Ukraine), le 16/04/2022. 
AP Photo/Alexeï Alexandrov.
Partager9 minutes de lecture

 

Ce qu'il faut retenir de l'actualité du 18 avril :

  • L'Ukraine accuse les Russes de vouloir "détruire le Donbass" 
  • Cinq "puissantes" frappes de missiles sur Lviv
  • L'Ukraine publie une vidéo d'un proche de Poutine arrêté
  • La TV russe diffuse des vidéos de prisonniers présentés comme britanniques 
  • Plus de 4,9 millions d'Ukrainiens ont fui l'Ukraine, selon l'Onu

Tous les horaires sont donnés au format temps universel coordonné (UTC). Pour information, la France se situe dans le fuseau horaire UTC+2.

20h15 TU. Volodymyr Zelensky confirme le début de l'offensive russe dans l'est

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky a confirmé le début de l'offensive russe contre l'est de l'Ukraine, dont une partie est aux mains des séparatistes prorusses et où les combats meurtriers se sont intensifiés.

"Nous pouvons maintenant affirmer que les troupes russes ont commencé la bataille pour le Donbass, pour laquelle ils se préparent depuis longtemps. Une très grande partie de l'ensemble de l'armée russe est désormais consacrée à cette offensive", a-t-il déclaré dans un discours retransmis sur Telegram.

20h00 TU. L'offensive russe dans l'est de l'Ukraine "a commencé"

L'offensive des troupes russes contre l'est de l'Ukraine "a commencé", selon le gouverneur ukrainien de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï.

"C'est l'enfer. L'offensive a commencé, celle dont on parle depuis des semaines", a-t-il déclaré sur Facebook. "Il y a des combats à Roubijné et Popasna, des combats incessants dans d'autres villes pacifiques", a-t-il affirmé.

19h50 TU. Discussions entre l'ONU et Erdogan pour créer un "groupe de contact humanitaire"

Le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires, Martin Griffiths, a annoncé qu'il verrait le président turc Recep Tayyip Erdogan, cette semaine, en Turquie, pour pousser à la création "d'un groupe de contact humanitaire" réunissant l'Ukraine et la Russie.

Il a précisé qu'il prévoit d'arriver mercredi en Turquie et d'y rester jusqu'à jeudi, sans indiquer quand il rencontrerait le président turc. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, et Martin Griffiths ont eu un entretien téléphonique dimanche avec Recep Tayyip Erdogan pour lui parler de l'initiative.

19h45 TU. Au moins 8 civils tués par des frappes russes dans l'est de l'Ukraine, selon les autorités locales

Au moins huit civils ont été tués, ce lundi, lors de bombardements russes dans les régions de Donestk et Lougansk, dans l'est de l'Ukraine, où les combats sont intenses, selon les autorités ukrainiennes locales.

Quatre d'entre eux auraient été tués alors qu'ils tentaient de fuir Kreminna, une petite ville de la région de Lougansk où ont pris position les troupes russes. Quatre autres seraient morts en raison de bombardements russes dans la région voisine de Donetsk.

19h30 TU. Washington boycottera certaines sessions du G20 Finances si la Russie y participe

La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, qui représentera les États-Unis, boycottera certaines réunions du G20 Finances mercredi si la Russie y participe. Les États-Unis promettent de nouvelles sanctions économiques, notamment à l'encontre des pays, entreprises et individus qui tentent de se soustraire à ces mesures prises par les alliés occidentaux en réaction à la guerre en Ukraine.

Janet Yellen
La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, s'adresse au Conseil de l'Atlantique, le 13 avril 2022, à Washington.
AP Photo/Jacquelyn Martin

18h15 TU. Les nouvelles armes américaines pour l'Ukraine commencent à arriver

Les premières cargaisons de la nouvelle tranche d'aide militaire américaine pour l'Ukraine sont déjà arrivées aux frontières du pays pour être remises à l'armée ukrainienne, selon le Pentagone.

"Quatre vols sont arrivés des Etats-Unis hier dans la région, avec divers équipements", a annoncé un responsable ayant requis l'anonymat.
Un cinquième vol devrait arriver dans les prochaines 24 heures.

17h20 TU. Zelensky espère obtenir le statut de candidat à l'UE en "quelques semaines"

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dit espérer obtenir, "dans les semaines à venir", le statut de candidat à l'adhésion à l'Union européenne (UE), pour son pays, remerciant Bruxelles pour la célérité du processus.

Lors d'une rencontre à Kiev, il a transmis deux volumineux dossiers constituant la demande d'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne, à l'ambassadeur de l'UE en Ukraine, Matti Maasikas.

17h10 TU. La Russie affirme avoir détruit un important dépôt d'armes étrangères près de Lviv

L'armée russe affirme avoir détruit un important dépôt d'armes étrangères livrées récemment à l'Ukraine, près de Lviv (ouest), avec des "missiles de haute précision".

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, a indiqué que dans la matinée, les avions russes ont effectué une frappe contre un centre logistique des forces ukrainiennes. "Le centre logistique et d'importants lots d'armements étrangers, livrés à l'Ukraine durant les six derniers jours par les Etats-Unis et des pays européens, qui y étaient stockés, ont été détruits", selon la même source.

17h00 TU. L'UE condamne les bombardements aveugles contre des civils menés par la Russie 

L'Union européenne a condamné les frappes de missiles et les bombardements aveugles et illégaux contre des civils menés par la Russie en Ukraine et a dénoncé des crimes de guerre.

"L'UE condamne la poursuite des bombardements aveugles et illégaux de civils et d'infrastructures civiles par les forces armées russes (...). Il ne peut y avoir d'impunité pour les crimes de guerre", a affirmé le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell dans une déclaration publiée à Bruxelles après les frappes contre la ville de Lviv, dans l'Ouest du pays.

16H00 TU. Washington et ses alliés veulent accroître la pression économique sur la Russie

Selon le Trésor américain, Washington et ses alliés prévoir d'accroître la pression économique sur la Russie.

14h50 TU. Poutine décerne un titre honorifique à une brigade accusée par l'Ukraine des exactions de Boutcha

Le président russe a décerné lundi un titre honorifique au titre de "l'héroïsme" à la 64e brigade de fusiliers motorisés, que l'Ukraine a accusé d'avoir participé aux exactions commises à Boutcha, près de Kiev.

Vladimir Poutine a signé, selon le Kremlin, un décret accordant le "titre honorifique de Garde" à cette brigade du fait de l'"héroïsme et de la ténacité, la détermination et le courage" de ses hommes.

14h18 TU. La Banque mondiale veut débloquer 170 milliards de dollars

Le président de la Banque mondiale, David Malpass, a annoncé qu'il prépare un paquet d'aides de 170 milliards de dollars, sur 15 mois, pour aider les pays à faire face aux multiples crises, dont la crise alimentaire et humanitaire provoquée par la guerre en Ukraine.

David Malpass
Dans cette photo le président de la Banque mondiale, David Malpass, prend la parole, à l'occasion d'une conférence de presse à Washington, le 17 octobre 2019.
AP Photo/Jose Luis Magana

13h02 TU. Kharkiv de nouveau bombardée

Des bombardements russes sur Kharkiv, grande ville du nord-est de l'Ukraine, ont fait au moins trois morts.

Selon le Parquet régional, un obus tombé en fin de matinée sur un terrain de jeu pour enfants, dans une zone résidentielle a provoqué la mort d'un homme et d'une femme.Le directeur d'un centre d'aide médicale d'urgence a, de son côté, indiqué à l'agence Interfax-Ukraine qu'une frappe sur un centre de distribution d'aide humanitaire a fait un mort et six blessés.

12h09 TU. Plus de 4,9 millions d'Ukrainiens ont fui l'Ukraine, selon l'Onu

Plus de 4,9 millions d'Ukrainiens ont fui leur pays 54 jours après l'invasion ordonnée par le président russe Vladimir Poutine le 24 février, selon les chiffres publiés par le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés.

10h52 TU. Réouverture de l'ambassade d'Italie à Kiev

L'ambassade d'Italie en Ukraine, transférée en mars de Kiev à Lviv, a rouvert lundi dans la capitale. Dans le sillage d'autres pays occidentaux, Rome avait décidé début mars de fermer son ambassade à Kiev "compte tenu de la détérioration de la situation sécuritaire".

10h27 TU. L'Ukraine publie une vidéo d'un proche de Poutine arrêté, demandant à être échangé

Les services de sécurité ukrainiens ont publié une vidéo du député et homme d'affaire ukrainien Viktor Medvedtchouk, proche de Vladimir Poutine et récemment arrêté, demandant à être échangé contre les soldats et civils de la ville assiégée de Marioupol.

"Je veux m'adresser au président russe Vladimir Poutine et au président ukrainien Volodymyr Zelensky avec la demande de m'échanger par la partie ukrainienne contre les défenseurs de Marioupol et ses habitants", a déclaré Viktor Medvedtchouk dans une courte vidéo non datée, où il est habillé de noir et assis à une table.

10h17 TU. La TV russe diffuse des vidéos de prisonniers présentés comme britanniques demandant que Johnson négocie leur libération

La télévision publique russe a diffusé des appels de deux prisonniers, identifiés comme des ressortissants Britanniques, Shaun Pinner et Aiden Aslin, capturés lors de combats en Ukraine, demandant au Premier ministre Boris Johnson de négocier leur libération.

Les deux hommes, qui apparaissent les traits tirés, demandent à être échangés contre Viktor Medvedtchouk, un riche homme d'affaire ukrainien proche de Vladimir Poutine arrêté en Ukraine. Ils ne précisent pas qui les détient actuellement, les forces russes ou alors leurs alliés séparatistes du Donetsk, dans l'est de l'Ukraine.

09h56 TU. 200.000 emplois menacés par les sanctions à Moscou, selon le maire​

Au moins 200.000 emplois sont menacés à Moscou par le départ ou l'arrêt des activités d'entreprises étrangères, dans la foulée de l'offensive russe contre l'Ukraine, selon le maire de la capitale russe, Sergueï Sobianine. Il a aussi indiqué qu'un plan d'aide de 3,6 milliards de roubles (environ 38 millions d'euros au taux actuel) avait été adopté la semaine dernière pour aider les Moscovites risquant un licenciement.

09h19 TU. L'Espagne va rouvrir son ambassade à Kiev

"Dans quelques jours, nous allons rouvrir l'ambassade d'Espagne à Kiev, comme nouvelle preuve de l'engagement du gouvernement espagnol, de la société espagnole, aux côtés du peuple ukrainien", a déclaré le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez lors d' un entretien à la chaîne Antena 3.

08h35 TU. Pas d'évacuations de civils pour la deuxième journée consécutive

Aucun couloir humanitaire ne sera mis en place ce lundi pour l'évacuation des civils des zones de combats en Ukraine, annoncent les autorités ukrainiennes pour la deuxième journée consécutive, accusant la Russie de "blocage" et de bombarder des convois.

À re(voir) : Frappes de missiles sur la ville ukrainienne de Lviv

 

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...



06h25 TU. Cinq  frappes de missiles sur Lviv, au moins 7 morts et 11 blessés 

Cinq "puissantes" frappes de missiles russes ont touché ce lundi matin Lviv, grande ville de l'ouest de l'Ukraine d'ordinaire relativement épargnée par les combats. Selon Mikhaïlo Podoliak, conseiller du président Zelensky."Les Russes continuent d'attaquer barbarement les villes ukrainiennes depuis les airs, déclarant cyniquement au monde entier leur droit de tuer des Ukrainiens".

Lviv
Des missiles ont frappé la ville de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine, selon Kiev.
AP Photo/Evgeny Maloletka.



04h16 TU. Cette semaine risque d'être difficile (gouverneur ukrainien)

Le ministère russe de la Défense assure que "des missiles de haute précision ont détruit des entrepôts de carburant et de munitions" à Barvinkove (région d'Izioum) et Dobropillia (non loin de Donetsk). "Le bombardement constant de la région (de Lougansk) se poursuit", a dans le même temps déploré son gouverneur ukrainien, Serguiï Gaïdaï. La localité de "Zolote a été durement touchée aujourd'hui. Ils ont délibérément visé un immeuble de cinq étages".

Zelensky
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'exprime depuis Kiev, en Ukraine, le  17/04/2022. 
Bureau de presse présidentiel ukrainien via AP.



00h50 TU. Les Ukrainiens combattront jusqu'au bout

Les derniers défenseurs ukrainiens de Marioupol tiennent toujours des secteurs de la ville et ils "combattront jusqu'au bout", a prévenu le Premier ministre Denys Chmygal. "Non, la ville n'est pas tombée. Nos forces militaires, nos soldats y sont toujours. Ils combattront jusqu'au bout. A l'heure où je vous parle, ils sont toujours dans Marioupol".

00h06 TU. L'Ukraine accuse les Russes de vouloir "détruire le Donbass" qui continuera à être défendu
 


Les soldats russes se préparent à une offensive dans l'est de notre pays dans un avenir proche. Ils veulent littéralement achever et détruire le Donbass. Tout comme les militaires russes détruisent Marioupol, ils veulent anéantir d'autres villes et d'autres communautés dans les régions de Donetsk et de Lougansk. 

Message vidéo de Volodymyr Zelensky, président ukrainien
À re(voir) : Lyssytchansk, ville quasiment détruite à l'est de l'Ukraine
 
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...