États-Unis : Taylor Swift pourrait-elle faire basculer la présidentielle 2024 ?

Superstar de la pop, idole de la jeunesse, et bientôt icône de campagne ? L'influence de la chanteuse Taylor Swift, âgée de 34 ans, est au coeur de toutes les convoitises pour la présidentielle américaine de 2024.
 

Image
taylor swift eras tour 2023

Taylor Swift lors d'un concert à Los Angeles en Californie durant sa tournée "The Eras Tour", en août 2023.

AP/Chris Pizzello
Partager2 minutes de lecture

Elle a été désignée personnalité de l'année 2023 par le prestigieux magazine Time. Au sommet de son art, Taylor Swift bat absolument tous les records. Un exemple parmi tant d'autres : sa tournée "Eras Tour" a dépassé la barre symbolique du milliard de dollars de recettes en 60 dates en 2023.  Du jamais vu dans l'histoire de la musique.

Originaire de l'état rural du Tennessee, Taylor Swift a commencé son parcours dans la musique country, un genre particulièrement apprécié des conservateurs. Selon un sondage publié par l'institut Marist, l'artiste à l'origine de tubes comme "Shake It Off" ou "Bad Blood", est créditée de 70% d'opinions favorables chez les Américains.

Supportrice de Biden en 2020

Un chiffre dont Joe Biden, actuel président des États-Unis, ne peut que rêver pour lui-même… La côte de popularité du démocrate, en baisse depuis le début de son mandat, plafonne désormais à un peu moins de 40% d'opinions favorables selon l'agrégateur de sondages FiveThirtyEight.

En 2020, lors de la dernière élection présidentielle américaine, Taylor Swift avait officiellement soutenu Joe Biden face au président Donald Trump. À l’époque, la chanteuse pop avait accusé le républicain d'avoir "attisé les flammes du suprématisme blanc et du racisme pendant tout (son) mandat".

Taylor Swift pourrait-elle redonner des couleurs à Joe Biden en appelant à le soutenir en 2024 ? L'équipe de campagne du président-candidat en est sûre. "Merci de ne pas nous dire que nous avons besoin d'une stratégie Taylor Swift. On suit le dossier", s'amusait un cadre de l'équipe de Biden en partageant une fiche de poste pour la campagne.

L’espoir des démocrates pour 2024 

Ce soutien est-il pour autant si facile à obtenir de nouveau ? D'autant que les "Swifties", nom donné aux fans de la chanteuse, vivent principalement dans les banlieues résidentielles, ajoute le politologue, des zones qui "font pencher la balance politique américaine".

Pour autant, la chanteuse avait été très critiquée par les démocrates pour ne pas avoir ouvertement soutenu Hillary Clinton face à Donald Trump en 2016. Après des années de prudence, la chanteuse était sortie du bois pour la première fois en 2018, parrainant un démocrate dans son État natal du Tennessee.

09112023 argentine fans de taylor swift

Des fans de Taylor Swift durant un concert donné pendant la tournée mondiale "The Eras Tour" en novembre 2023. Buenos Aires, Argentine.

AP/Natacha Pisarenko

La star est très populaire chez les jeunes femmes en âge de voter. Joe Biden compte fortement sur cet électorat, qui l'a hissé au pouvoir en 2020, pour se faire réélire. Mais les sondages ne sont pas bons pour le démocrate parmi les jeunes, en particulier depuis le début du conflit entre Israël et le Hamas. Beaucoup reprochent un soutien trop appuyé de son administration à l'allié israélien.

Et selon un sondage publié début décembre par un institut de Harvard, le nombre de jeunes interrogés prévoyant "assurément" d'aller voter pour la prochaine présidentielle a chuté à 49%, contre 57% à l'automne 2019.

L'impact exact qu'a pu avoir le soutien de Taylor Swift dans la victoire du démocrate est difficile à quantifier. Mais l'artiste a, depuis la dernière élection, accédé à un nouveau statut. Taylor Swift "était populaire en 2020, mais sa popularité (...) est passée à un autre niveau", explique Matthew Harris, professeur en sciences politiques à l'université Park.

Elle encourage ses fans à aller voter 

Le taux de participation en général, et celui des jeunes en particulier, sera l'une des clés de la prochaine présidentielle. Et pour Matthew Harris, c'est sûrement dans ce domaine que Taylor Swift pourrait avoir le plus d'impact. "Je ne pense pas que les gens se disent “Oh! Taylor Swift soutient Joe Biden, alors je vais voter pour lui” , explique-t-il. Le plus important sera "sa capacité à mobiliser les gens, à les encourager à s'enregistrer pour voter", car "ce sont des gens qui sont déjà prédisposés à voter pour Joe Biden".

Taylor Swift avait publié en septembre un message sur Instagram invitant ses 272 millions d'abonnés à se rendre la plateforme Vote.org pour s'inscrire sur les listes électorales. Résultat ? L'organisation a recensé plus de 35 000 nouvelles inscriptions ce jour-là, soit un bond de 23% par rapport à la même journée un an plus tôt, et une nouvelle preuve de l'influence de la chanteuse. La superstar pourrait également favoriser la mobilisation de par ses prises de position, notamment sur l'avortement.

Lorsque la Cour suprême a annulé en 2022 la garantie constitutionnelle du droit à l'IVG, l'artiste avait dit être "terrifiée" que le droit des femmes à disposer de leur propre corps leur soit retiré, un combat qui tient à Kamala Harris, la vice-présidente de Joe Biden.

Mais pour que ce dernier emporte le soutien de la chanteuse, peut-être faudrait-il que le président ne la confonde plus avec Britney Spears, comme il l'avait fait en novembre...