France : soupçonné de racisme, l'entraîneur Christophe Galtier porte plainte pour diffamation et menaces de mort

Image
galtier nice
Christophe Galtier, alors entraîneur de Nice, lors d'un quart de finale de la Coupe de France de football contre Marseille au stade Allianz Riviera de NIce, 9 février 2022. 
(AP Photo/Daniel Cole)
Partager3 minutes de lecture
Soupçonné d'avoir tenu des propos discriminatoires lors de son passage à l'OGC Nice l'année dernière, l'actuel entraîneur du Paris Saint-Germain, Christophe Galtier, a contre-attaqué vendredi en déposant plainte pour diffamation et menaces de mort.

Selon son avocat, Me Olivier Martin, cette plainte pour diffamation et mise en danger par diffusion d'informations visent Julien Fournier, ancien directeur du football de l'OGC Nice, ainsi que deux journalistes qui ont publié l'information la semaine dernière.

Une autre pour harcèlement et menaces de mort contre X a également été déposée, a précisé l'avocat.

Christophe Galtier, placé sous protection par le PSG la semaine dernière, avait confié avoir "eu beaucoup de messages, beaucoup très désagréables" dont des menaces de mort. 

Contacté par l'AFP, le parquet de Paris a confirmé qu'une plainte de Christophe Galtier avait été reçue vendredi au pôle national de lutte contre la haine en ligne. 

"On espère que le procureur de Paris agira avec la même célérité que le procureur de Nice pour que Christophe Galtier sorte le plus vite de cette affaire", a souligné Me Martin vendredi auprès de l'AFP.

Dans un courrier électronique adressé à la direction du club niçois révélé par le journaliste indépendant Romain Molina puis RMC, que l'AFP n'a pas pu authentifier, l'ancien directeur de l'OGC Nice Julien Fournier, avec qui Galtier a entretenu des relations exécrables, a notamment rapporté ces propos attribués à l'entraîneur du PSG: "+Il m'a alors répondu que je devais tenir compte de la réalité de la ville et qu'en effet, on ne pouvait pas avoir autant de noirs et de musulmans dans l’équipe+" et "+il m'a fait état de sa volonté de changer en profondeur l’équipe en précisant aussi qu'il voulait limiter au maximum le nombre de joueurs musulmans+"

Christophe Galtier, soutenu publiquement par son club le PSG, réfute avoir tenu de tels propos.

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Nice pour des soupçons de "discrimination fondée sur une prétendue race ou l'appartenance à une religion" et des perquisitions ont eu lieu vendredi dernier dans les locaux de l'OGC Nice. 

Galtier "concentré sur le travail"

Dans le cadre de cette enquête, le président de l'OGC Nice Jean-Pierre Rivère a indiqué jeudi à l'Equipe et Nice-Matin avoir été auditionné par la police de Nice cette semaine.

"J'ai déjà été auditionné, j'ai donné tous les éléments que je considérais avoir en ma possession. Chacun fera la même chose. Il était vraiment important de protéger le groupe, ce qui n'a pas été facile durant cette période", a-t-il notamment expliqué.

L'entraîneur actuel de Nice et entraîneur de la réserve lors du passage de Galtier (2021-2022), Didier Digard, a affirmé que l'affaire n'était "plus un sujet de discussion dans le vestiaire" niçois.

"Cela peut être dans certaines têtes, même si je ne le ressens pas. Mais ce n'est plus un sujet de discussion. On sait que maintenant, il faudra s'armer de patience et laisser la justice travailler", a-t-il ajouté mercredi, avant l'élimination en quart de finale de C4 contre le FC Bâle.

De son côté, Christophe Galtier n'a lui pas encore été entendu par les enquêteurs, a précisé Me Martin à l'AFP.

Ces remous extra-sportifs, couplés aux résultats décevants, font planer un voile d'incertitudes au-dessus de Galtier, sous contrat à Paris jusqu'en 2024.

"Je suis très concentré sur le travail. Le travail permet d'être actif. Je suis très actif avec le staff, avec les joueurs. Je me projette aussi sur l'avenir, j'ai pas mal de travail en ce sens. Mon cerveau est en permanence en activité pour être concentré sur les matches pour aller chercher ce titre", a répondu le technicien jeudi devant la presse.

"Suis-je persuadé d'être l'entraîneur la saison prochaine? Je me projette pour être l'entraîneur de la saison prochaine au PSG", a poursuivi le technicien.

Voir aussi : Ramadan : faut-il interdire les pauses pour rompre le jeûne pendant un match comm le veut la FFF ?