Grèce : au nom de l'austérité, la mort des médias publics

75 ans d'histoire rayés d'un trait : l'ERT s'est éteinte hier soir quelques heures seulement après l'annonce de sa disparition par le gouvernement grec. 3 chaînes de télévision nationales, des radios, mais aussi 2600 salariés sur le carreau : la décision a fait l'effet d'une bombe en Grèce.
Image
Grèce : au nom de l'austérité, la mort des médias publics
Partager1 minute de lecture
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Quand la crise prend les commandes...