Guerre en Ukraine : violation cessez-le-feu à Marioupol, l'évacuation des civils reportée

L'évacuation des civils de Marioupol est reportée. La municipalité dénonce de multiples violations du cessez-le-feu par les Russes.
Image
Marioupol
Le port stratégique de Marioupol, à l'est de l'Ukraine, le 4 mars 2022. 
Sergei Grits / AP
Partager3 minutes de lecture

L'évacuation des habitants de Marioupol, port stratégique du sud-est de l'Ukraine encerclé par les forces russes et leurs alliés, a été reportée à cause de “multiples violations russes” du cessez-le-feu, selon la mairie.

LIRE : Ukraine : non respect du cessez-le-feu à Marioupol, l'évacuation des civils reportée

L'évacuation des civils, qui devait commencer en fin de matinée, "est reportée pour des raisons de sécurité", car les forces russes "continuent de bombarder Marioupol et ses environs", accuse la municipalité sur Telegram.

Les civils qui s'étaient rassemblés aux points de sortie de la ville sont priés de "regagner les abris" en attendant le retour au calme. "Des négociations sont en cours avec la Russie pour établir un cessez-le-feu et assurer la mise en place d'un couloir humanitaire", assure la mairie de Marioupol.

Samedi matin, le ministère russe de la Défense avait annoncé l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu à partir de 07H00 GMT pour permettre aux civils de Marioupol et de la ville de Volnovakha, à 60 km au nord, de partir en sécurité.


Revoir : Ukraine : à Lviv, l'exode des réfugiés se poursuit 
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

L'objectif est d'évacuer 200 000 personnes de Marioupol et 15 000 de Volnovakha, localité située au nord de la ville portuaire. "Au total, il faudra plusieurs étapes d'évacuation, étalées sur plusieurs jours, pour que chaque personne voulant partir puisse le faire", a averti la mairie de Marioupol sur Telegram.

Le couloir d'évacuation des civils doit mener les habitants de Marioupol et Volnovakha à la ville ukrainienne de Zaporojie, 220 kilomètres au nord-ouest. L'emplacement des couloirs humanitaires et des points de sortie avaient été déterminés en accord avec les autorités ukrainiennes. 

Marioupol sous blocus russe 

Dans la nuit de vendredi à samedi, le maire de Marioupol avait annoncé que ce port stratégique, situé sur la mer d'Azov était soumis à un "blocus" et subissait des attaques "impitoyables" de l'armée russe. Les forces séparatistes pro-russes et l'armée ont pour leur part indiqué que la ville était encerclée.

Le contrôle de Marioupol revêt un caractère stratégique pour la Russie, car il lui permettrait d'assurer une continuité territoriale entre ses forces venues de Crimée et celles venues des territoires séparatistes prorusses du Donbass ukrainien. 

(Re)voir : guerre en Ukraine : un premier cessez-le-feu pour évacuer les civils à Marioupol
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Avant l'annonce de la Russie samedi, Vadim Boïtchenko avait appelé à un cessez-le-feu "pour que nous puissions rétablir les infrastructures vitales et mettre en place un couloir humanitaire" pour acheminer des aliments et des médicaments jusqu'à Marioupol. 

"Dans ces conditions, où notre chère ville est sous un feu sans merci de la part de l'occupant, il n'y a d'autre solution que de donner la possibilité aux habitants, vous, de partir en sécurité de Marioupol", concèdait le maire de la ville vendredi sur Telegram.