Guerre Israël-Hamas : Ottawa prépare le rapatriement des Canadiens

Affaires mondiales Canada (ministère du gouvernement fédéral chargé des affaires étrangères et du commerce international) a annoncé qu’il dépêchera dans les prochains jours des avions des forces armées canadiennes à Tel-Aviv pour permettre le rapatriement des ressortissants canadiens. Précisions de Radio-Canada.

Image
Aéroport israel gaza

Des passagers font la queue à l'aéroport d'Athènes pour revenir à Tel-Aviv. Le gouvernement canadien veut évacuer lui ses ressortissants à Athènes. 

 

AP Photo/Thanassis Stavrakis
Partager1 minute de lecture

Les citoyens canadiens et résidents permanents qui se trouvent en Israël, en Cisjordanie ou à Gaza doivent s’inscrire auprès d’Affaires mondiales pour recevoir les informations nécessaires.

Le gouvernement fédéral travaille à d’autres options pour les personnes qui ne pourraient pas se rendre à l’aéroport de Tel-Aviv.

La ministre Mélanie Joly a précisé dans un message sur son compte X que les "vols seront accessibles aux citoyens canadiens, à leurs conjoints et à leurs enfants, ainsi qu’aux résidents permanents canadiens, à leurs conjoints et à leurs enfants".

Tweet URL

La ministre assure que le personnel d’Affaires mondiales, aussi bien à Ottawa qu’à Ramallah et à Tel-Aviv, "continue à travailler jour et nuit pour soutenir les Canadiens".

Affaires mondiales Canada précise que ses équipes ont répondu à "1284 demandes de renseignements depuis le début du conflit le 7 octobre 2023."

Par ailleurs, le ministère a indiqué être au courant des informations faisant état du décès confirmé d'un Canadien et d'un deuxième cas signalé, ainsi que de trois autres Canadiens portés disparus.

"Les représentants du gouvernement canadien en Israël sont en contact avec les autorités locales pour confirmer ces informations et en recueillir d'autres", lit-on dans le communiqué d’Affaires mondiales Canada.

Aide humanitaire

Au sujet de l’aide humanitaire, Affaires mondiales Canada se dit préoccupé par la détérioration rapide de la situation humanitaire et ses conséquences sur les civils.

Ottawa appelle toutes les parties "à protéger les civils et respecter le droit humanitaire international".

Nous continuerons à soutenir les civils en leur fournissant une aide humanitaire vitale, tout en veillant à ce qu’aucun argent ne tombe entre les mains du Hamas.

Communiqué d’Affaires mondiales Canada

Le ministère précise que le Canada a "une politique de non-contact avec l’organisation terroriste répertoriée, le Hamas. De plus, aucune aide canadienne n'est fournie directement à l'Autorité palestinienne."

Selon Affaires mondiales, le Canada a "déboursé en moyenne 55 millions de dollars par an pour aider à répondre aux besoins de développement et humanitaires des Palestiniens vulnérables en Cisjordanie et à Gaza, dont 20 millions de dollars pour le développement et 35 millions de dollars pour l'aide humanitaire."