Irlande du Nord : des tensions identitaires plus d'un siècle après la partition [LeMémo]

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Partager1 minute de lecture
5 minutes 11 secondes
Il y a un an, le 3 mai 2021, l'Irlande célébrait le centenaire de sa partition entre le Nord, contrôlé par les « unionistes » protestants fidèles à la monarchie britannique, et le Sud, catholique, qui devient la République d’Irlande. Le 28 juin 1922, une guerre civile éclate en Irlande opposant les pro et les anti Traité anglo-irlandais établissant la partition. Un conflit qui prend fin un an après. A la fin des années 1960, l'Irlande du Nord connaît à son tour des violences avec la période dite de « Troubles » marquée par de nombreux attentats et émeutes. Les accords de paix du "Vendredi Saint" en 1998 et le désarmement des différents groupes armés ont permis une désescalade. Mais les tensions identitaires ont été ravivées par le Brexit voté par référendum en 2016. En 2019, TV5MONDE s'était rendue à Londonderry, ville tristement connue par le "Bloody Monday". Reportage signé Karine Barzegar.