"London Bridge is down", le protocole prévu jusqu'aux funérailles d'Elizabeth II

Le Royaume-Uni entame une séquence protocolaire historique après la mort de sa souveraine Elizabeth II, chef d’Etat pendant plus de 70 ans. Le protocole "London Bridge is down" (le pont de Londres s'est effondré) détaille le déroulé des évènements qui vont suivre. 
Image
procession
Procession lors des funérailles du Prince Philip, Windsor. Royaume-Uni, samedi 17 avril 2021.
Mark Large/Pool via AP
Partager4 minutes de lecture
Le plan "London Bridge is down" prévoit depuis des années les modalités de la succession de la couronne britannique. L'hypothèse d'un décès d'Elizabeth II en Ecosse avait également été planifié dans un deuxième plan baptisé opération « Licorne » qui intègre le retour du cercueil de la reine à Londres. Pour l’heure, le programme n’a pas été confirmé officiellement, et certains points dépendent des décisions du nouveau monarque Charles III. Mais des éléments de réponse sont déjà disponibles. 
  • Vendredi 9 septembre 

Ce vendredi 9 septembre, au lendemain de l'annonce du décès de la reine Elizabeth II, le nouveau roi Charles III et son épouse la princesse consort Camilla ont quitté le château de Balmoral en Ecosse pour rejoindre Londres. Le monarque doit s’entretenir avec la Première ministre, nouvellement nommée, Liz Truss. Cette dernière reçue par la reine défunte mardi 6 septembre aura ainsi rencontré deux souverains en quatre jours, une première dans l’histoire du Royaume-Uni.

L’après-midi, les drapeaux britanniques sont mis en berne, les cloches sonnent à Londres et 96 coups de canon sont tirés en mémoire de la souveraine.
canon reine
L'artillerie royale tire une salve de canon pour marquer le décès de la Reine à Hyde Park à Londres, vendredi 9 septembre 2022.
AP Photo/Alberto Pezzali
À Londres, Charles III devrait finaliser les derniers détails des funérailles parmi lesquels la durée du deuil de la famille. Le gouvernement doit, quant à lui, confirmer la durée du deuil national, d’une durée de 12 à 13 jours selon les spécialistes. Le jour des funérailles lui, sera férié.

À lire : DIRECT - Mort d'Elizabeth II : le roi Charles III est à Londres et s'adressera aux Britanniques à 17H TU

Un discours du Roi Charles III enregistré dans la journée doit être diffusé en début de soirée. 
Enfin, une Cérémonie religieuse devrait avoir lieu à la cathédrale Saint-Paul à Londres avec la Première ministre et des membres du gouvernement, selon le journal britannique The Guardian.
  • Samedi 10 septembre 

Le « conseil d'Accession », groupe de dignitaires réunissant des personnalités du gouvernement et des conseillers privés de sa Majesté, dont le prince William, se réunit dans la matinée au palais Saint James à Londres. Dans une déclaration publique lue depuis le balcon de palais, le conseil proclame la nomination du nouveau roi. 

Cette proclamation est par la suite relayée par un officier de l'ordre de la Jarretière et une demi-douzaine de hérauts en calèche sur la place de Trafalgar Square puis à la bourse de commerce britannique, la Royal Exchange. Immédiatement après la proclamation du nouveau monarque, le Parlement exprime ses condoléances et fait vœux d’allégeance. 
  • Dimanche 11 septembre 

Le cercueil de la reine est ensuite transporté au palais d'Holyroodhouse, une des résidences officielles de la monarchie en Ecosse. Les administrations décentralisées d'Ecosse, du Pays de Galles et d'Irlande du Nord devraient proclamer l'avènement du nouveau monarque. Le roi devrait se rendre en Ecosse à cette occasion. 
  • Lundi 12 septembre

Une procession s’étendra de la Royal Mile, la rue la plus célèbre d’Edimbourg à la cathédrale de Saint Gilles d'Edimbourg. Elle s’achèvera par une cérémonie religieuse en présence des membres de la famille royale. Le public devrait avoir la possibilité de venir se recueillir à proximité du cercueil. 

Dans le même temps, à Londres, les deux chambres du Parlement se réunissent dans le Hall de Westminster pour un hommage à la souveraine. 

Charles III quittera ensuite l’Ecosse pour entamer plusieurs déplacements au Pays de Galles et l'Irlande du Nord. 
  • Mardi 13 septembre 

Le cercueil est acheminé par avion à Londres puis au palais de Buckingham. Une première répétition de la procession entre le palais de Buckingham et celui de Westminster est organisé. 
  • Mercredi 14 septembre

Le cercueil est attendu au palais de Westminster. Selon les informations du journal The Independent, il devrait être acheminé sur un affût métallique escorté par des soldats de la marine britannique. 

La reine reposera ainsi à Westminster Hall pendant quatre ou cinq jours sur un catafalque drapé de pourpre. Le public pourra venir s'y recueillir 23 heures sur 24. Des centaines de milliers de personnes sont attendues, selon les informations du journal britanique the Guardian. 
  • Lundi 19 septembre 

Le cercueil, suivi par les proches parents de la reine, devrait être transporté à l'abbaye de Westminster où commenceront les funérailles d’Etat. Le pays se figera alors pour deux minutes de silence. Des dignitaires du monde entier sont attendus à l’évènement.   

A l’issue de la cérémonie, la reine sera inhumée en privé dans la chapelle du roi George VI du château de Windsor, une annexe de la chapelle principale. Le cercueil de son époux le prince Philip décédé l'an dernier y sera déplacé pour être à ses côtés.