Mort de l'opposant russe Alexeï Navalny : les réactions internationales

Il était l'opposant numéro un au président russe Vladimir Poutine. Alexeï Navalny est mort ce vendredi 16 février à l'âge de 47 ans dans une colonie pénitentiaire où il purgeait une peine de prison. Dès l'annonce de son décès, les réactions se sont multipliées.

Image
Alexei Navalny en prison

L'opposant russe Alexeï Navalny dans la colonie pénitentiaire où il était emprisonné, le 11 janvier 2024.

AP Photo/Alexander Zemlianichenko, File
Partager2 minutes de lecture

Les voix internationales

Le président français, Emmanuel Macron accuse la Russie de "condamner à mort" les "esprits libres".

"La Russie est responsable" de la situation qui a mené à la mort de l'opposant Alexeï Navalny, qui souligne "la faiblesse et la corruption" du système de Vladimir Poutine, a réagi vendredi le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

La vice-présidente américaine Kamala Harris estime, elle, que la mort en prison de l'opposant russe constitue "un nouveau signe de la brutalité" du président Vladimir Poutine. "Peu importe l'histoire qu'ils raconteront, soyons clair: la Russie est responsable", a-t-elle dit lors d'un discours à la Conférence sur la sécurité de Munich, dans le sud de l'Allemagne.

L'Union européenne tient "le régime russe" pour "seul responsable de la mort tragique" de l'opposant Alexeï Navalny, a déclaré le président du Conseil européen Charles Michel. "Alexeï Navalny s'est battu pour les valeurs de liberté et de démocratie. Pour ses idéaux, il a fait le sacrifice ultime", a-t-il écrit sur X. 

Tweet URL

La Russie "doit répondre à de sérieuses questions" concernant la mort de l'opposant politique a déclaré le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, en marge de la Conférence sur la sécurité à Munich en Allemagne.

L'opposant russe "a payé de sa vie sa résistance à un système d’oppression", a réagi le ministre français des Affaires étrangères Stéphane Séjourné sur X, en notant que "sa mort en colonie pénitentiaire nous rappelle la réalité du régime de Vladimir Poutine".

Tweet URL

 

De son côté, le chef de la diplomatie britannique David Cameron avertit que le président russe Vladimir Poutine devra "rendre des comptes" pour la mort en prison d'Alexeï Navalny, rendant hommage au "courage" de l'opposant.

L'ex-chancelière allemande Angela Merkel s'est dite, vendredi, "extrêmement bouleversée" par la mort de l'opposant russe Alexeï Navalny, une "voix courageuse (...) réduite au silence par des méthodes terribles". "J'ai été extrêmement bouleversée d'apprendre la mort d'Alexeï Navalny. Il a été victime de la violence répressive de l'État russe", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Les opposants russes

Le prix Nobel russe de la paix 2021, Dmitri Mouratov, a qualifié vendredi de "meurtre" et de "nouvelle effrayante" la mort de l'opposant Alexeï Navalny en prison. "Le meurtre a été ajouté à la peine d'Alexeï Navalny", a dénoncé le rédacteur en chef du journal indépendant Novaïa Gazeta dans un message publié par ce média, qui a été interdit en Russie en 2022 dans la foulée de l'assaut de Moscou en Ukraine.

L'opposant Alexeï Navalny est "devenu immortel", a déclaré vendredi à l'AFP l'écrivain russe Boris Akounine, après l'annonce du décès de l'adversaire numéro un du Kremlin dans la prison de l'Arctique où il purgeait une peine de 19 ans. "Un Alexeï Navalny assassiné sera une plus grande menace pour le dictateur qu'un Alexeï Navalny vivant. Le dictateur ne peut plus rien faire contre Navalny, Navalny est mort et est devenu immortel", a déclaré l'écrivain en exil depuis 2014. "Il finira par enterrer Poutine", a réagi l'écrivain, de son vrai nom Grigori Tchkhartichvili.

L'opposant au Kremlin et ancien champion du monde d'échecs Garry Kasparov a jugé vendredi que Vladimir Poutine avait "assassiné lentement et publiquement" Alexeï Navalny. "Poutine a échoué à tuer Navalny rapidement et secrètement en le faisant empoisonner et maintenant il l'a assassiné lentement et publiquement en prison", a déclaré Garry Kasparov sur le réseau social X. "Navalny a été tué pour avoir dévoilé Poutine et sa mafia comme les escrocs et les voleurs qu'ils sont".