Présidentielle 2022 : les Français de l'étranger plébiscitent Emmanuel Macron, sauf en Russie

Les résultats sont sans appel. Les Français de l'étranger ont voté massivement en faveur d'Emmanuel Macron. Le président sortant opposé à Marine Le Pen obtient plus de 86% de suffrages exprimés. Un vote de l'étranger gagné d'avance qui s'inscrit dans la suite logique des résultats du premier tour.
Image
Macron Tokyo
Des images de la victoire d'Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle française sont diffusées sur un écran géant dans les rues de Tokyo, 25 avril 2022.
(AP Photo/Eugene Hoshiko)
Partager4 minutes de lecture

Pour les Français de l'étranger, le vote pour le second tour de la présidentielle 2022 a été sans équivoque. Avec 458 874 voix, ils ont voté à 86,14% pour Emmanuel Macron. Marine Le Pen n'obtient que 13,86% des suffrages. De ce point de vue, ces électeurs ont clairement fait barrage à la candidate de l'extrême-droite.

Ce vote est un véritable plébiscite pour le président sortant. Il est à mettre en perspective avec les résultats du 1er tour. Le 10 avril, Emmanuel Macron figurait déjà très largement en tête des suffrages de l'étranger à 45,09% alors que la cheffe du Rassemblement national ne terminait que cinquième, derrière l'écologiste Yannick Jadot (4e à 8,17%), l'Insoumis Jean-Luc Mélenchon (2e à 21,92%) et Eric Zemmour arrivé troisième avec 8,67% des voix contre 5,29% pour Marine Le Pen. Il faut souligner qu'à la différence du score au niveau national, Marine Le Pen n'a pas la primauté du vote à l'extrême-droite chez les Français de l'étranger qui lui ont préféré le candidat Zemmour au premier tour.

(Re)lire : Direct - Présidentielle 2022 : Joe Biden félicite Emmanuel Macron pour sa victoire, les autres partis se projettent sur les législatives

Pas de vote contestataire

Au second tour, avec 73850 voix, la candidate du RN a bénéficié de très peu de report de voix en dehors du spectre de l'extrême-droite puisqu'elle totalise à peine 3000 voix de plus que celles obtenues par Zemmour et elle-même au premier tour. Les quelque 109 000 électeurs de Mélenchon à l'étranger l'ont clairement boudée. 

C'est le cas notamment du consulat général de Montréal, au Canada, et ses plus de 67000 inscrits. Au premier tour, Jean-Luc Mélenchon (34,74%) a devancé Emmanuel Macron (31,72%). Mais au second tour, le président sortant l'emporte avec 87% des voix contre 12% pour Le Pen qui était arrivée 5e au premier tour avec 4% des voix derrière Zemmour à 6% des suffrages.

Abstention record, participation plus forte à Genève et Bruxelles 

Par rapport au vote en France métropole, l'abstention reste à un très au niveau à l'étranger à plus de 61% contre presque 65% au premier tour sur plus de 1,4 million d'inscrits. 

A Montréal, la participation est à moins d'un point en dessous de la moyenne de 38,62%. 

En revanche, la participation est nettement plus forte au consulat de Genève, en Suisse, à 45%. Avec plus de 123000 inscrits, ce consulat d'un pays francophone et siège de grandes organisations internationales figure parmi les gros contingents d'électeurs établis à l'étranger. A Genève, Marine Le Pen fait bien mieux que la moyenne avec 18,73% des suffrages au second tour contre 7,64% au premier.

La participation est encore plus forte en Belgique au consulat général de France à Bruxelles, avec 47% de votants sur plus de 97000 inscrits et 3 points de plus qu'au premier tour. Macron obtient 86,6% contre 13,4% pour Le Pen. La candidate d'extrême-droite n'avait obtenu que 5,8%.

(Re)lire : Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron réélu président de la République

Des scores "à la soviétique"... 

Ces chiffres globaux réunissent des bureaux de vote dans de très nombreux pays sur les cinq continents. 

Dans certains cas, on assiste à un raz-de-marée en faveur d'Emmanuel Macron, comme à San Francisco et ses 24000 inscrits, où le président sortant gagne avec 93% des voix.

Un score qui montre à quel point, qu'entre Macron et Le Pen, il n'y avait pas de match pour les Français établis à l'étranger.

L'exception russe qui confirme la règle

Avec ses 2624 inscrits, Moscou en Russie fait figure de circonscription insignifiante en termes de poids électoral. En revanche elle se distingue par un vote largement majoritaire pour Marine Le Pen. avec 58,32% des voix. Saint-Pétersbourg  (303 inscrits seulement) suit le pas avec 54,02% pour Le Pen.

(Re)lire : Présidentielle 2022 : Marine Le Pen échoue de nouveau face à Emmanuel Macron

Force est de constater qu'en Russie, Emmanuel Macron ne fait pas le poids face au vote d'extrême-droite. Au premier tour il termine deuxième à 23%, talonné par Marine Le Pen à 20,82%, mais une fois n'est coutume, largement devancé par Eric Zemmour à 26,85%.