Kurdistan : les Kurdes, peuple sans pays

Un cerf-volant aux couleurs du drapeau kurde, avec un portrait d'Abdullah Ocalan, le leader kurde du PKK, incarcéré pour trahison, survole une manifestation de solidarité avec la ville syrienne de Kobani à Caykara, à la frontière turco-syrienne, le 1er novembre 2014. 

Entre Syrie, Irak et Turquie, un peuple émerge de la tourmente. Un peuple de près de 40 millions de personnes, mais qui n’a pas de pays. Longtemps ostracisés, les Kurdes s'imposent aujourd'hui comme une composante essentielle de l’avenir du Proche-Orient.

Manifestation de soutien aux yézidis et chrétiens d’Irak à Paris, le 12 août 2014. Bertrand Guay /AFP
Les autorités locales de régions kurdes en Syrie ont promulgué un décret garantissant aux femmes les mêmes droits que les hommes,...
Depuis la mi-septembre, les rassemblements pour la défense des Kurdes de Kobané se multiplient en France. Ici, à Marseille, le 7 octobre. (Photo AFP/Boris Horvat)
En France, les manifestations de soutien aux Kurdes de Kodané assiégés se multiplient. Des associations culturelles ou politiques...
Elles sont désormais plus de 500 à se battre dans l'armée kurde d'Irak pour faire reculer les jihadistes de l'Etat islamique en...
Lorsque l'EIIL est arrivé à Kirkouk, les soldats de l'armée irakienne ont quitté la ville. 3000 peshmergas - les soldats kurdes -...

Pages