Le 11 africain de la semaine (du 23 au 30 novembre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le Togolais d'Hoffenheim Ihlas Bebou qui s'est illustré en inscrivant un triplé lors de la victoire de son équipe sur le terrain de Greuther Fürth (3-6).
Image
Le 11 africain de la semaine (du 23 au 30 novembre)
Partager5 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Ihlas Bebou (Togo - Hoffenheim)


Ihlas Bebou et Hoffenheim n'ont pas fait de détails sur le terrain du promu Greuther Fürth, en s'imposant sur un score de tennis (6-3). L'attaquant togolais a été l'un des grands artisans de ce triomphe, avec le but de l'égalisation (32e) suivi d'un doublé en seconde période (62e, 80e). Ce triplé lui permet de porter son total de la saison à 5 réalisations en 9 apparitions.

Capable de faire parler sa vitesse sur tout le front de l'attaque, Ihlas Bebou réussit ainsi le premier triplé de sa carrière en Bundesliga, passée précédemment par Hanovre. Arrivé jeune en Allemagne, ce joueur éminemment polyvalent a intégré les Eperviers en septembre 2016 et ne les a plus quittés. Il devra toutefois attendre une prochaine CAN pour exprimer ses qualités dans un grand tournoi.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)


Image retirée.

Gardien de but : Alfred Gomis (Sénégal - Rennes)


Alfred Gomis enchaîne les matchs sans histoire dans les buts du Stade Rennais. A Lorient (0-2), le natif de Ziguinchor garde sa cage inviolée pour la onzième fois de la saison. Aussi vigilant sur les coups de pied arrêtés que dans le jeu, le vice-champion d'Afrique joue sa part dans la place de dauphin du PSG désormais occupée par son équipe.

Latéral droit : Hamari Traoré (Mali - Rennes)


Hamari Traoré enchaîne les matchs de belle facture, à l'image des productions du Stade Rennais. Lors de la victoire à Lorient (0-2), le capitaine des Aigles du Mali s'est encore montré très actif dans son couloir droit, tant défensivement qu'offensivement. Sur une excellente dynamique depuis qu'il est revenu de sélection avec une qualification pour les barrages du Mondial 2022, il a imposé un gros rythme à son vis-à-vis.

Défenseur central : Nayef Aguerd (Maroc -Rennes)


Si son entente avec le jeune Badé reste perfectible, Nayef Aguerd a été l'élément dominant de la charnière rennaise à Lorient (0-2), imposant sa grande taille et sa lecture des trajectoires dans le domaine aérien et compensant les approximations de son jeune partenaire. Son renversement de jeu trouve bien Jérémy Doku sur le second but de son équipe.

Défenseur central : Kiki Kouyaté (Mali - Metz)


A Nice, Kiki Kouyaté a su faire parler sa puissance et son sens du placement pour réussir une moisson sur les ballons aériens, remportant la majeure partie de ses duels. Le symbole d'un FC Metz solide et victorieux (0-1). Cet ancien de l'AS Bamako et du Kawkab Marrakech jouera l'an prochain au Cameroun la deuxième CAN de sa carrière.

Latéral gauche : Ghislain Konan (Côte d'Ivoire - Reims)


Auteur d'une bonne prestation d'ensemble dans son couloir gauche, Ghislain Konan a fait basculer la rencontre face à Clermont (1-0). D'une inspiration géniale, au bout du temps réglementaire, l'international ivoirien a expédié un missile dans la lucarne clermontoise. Rappelé en équipe nationale en septembre dernier, cet ancien de l'ASEC Mimosas est bien parti pour jouer la prochaine CAN.

Milieu de terrain : Joe Aribo (Nigeria - Glasgow Rangers)


Son nouvel entraîneur, Giovanni van Bronckhorst , lui avait demandé de prendre davantage ses responsabilités face au but. Le message du technicien néerlandais a été reçu cinq sur cinq, puisque Joe Aribo a inscrit le but du break pour les Glasgow Rangers face à Livingstone (3-1). Auteur par ailleurs d'un match sérieux dans l'entrejeu, celui qui est international nigérian depuis deux ans postule à jouer sa première CAN l'an prochain.

Milieu de terrain : Wilfred Ndidi (Nigeria - Leicester)


Une belle semaine pour Wilfred Ndidi. Après avoir scellé la victoire des Foxes en Ligue Europa face au Legia Varsovie (3-1), le milieu de terrain nigérian les a aidés à reprendre le contrôle d'un match accroché face à Watford (4-2). Sous la neige, l'abattage du Super Eagle a contribué à faire pencher la balance en faveur de son équipe.

Milieu de terrain : Gaël Kakuta (RD Congo - Lens)


Plutôt discret en première période, Gaël Kakuta s'est bien repris en seconde face à Angers (2-2). Soudain plus disponible et inspiré, le meneur de jeu des Sang et Or se mue en buteur en reprenant parfaitement un excellent centre du Malien Massadio Haidara. Le Congolais a inscrit son premier but en match officiel ce mois-ci lors de la victoire des Léopards en Tanzanie.

Ailier droit : Ihlas Bebou (Togo - Hoffenheim)


Ihlas Bebou et Hoffenheim n'ont pas fait de détails sur le terrain du promu Greuther Fürth, en s'imposant sur un score de tennis (6-3). L'attaquant togolais a été l'un des grands artisans de ce triomphe, avec le but de l'égalisation (32e) suivi d'un doublé en seconde période (62e, 80e). Ce triplé lui permet de porter son total de la saison à 5 réalisations en 9 apparitions.

Avant-centre : Sofiane Boufal (Maroc - Angers)


Aligné à un poste axial, Sofiane Boufal a rayonné lors du match accroché entre Lens et Angers (2-2). Déroutant par ses dribbles, l'international marocain n'a pas tardé à mettre Leca à contribution, pour le tromper avant la pause en suivant bien son petit piqué. Il a beaucoup tenté par la suite, faisant souvent admirer sa qualité technique.

Ailier gauche : Max-Alain Gradel (Côte d'Ivoire - Sivasspor)


Carton plein pour Max-Alain Gradel à l'occasion de la victoire de Sivasspor sur Hatayspor (4-0). Auteur de trois passes décisives, l'ailier a transformé la vie des défenseurs adverses en cauchemar, obtenant également un penalty pour les siens. Toujours vert à 34 ans, le natif d'Abidjan devrait atteindre l'an prochain la barre des 100 sélections avec les Eléphants de Côte d'Ivoire.