La princesse de Galles annonce qu'elle a un cancer

La princesse Kate a diffusé une vidéo ce 22 mars dans laquelle elle annonce être atteinte d'un cancer et avoir entamé une chimiothérapie. Elle ajoute qu'elle va "bien" et a demandé le respect de sa vie privée.

Image
La princesse Kate lors d'une visite au Sebby's Corner dans le nord de Londres le 24 novembre 2023.

La princesse Kate lors d'une visite au Sebby's Corner dans le nord de Londres le 24 novembre 2023.

© AP Photo/Frank Augstein
Partager2 minutes de lecture

Catherine, la princesse de Galles a révélé ce 22 mars qu'elle était soigné d'un cancer. 

Cette annonce représente un nouveau coup de massue pour la famille royale britannique. Il y a un mois et demi, le 6 février, le palais de Buckingham a annoncé que le roi Charles III, âgé de 75 ans et qui a accédé au trône en septembre 2022, avait été diagnostiqué d'un cancer.

La princesse royale britannique confie dans un message vidéo avoir passé "quelques mois incroyablement difficiles" depuis qu'elle a subi une opération abdominale en janvier, pour une maladie qui avait été décrite et considérée à l'époque comme "non cancéreuse".

"L'opération a réussi. Cependant, les tests effectués après l'opération ont révélé la présence d'un cancer", explique la princesse de Galles. "Mon équipe médicale m'a donc conseillé de suivre une chimiothérapie préventive et j'en suis maintenant aux premiers stades de ce traitement."

Kate poursuit sur le bouleversement que cela a été pour leur famille "bien sûr, cela a été un choc énorme, et William et moi avons fait tout ce que nous pouvions pour traiter et gérer cela en privé pour le bien de notre jeune famille. Comme vous pouvez l'imaginer, cela a pris du temps."

Si elle est restée silencieuse c'est qu'il lui a fallu du temps pour se remettre "d'une opération chirurgicale majeure" et pouvoir commencer son traitement. "Mais surtout, il nous a fallu du temps pour tout expliquer à George, Charlotte et Louis, d'une manière qui leur convient et pour les rassurer sur le fait que tout ira bien" poursuit la jeune mère de 42 ans.

La princesse a ajouté qu'elle se sent bien, qu'elle devient plus forte et qu'elle se concentre désormais sur des choses qui "m'aideront à guérir". Elle a remercié le public pour son soutien et a demandé du temps, de l'espace et de l'intimité pendant qu'elle termine son traitement.

L'état de santé de la princesse préoccupait depuis plus de deux mois.

Le 17 janvier, le palais de Kensington avait annoncé que Kate avait subi la veille une lourde opération de l'abdomen dans une clinique londonienne. Le palais avait alors prévenu qu'elle ne reprendrait pas ses fonctions publiques avant Pâques. Il n'avait pas donné d'autre détail, mais avait fait passer l'information aux correspondants royaux britanniques qu'il ne s'agissait pas d'un cancer.

La longue convalescence de la princesse, habituellement l'une des femmes les plus photographiées de la planète, et l'absence d'informations ont alimenté depuis des semaines rumeurs et folles spéculations, que le palais n'est pas parvenu à arrêter.

Le 10 mars, pour la fête des mères britanniques, Kensington a diffusé une photo officielle de Kate souriante entourée de ses trois enfants, la première depuis Noël. Mais après le retrait de cette photo par les grandes agences internationales, dont l'AFP, Kate a admis qu'elle avait été retouchée, ce qui a encore alimenté les spéculations.

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a souhaité un rétablissement "complet et rapide" à la princesse, tandis que la Maison Blanche s'est dite "extrêmement triste" de l'annonce de sa maladie.