Ligue des Champions : l'incroyable destin d'Edouard Mendy

Image
Ligue des Champions : l'incroyable destin d'Edouard Mendy
Partager4 minutes de lecture
C'est l'une des belles histoires de l'édition 2020-2021 de la Ligue des Champions, qui s'est achevée samedi par la victoire de Chelsea sur Manchester City (1-0). Dans les buts des Blues, l'international sénégalais Edouard Mendy savourait tout particulièrement ce triomphe, sur lequel peu d'observateurs auraient parié en début de saison.
Sept ans plus tôt, celui qui est devenu en 2018 le portier des Lions de la Teranga était à deux doigts d'arrêter le football après avoir été mis de côté par Le Havre, son club formateur. « C’est ma mère qui m’a conseillé de m’inscrire à Pôle Emploi, je ne savais pas du tout comment ça fonctionnait. Parfois, j’y repense et je ne souhaite ça à personne. Je me suis dit une dizaine de fois que pour moi le foot était fini. C’est une période où l’on a envie de tout arrêter. On se sent peu utile. J’étais triste, en colère et j’avais la rage », a raconté Edouard Mendy (29 ans) dans l'émission Téléfoot avant la finale. Après un an de chômage, le natif de Montivilliers se relancera en intégrant la réserve de l'OM. L'été 2016 le voit passer professionnel au Stade de Reims, où il va progresser trois saisons durant. Rennes l'y recrutera, et l'été suivant, ce sera le grand départ pour Chelsea.

Coup d'essai, coup de maître


Après avoir rapidement supplanté l'Espagnol Kepa Arrizabalaga, Edouard Mendy s'impose avec autorité. Sa découverte de la Ligue des Champions a des allures d'idylle sans nuages. Lors de cette campagne victorieuse, le débutant n'encaissera que trois buts : face à son ancien club de Rennes en poules (par Serhou Guirassy, victoire 2-1), face au FC Porto en quart de finale retour (par Mehdi Taremi, défaite 1-0) et face au Real Madrid en demi-finale aller (par Karim Benzema, score final 1-1). Mieux encore, il gardera sa cage inviolée à neuf reprises. Une performance inédite pour un gardien novice et seulement réalisée jusqu’alors par Santiago Canizares avec Valence (2000-2001) et Keylor Navas avec le Real Madrid (2015-2016). Guère mis en danger samedi lors de la finale, Mendy a bien fait le peu qu’il a eu à faire, se montrant sûr au moment de capter le centre dangereux de Sergio Agüero, quand les Skyblues se ruaient à l’attaque (85e).

Grobbelaar n'est plus seul


« C’est assez exceptionnel. J’ai l’impression de vivre un rêve éveillé, a déclaré Edouard Mendy après la victoire. Mais je me suis donné les moyens pour vivre ce genre d’émotions. Aujourd’hui, je prends ça comme une récompense, avec tous ceux qui ont souffert avec moi. Pour ma première année, je suis fier de remporter ce trophée, le plus grand du continent. Pour un footballeur, la Ligue des Champions au club c’est le summum. » A fortiori quand le footballeur en question est africain, et plus précisément sénégalais. Mendy est devenu le deuxième gardien de but africain à soulever la Ligue des Champions européenne. Son seul prédécesseur est le Zimbabwéen Bruce Grobbelaar, titulaire dans les buts de Liverpool en 1984 lors de la victoire des Reds en Coupe d’Europe des clubs champions (1-1, victoire 4 tirs au but à 2 contre l’AS Rome). Le portier d'1m97 devient par la même le troisième Sénégalais à remporter la C1, rejoignant ainsi deux compatriotes passés ou actuels de Liverpool : Salif Diao, vainqueur de l’édition 2004-2005 même si sa participation fut anecdotique, et Sadio Mané, vainqueur en 2018-2019 et au contraire décisif.

Les 26 Africains vainqueurs de la Ligue des Champions :


1. Bruce Grobbelaar (ZIM, Liverpool, 1983/84)
2. Rabah Madjer (ALG, FC Porto, 1986/87)
3. Abedi Pelé (GHA, Olympique de Marseille, 1992/93)
4. Finidi George (NGA, Ajax Amsterdam, 1994/95)
5. Nwankwo Kanu (NGA, Ajax Amsterdam, 1994/95)
6. Geremi Njitap (CAM, Real Madrid, 1999/00 et 2001/02)
7. Samuel Kuffour (GHA, Bayern Munich, 2000/01)
8. Benni McCarthy (AFS, FC Porto, 2003/04)
9. Salif Diao (SEN, Liverpool, 2004/05)
10. Djimi Traoré (MLI, Liverpool, 2004/05)
11. Samuel Eto’o (CAM, FC Barcelone, 2005/06, 2008/09, Inter Milan, 2009/10)
12. Yaya Touré (CIV, FC Barcelone, 2008/09)
13. Seydou Keita (MLI, FC Barcelone, 2008/09, 2010/11)
14. Sulley Muntari (GHA, Inter Milan, 2009/10)
15. McDonald Mariga (KEN, Inter Milan, 2009/10)
16. John Obi Mikel (NGA, Chelsea, 2011/12)
17. Salomon Kalou (CIV, Chelsea, 2011/12)
18. Michael Essien (GHA, Chelsea, 2011/12)
19. Didier Drogba (CIV, Chelsea, 2011/12)
20. Achraf Hakimi (MAR, Real Madrid, 2017/18)
21. Sadio Mané (SEN, Liverpool, 2019/20)
22. Mohamed Salah (EGY, Liverpool, 2019/20)
23. Joël Matip (CAM, Liverpool, 2019/20)
24. Naby Keita (GUI, Liverpool, 2019/20)
25. Edouard Mendy (SEN, Chelsea, 2020/21)
26. Hakim Ziyech (MAR, Chelsea, 2020/21)