Direct terminé le 12 mai 2023 à 22h TU
Direct démarré le 12 mai 2023 à 4h TU

Ukraine - L'armée russe dément la "percée" de ses défenses par l'Ukraine

L'évolution de la situation au 443e jour de la guerre en Ukraine. 

Après les déclarations du patron de Wagner, de blogueurs prorusses et d'un haut responsable à Kiev faisant état d'un recul russe, notamment à Bakhmout, le ministère russe de la Défense dément. 

Les horaires indiqués sont en Temps Universel. 

Partager
Image
Un sniper de l'armée ukrainienne fait face aux troupes russes près de Bakhmout, dans la région de Donetsk, mardi 2 mai. AP/ Libkos.

Un sniper de l'armée ukrainienne fait face aux troupes russes près de Bakhmout, dans la région de Donetsk, mardi 2 mai. AP/ Libkos.

11
nouvelle(s) publication(s)
18h48

Un hélicoptère militaire russe s'écrase en Crimée, deux morts

Un hélicoptère Mi-28 de l'armée russe s'est écrasé ce vendredi au cours d'un entraînement en Crimée annexée, causant la mort de ses deux pilotes, a annoncé le ministère russe de la Défense, qui dit privilégier la piste d'une défaillance technique.

"Aujourd'hui, pendant un vol d'entraînement planifié dans le district de Djankoï en Crimée, un hélicoptère Mi-28 s'est écrasé", sans munitions à son bord, a déclaré le ministère dans un communiqué, assurant qu'"il n'y pas de dégâts au sol".

"Les deux pilotes sont morts. La cause préliminaire (...) est une défaillance technique", a-t-il ajouté.

Le Mi-28 est un hélicoptère d'attaque multitâche conçu pour détruire des véhicules blindés et des concentrations de troupes de jour comme de nuit. Son équipage est constitué de deux personnes.

18h46

Les Etats-Unis soutiennent un mécanisme pour documenter les dommages causés en Ukraine

Les États-Unis ont l'intention de rejoindre un nouveau mécanisme international destiné à documenter "les dommages causés par l'agression" de l'Ukraine par la Russie, a indiqué un responsable américain.

En novembre, l'Assemblée générale de l'ONU avait adopté une résolution, non contraignante, demandant la création d'un mécanisme de réparations par la Russie des destructions humaines et matérielles causées en Ukraine.

Première étape en vue de ces réparations, elle suggérait la création d'un "registre international des dommages" pour "recenser, documents à l'appui, les éléments tendant à établir les dommages, pertes ou préjudice causés" et à "coordonner le recueil des preuves".

18h25

Poutine et le président sud-africain comptent "accentuer" leur coopération

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa ont exprimé, dans une conversation téléphonique, leur volonté d'"accentuer" la coopération entre leurs deux pays, selon le Kremlin, au moment où les Etats-Unis accusent Pretoria d'avoir fourni des armes à Moscou.

Les deux dirigeants "ont exprimé leur volonté d'accentuer de nouveau les relations mutuellement bénéfiques dans divers domaines", a affirmé le Kremlin dans un communiqué qui ne mentionne pas les accusations de Washington.

14H37

Le patron de Wagner accuse l'armée russe de "fuir" près de Bakhmout

Le patron du groupe paramilitaire russe Wagner accuse les troupes régulières russes de "fuir" leurs positions près de Bakhmout en Ukraine, où Kiev a revendiqué une percée, estimant que les défenses "s'effondrent".

"Il y a eu tout simplement une fuite des unités du ministère de la Défense sur les flancs" à Bakhmout, qui sont tenus depuis peu par des unités régulières de l'armée russe, a affirmé Evguéni Prigojine dans une vidéo diffusée par son service de presse sur Telegram.

Dans cette image extraite d'une vidéo publiée par le service de presse de Prigojine vendredi 5 mai, le chef du groupe Wagner lit sa déclaration devant ses troupes dans un lieu inconnu. Service de presse de Prigojine via AP.

Dans cette image extraite d'une vidéo publiée par le service de presse de Prigojine vendredi 5 mai, le chef du groupe Wagner lit sa déclaration devant ses troupes dans un lieu inconnu. Service de presse de Prigojine via AP.


Selon lui, les forces ukrainiennes ont repris le contrôle d'un réservoir au nord de cette ville à l'épicentre des combats dans l'est de l'Ukraine et pris position sur des hauteurs tactiques donnant sur elle.

Il a également affirmé que les soldats de Kiev avaient récupéré la route allant vers Tchassiv Iar, plus à l'ouest, qui était bloquée par les militaires russes depuis plusieurs semaines.

Les déclarations de M. Prigojine ne pouvaient pas être vérifiées de manière indépendante.

11:25

La Russie dit avoir repoussé une offensive sur un front long de 95 km dans l'est

L'armée russe a affirmé avoir repoussé 26 attaques ukrainiennes sur un front long de 95 kilomètres dans le secteur de Soledar, dans l'est de l'Ukraine, près de la ville-symbole de Bakhmout.

10:26

Zelensky rencontrera samedi 13 mai à Rome le président italien

Une source du Vatican a également déclaré vendredi qu'une rencontre de Volodymyr Zelensky avec le pape François était "possible".

07:50

Le représentant spécial de la Chine va se rendre en Ukraine et en Russie

La Chine a indiqué qu'elle enverra à partir de lundi 15 mai un représentant spécial en Ukraine, Pologne, France, Allemagne et Russie afin d'y discuter d'un "règlement politique" de la guerre en Ukraine.

Il s'agit du diplomate chinois au rang le plus élevé à se rendre en Ukraine depuis l'invasion par les troupes russes fin février 2022.

07:13

L'Ukraine dit avoir repris jusqu'à deux kilomètres autour de Bakhmout

La vice-ministre ukrainienne de la Défense a déclaré : "l'ennemi a subi des pertes importantes en hommes. Nos forces de défense ont progressé de deux kilomètres près de Bakhmout".

23:52

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères demande le soutien des pays d'Amérique latine

Dmytro Kuleba a demandé à l'ensemble des pays d'Amérique latine de soutenir son pays et de condamner "l'agression" de la Russie, à l'issue d'une visite de deux jours au Guatemala.

Lors d'une conférence de presse, il a fustigé l'attitude de "neutralité" de plusieurs pays d'Amérique latine, estimant que celle-ci favorise "la poursuite de l'agression" par la Russie.

Le chef de la diplomatie ukrainienne a critiqué les pays latinoaméricains qui "croient que le mieux est de rester neutre", tandis que d'autres "disent que cette guerre c'est le problème de l'Europe".

"Nous pensons que les pays d'Amérique latine devraient adopter l'attitude du Guatemala et (...) condamner l'agression".

Le Guatemala est l'un des rares pays latinoaméricains à avoir apporté son soutien à l'Ukraine dès le début de l'invasion russe. Cinq mois après, le président guatémaltèque s'était même rendu à Kiev en signe de solidarité.

22:37

Volodymyr Zelensky ne pourra pas s'exprimer durant la finale de l'Eurovision

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky ne pourra pas s'exprimer par l'intermédiaire d'un message vidéo lors de la finale de l'Eurovision, selon l'organisateur du concours de chant.

"La requête de M. Zelensky de s'adresser au public du concours Eurovision de la chanson, bien que faite avec des intentions louables, ne peut à regret être acceptée car cela briserait les règles de l'évènement", a indiqué l'European Broadcasting Union (EBU). "Un des piliers de la compétition est la nature non-politique de l'évènement. Ce principe interdit les déclarations politiques ou assimilées durant le concours".

Le concours se tient cette année à Liverpool, le Royaume-Uni s'étant proposé d'héberger l'Eurovision à la place de l'Ukraine. Le pays était vainqueur l'an dernier, et à ce titre aurait dû organiser l'évènement, mais a dû y renoncer du fait de l'invasion russe.

La finale, samedi 13 mai, prévoit un hommage appuyé à l'Ukraine, avec la présence de onze artistes ukrainiens sur scène, dont Kalush Orchestra, le gagnant de l'an dernier.

Liverpool a en outre dévoilé un monument "symbole d'espoir" pour l'Ukraine, une statue d'aluminium représentant un homme tenant un livre d'où s'échappe une colombe avec un drapeau ukrainien.

La Russie a été exclue du concours, comme lors de l'édition 2022.

20:53

L'armée russe dément toute "percée" de ses défenses par les forces ukrainiennes

Plusieurs blogueurs prorusses suivant la situation sur le terrain se sont alarmés de mouvements de troupes ukrainiennes et de l'abandon par les soldats russes de positions, notamment près de Bakhmout, épicentre des combats dans l'Est de l'Ukraine.

"Les déclarations diffusées par des chaînes Telegram individuelles sur des ‘percées des défenses’ qui auraient eu lieu dans diverses parties de la ligne de contact ne correspondent pas à la réalité", a affirmé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Il a assuré dans son bilan de la journée écoulée avoir repoussé quelques attaques et opérations de reconnaissance ukrainiennes sur le front, sans que leur nombre diffère avec ce qui est rapporté les jours et semaines précédentes.

Selon le ministère, la seule bataille en cours en fin de soirée se déroule près de Malynivka dans la région de Donetsk, qui implique l'aviation et l'artillerie.

Le ministère n'a cependant pas mentionné les informations faisant état d'un recul russe près de Bakhmout. Il s’est contenté d'indiquer que "des détachements d'assaut continuent de libérer la partie ouest" de la ville, où sont situées les dernières poches ukrainiennes.

"La situation générale dans la zone de l'opération militaire spéciale est sous contrôle", a-t-il assuré.

Ces affirmations étaient invérifiables de source indépendante dans l'immédiat.

Le patron de Wagner, Evguéni Prigojine, dont les hommes sont en première ligne dans la bataille pour Bakhmout, rapporte de son côté depuis trois jours un recul des soldats russes sur les flancs de cette ville face à des assauts ukrainiens qui ont été confirmés par un haut responsable à Kiev.

50.4500336, 30.5241361

Qui anime ce direct ?