L'actualité au Niger

Vue nocturne de Niamey, la capitale du Niger

Le Niger est pris en tenaille entre les attaques du groupe djihadiste nigérian Boko Haram et celles des nébuleuses sahéliennes affiliées à Al-Qaïda et à l'organisation Etat islamique. Après les élections présidentielle et législatives du 27 décembre 2020, une double attaque djihadiste a fait au moins cent morts dans l'ouest du pays, le 2 janvier 2021. Cette attaque est la plus meurtrière commise par des djihadistes contre des civils au Sahel, selon l'ONG ACLED qui répertorie les attaques dans la région. Le 9 août 2020, 8 personnes - deux Nigériens et six Français, avaient été tués dans la région de Kouré, à 60 kilomètres de la capitale Niamey.

Des soldats français de Berkhane arrivant à Gao, au Mali, le 9 juin 2021.<br />
 
Une manifestation de la société civile prévue ce dimanche 5 décembre à Niamey contre les bases militaires étrangères a été...
2 : 21
Qui est responsable des 2 morts et 18 blessés après des manifestations contre le passage d'un convoi de l'armée française, samedi 27 novembre, à...
2 : 13
Qui a tiré sur les manifestants à Tera dans l'ouest du Niger ? Le convoi militaire français qui fait route vers le Mali a été pris à partie. Selon le...
Le président du Niger, Mohamed Bazoum, à Paris en juillet 2021.
Le président nigérien Mohamed Bazoum a procédé au changement de son ministre de l'Intérieur, deux jours après une manifestation...
5 : 03
Le réalisateur et ethnologue, Jean Rouch, est l'un des premiers européens à avoir tourné des documentaires sur les peuples africains. Amoureux du...
2 : 03
Que s'est-il passé lors de la manifestation contre le passage du convoi militaire français qui de rallier Gao, au Mali ? À Téra, des témoins...
Des manifestants sont descendus dans les rues de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, samedi 27 novembre 2021, appelant à la démission du président Roch Marc Christian Kaboré. La manifestation intervient après l'attaque la plus meurtrière depuis des années contre les forces de sécurité, au Sahel.
Le blocage par des manifestants en colère d'un convoi militaire français, qui fait route vers Gao, au Mali, via le Burkina Faso et le Niger, place les dirigeants de ces pays du Sahel devant un dilemme. Ils se trouvent tiraillés entre leur soutien à la France, dont ils ont besoin sur le plan militaire et montée de la grogne populaire. Explications d'un contexte de tensions avec l’analyste sur les questions de sécurité au Sahel, Ibrahim Maïga
2 : 11
Bloqué la semaine dernière au Burkina Faso par des opposants à la présence française dans le pays, le convoi de la force Barkhane a de nouveau été...
Le convoi militaire français de près d'une centaine de véhicules a de nouveau été bloqué au Niger samedi, après avoir été bloqué au Burkina pendant plus d'une semaine à la suite de manifestations anti-françaises.<br />
AP Photo/Jerome Delay
Le convoi militaire français parti de Côte d'Ivoire et se rendant à Gao, au Mali, en transitant par le Burkina Faso et le Niger,...
1 : 05
Lundi 8 novembre, 26 enfants âgés de 5 à 6 ans sont morts dans l'incendie de leur école dans la ville de Maradi, située au sud du Niger. 14 autres...
1 : 52
L'inquiétude domine chez les habitants de Banibangou, ville de l'ouest du pays, dont soixante-neuf habitants sont morts dans une embuscade tendue par...
1 : 46
Le chef de l'état nigérien, Mohamed Bazoum, a tenté de rassurer la population après l'embuscade djihadiste de cette semaine, qui a fait soixante-neuf...
1 : 46
Le président nigérien Mohamed Bazoum était en visite à Banibangou, où 69 habitants ont été tués dans une embuscade djihadiste cette semaine. Le chef...

Pages