L'actualité au Niger

Vue nocturne de Niamey, la capitale du Niger

Le Niger est pris en tenaille entre les attaques du groupe djihadiste nigérian Boko Haram et celles des nébuleuses sahéliennes affiliées à Al-Qaïda et à l'organisation Etat islamique. Après les élections présidentielle et législatives du 27 décembre 2020, une double attaque djihadiste a fait au moins cent morts dans l'ouest du pays, le 2 janvier 2021. Cette attaque est la plus meurtrière commise par des djihadistes contre des civils au Sahel, selon l'ONG ACLED qui répertorie les attaques dans la région. Le 9 août 2020, 8 personnes - deux Nigériens et six Français, avaient été tués dans la région de Kouré, à 60 kilomètres de la capitale Niamey.

2 : 58
L'insécurité sera le grand défi du nouveau président élu, Mohamed Bazoum, qui prêtera serment le 2 avril. Comment la transition se prépare-t-elle à...
1 : 39
Au moins 203 morts en seulement six jours, les attaques s’intensifient dans l’ouest du Niger. Le gouvernement a décrété un deuil national de trois...
2 : 08
Au Niger, la Cour constitutionnelle a validé la victoire du dauphin du président sortant Mahamadou Issoufou, Mohamed Bazoum, avec plus de 55% des...
Mohamed Bazoum face à ses partisans, après la proclamation des résultats provisoires de la Céni le déclarant vainqueur de l'élection présidentielle au Niger. Niamey, Niger, 23 février 2021.
La Cour constitutionnelle nigérienne a confirmé dimanche 21 mars dans un arrêt l'élection du candidat du pouvoir Mohamed Bazoum...
Des forces de l'armée nigérienne partent en patrouille vers la frontière libyenne, ce 29 octobre 2019, depuis la province d'Agadez (image d'illustration).
Le Niger a de nouveau été la cible ce  lundi 15 mars d'attaques de djihadistes présumés qui ont fait 58 morts dans l'ouest du...
La photo d'Amadou Hama sur un bulletin de vote, le 20 mars 2016.
L'opposant Amadou Hama a été emprisonné ce lundi 1er mars à Niamey après trois jours de garde à vue pour son rôle présumé dans...
2 : 10
Une semaine après les résultats officiels provisoires du scrutin présidentiel, les émeutes ont laissé des traces dans la capitale nigérienne. Selon le ministre de l'Intérieur, Alkache Alhada, le responsable de ces violences serait l'opposant Hama Amadou qui n'avait pas pu se présenter. L'image d'une transition démocratique historique au Niger est pour le moins écornée.
0 : 55
Les affrontements entre les forces de police et les manifestants se sont apaisés dans la capitale nigérienne. Ces violences post-électorales sont une...
1 : 32
La tension est toujours aussi vive depuis l'annonce des résultats de la présidentielle. Au moins deux personnes sont mortes et 468 autres arrêtées....
1 : 45
Au Niger, deux personnes sont mortes lors des troubles qui ont suivi l'annonce des résultats provisoires de la présidentielle donnant vainqueur le...
Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de la Francophonie lors du G5 Sahel le 30 juin 2020 à Nouakchott, Mauritanie.
Louise Mushikiwabo, la Secrétaire générale de la Francophonie, "condamne fermement les violences post-électorales" au Niger. La...
1 : 44
Selon les résultats provisoires prononcés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) mardi, Mohamed Bazoum remporte l’élection...
1 : 25
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a publié ce mardi 23 février les résultats donnant Mohamed Bazoum vainqueur de l'élection...

Pages