Afrique

RD Congo : une annonce et des regrets pour la famille de Rossy Mukendi

Chargement du lecteur...
© TV5Monde

La désignation du dauphin de Joseph Kabila a beaucoup été suivie et surtout par la famille de Rossy Mukendi, un jeune activiste tué lors des marches pacifiques anti-Kabila. Une famille qui est toujours en deuil...

dans
C'était le 25 février dernier, l'une des dernieres marches contre un 3e mandat de Joseph Kabila. En marge de la manifestation, Rossy Mukendi et plusieurs activistes fuient la répression policière et se réfugient dans la paroisse Saint-Benoit. Rossy n'en ressortira pas, tué sous les balles des forces de l'ordre.

La mort de cet activiste va devenir le symbole du mouvement anti-Kabila. Mais surtout le drame d'une famille Mukendi détruite par ces événements et endeuillée à nouveau lorsque leur père décède d'une crise cardiaque, hanté par la mort de Rossy et les pressions du gouvernement.

Alors l'annonce du président Kabila de ne pas se représenter est accueillie avec un goût amer dans la maison des Mukendi.

Pour Mireille, la grande soeur, cette annonce montre que le combat de son frère n'a pas été vain. Mais la nomination d'un dauphin ne fait que cacher à ses yeux un jeu de dupe.

Ces marches pour inciter le président à quitter le pouvoir ont fait au moins une vingtaine de morts et autant de familles brisées.