Athlétisme: Alice Finot en or puis disqualifiée, pluie de médailles françaises à Rome

Image
La Française Alice Finot victorieuse du 3000 steeple à l'Euro d'athlétisme, le 9 juin 2024 à Rome

La Française Alice Finot victorieuse du 3000 steeple à l'Euro d'athlétisme, le 9 juin 2024 à Rome

AFP
Partager3 minutes de lecture

La Française Alice Finot, initialement médaillée d'or du 3.000 m steeple aux Championnats d'Europe d'athlétisme, dimanche à Rome, a finalement été disqualifiée pour un appui non réglementaire hors de la piste, selon la Fédération européenne d'athlétisme.

L'encadrement français a néanmoins indiqué avoir porté réclamation contre cette disqualification, qui coûte à ce stade à Finot (33 ans) un tout premier titre international, à moins de deux mois des Jeux olympiques de Paris (26 juillet-11 août).

Que la décision soit maintenue ou inversée, l'équipe de France a vécu une folle soirée dans le stade olympique de Rome, sous une pluie d'orage.

Venue très tardivement au haut niveau, Finot avait remporté la course en 9 min 16 sec 22, à une dizaine de secondes de son record de France, en devançant l'Allemande Gesa Felicitas Krause (9:18.06) et la Britannique Elizabeth Bird (9:18.39).

En à peine plus d'une demi-heure, outre le cas de la steepleuse installée en Espagne, Gabriel Tual a été sacré champion d'Europe du 800 m. Puis Ilionis Guillaume, au triple saut, et Agathe Guillemot, sur 1.500 m, ont récolté chacune une médaille de bronze.

Le Français Gabriel Tual champion d'Europe du 800 m, le 9 juin 2024 à Rome

Le Français Gabriel Tual champion d'Europe du 800 m, le 9 juin 2024 à Rome

AFP

Ces médailles viennent s'ajouter à l'or brillamment décroché par Cyréna Samba-Mayela sur 100 m haies et à l'argent surprise obtenu par Auriana Lazraq-Khlass à l'heptathlon la veille.

Pour conquérir son premier titre international à 26 ans, Tual, finaliste olympique 2021 et finaliste mondial 2022 du double tour de piste, a devancé en 1 min 44 sec 87 l'Espagnol Mohamed Attaoui (1:45.20) et l'Italien Catalin Tecuceanu (1:45.40).

Guillaume (26 ans) s'est elle invitée in extremis sur le podium en battant son record personnel à son sixième et dernier essai, avec 14,43 m. C'est l'Espagnole Ana Peleteiro-Compaoré qui a remporté le concours en réalisant la meilleure performance européenne de la saison olympique, avec 14,85 m.

Guillemot (24 ans) s'est replacée sur le podium dans la dernière ligne droite et a bouclé son 1.500 m en 4 min 05 sec 69, derrière l'Irlandaise Ciara Mageean (04:04.66) et la Britannique Georgia Bell (04:05.33).

En fin de soirée, la Britannique Dina Asher-Smith a été sacrée championne d'Europe du 100 m pour la deuxième fois, après 2018.

Asher-Smith, championne du monde du 200 m en 2019, remporte à 28 ans le cinquième titre européen de sa carrière. Elle s'est imposée en 10 sec 99 (vent: +0,7 m/s) devant la Polonaise Ewa Swoboda et l'Italienne Zaynab Dosso, toutes deux créditées de 11 sec 03 et départagées au millième. La Française Gémima Joseph s'est classée sixième en 11 sec 08.