CAN : 7 qualifiés déjà connus

Les troisième et quatrième journées des éliminatoires de la prochaine CAN, disputées en ce mois de mars, ont permis à six pays de décrocher leur ticket pour la phase finale, qui se déroulera début 2024 en Côte d'Ivoire. Trois mondialistes sortants (Sénégal, Tunisie, Maroc) font partie de ce tableau d'honneur, de même que l'Algérie, le Burkina Faso et l'Afrique du Sud.
Image
CAN : 7 qualifiés déjà connus (1)
AI / Reuters / Panoramic
Partager4 minutes de lecture
Un marathon footballistique d'une semaine a eu lieu en cette fin du mois de mars à travers l'Afrique. A l'occasion des troisième et quatrième journées des éliminatoires, 21 doubles confrontations ont livré un premier verdict quant aux participants à la prochaine CAN, qui aura lieu du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d'Ivoire. Six nations ont décroché leur ticket pour cette trente-quatrième édition, la troisième à rassembler 24 équipes.

Vainqueur sortant, le Sénégal défendra bien son trophée l'an prochain. Implacables, les Lions de la Teranga ont réussi un carton plein, avec quatre victoires en autant de rencontres. Face aux Mambas du Mozambique, les coéquipiers de de Sadio Mané, de retour après son absence au Mondial, ont alterné le franchement enthousiasmant (le 5-1 spectaculaire de Diamniadio) et le moins emballant (le 1-0 gestionnaire de Maputo). S'il en faudra davantage pour faire l'unanimité auprès de supporters rendus exigeants par les succès, ces résultats offrent à Aliou Cissé un luxe après lequel courent tous les sélectionneurs : du temps pour peaufiner la préparation de son équipe.

L'Algérie en quête de renouveau


Ce sera aussi le cas de l'Algérie, qui a poursuivi ce mois-ci sa série de victoires. Contre le Mena national du Niger, les Fennecs n'ont été convaincants que par intermittence mais ont assuré l'essentiel en s'imposant à deux reprises afin d'assurer leur qualification. Avec le renfort de jeunes pousses issues du vivier binational, Djamel Belmadi espère initier un nouveau cycle vertueux pour une équipe apparue à bout de souffle lors d'une édition 2021 complètement ratée.

Vainqueurs des deux manches de la double confrontation face à la Libye qui étaient à son agenda, la Tunisie verra également la Côte d'Ivoire. Une bonne habitude pour des Aigles de Carthage qui n'ont pas raté la moindre édition de la CAN depuis celle de 1994. Avec zéro but encaissé en quatre matchs, les hommes de Jalel Kadri restent fidèles à la solidité déjà affichée lors du Mondial au Qatar. Régulièrement présents dans le dernier carré depuis les années 2010, les Etalons du Burkina Faso ont également validé leur ticket, au bénéfice d'un aller-retour bien négocié face à un Togo en progrès.

Le Maroc qualifié sans jouer !


Devenu au Qatar la première équipe africaine à disputer les demi-finales d'une Coupe du monde, le Maroc a réussi un autre exploit pendant cette trêve internationale : se qualifier sans jouer pour la prochaine CAN. Dans un groupe réduit à trois par l'exclusion du Zimbabwe, les Lions de l'Atlas ont tiré profit du nul entre l'Afrique du Sud et le Liberia (2-2). Auréolés d'un nouveau succès de prestige, remporté à Tanger contre le Brésil (2-1) dans une ambiance magnifique, les hommes de Walid Regragui s'affirment, et leur sélectionneur avec, comme l'un des grands favoris de l'épreuve, que le Maroc n'a remporté qu'une fois dans son histoire, en 1976. Tout est déjà joué dans cette poule, puisque l'Afrique du Sud s'est mise à l'abri d'un retour du Liberia en allant gagner à Monrovia (1-2).

En Côte d’Ivoire, pays organisateur qualifié d'office, on se réjouit déjà de la perspective d'accueillir en janvier prochain un plateau des plus relevés. Mais si la qualification paraît promise aux ténors que sont l'Egypte, le Nigeria et le Ghana, elle est loin d'être évidente pour le Cameroun, condamné à un match couperet contre le Burundi en septembre prochain dans un groupe pourtant simplifié par la disqualification du Kenya. Tout reste à faire pour des Lions Indomptables sans ressort ni fond de jeu, accrochés puis battus en toute logique par la Namibie. Cinq pays sont en revanche d'ores et déjà éliminés : le Botswana, le Liberia, le Lesotho, Sao-Tome-et-Principe et Madagascar. Doubles vainqueurs des Barea, les Fauves de Centrafrique peuvent en revanche croire en leur rêve d'une première participation. Nous y reviendrons.