Euro-2024: la France, grande favorite pour laver l'affront de 2021

Image
L'attaquant star de l'équipe de France Kylian Mbappé face au Luxembourg en match amical, le 5 juin 2024 à Metz

L'attaquant star de l'équipe de France Kylian Mbappé face au Luxembourg en match amical, le 5 juin 2024 à Metz

AFP
Partager4 minutes de lecture

L'équipe de France, vice-championne du monde et emmenée par la superstar Kylian Mbappé, attaque l'Euro-2024 en position de grande favorite avec l'ambition de laver l'affront de son élimination en 8e de finale il y a trois ans.

La sortie de route face aux Suisses en 2021 (3-3 a.p., 5 t.a.b. à 4) constitue la principale contre-performance de l'ère Didier Deschamps débutée en 2012 et ses troupes sont bien décidées à effacer ce camouflet pour aller chercher un deuxième sacre continental après 1984 et 2000.

Avec leur réservoir inépuisable, un leader de la dimension de Mbappé et une permanence exceptionnelle au sommet du football international (trois finales sur leurs quatre derniers tournois, Euro-2016, Mondial-2018, Mondial-2022), les Bleus seront particulièrement attendus en Allemagne et ne s'imaginent pas connaître une nouvelle mésaventure comme celle de l'édition précédente.

L'objectif minimum assigné par le président de la Fédération française Philippe Diallo se veut d'ailleurs conforme à ce statut avec une place de demi-finaliste demandée aux hommes de Deschamps.

Euro-2024: calendrier du groupe D

Euro-2024: calendrier du groupe D

AFP

Après une Coupe du monde au Qatar terminée sur un scénario frustrant et rageant contre l'Argentine de Leo Messi (3-3 a.p., 4 t.a.b. à 2), les Français ont parfaitement rebondi en 2023, assurant leur qualification pour l'Euro sur un quasi-sans faute (7 victoires, 1 nul). Les retraites internationales de deux piliers, le capitaine Hugo Lloris et Raphaël Varane, n'ont pas fragilisé un groupe rajeuni et désormais mené par Mbappé.

Les mauvaises performances du mois de mars (défaite face à l'Allemagne 2-0, succès sans gloire contre le Chili 3-2) ont certes semé le doute mais les Tricolores, accaparés par leur fin de saison en clubs, n'avaient sans doute pas la fraîcheur mentale adéquate pour négocier ces deux rencontres à cette époque de l'année.

Mbappé libéré et revanchard

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Dechamps et l'attaquant vedette des Bleus Kylian Mbappé, le 2 juin 2024 à Clairefontaine

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Dechamps et l'attaquant vedette des Bleus Kylian Mbappé, le 2 juin 2024 à Clairefontaine

AFP

La victoire obtenue mercredi face au Luxembourg en amical (3-0) est à cet égard rassurante pour Deschamps, qui a pu compter sur un Mbappé de nouveau impliqué et surtout particulièrement en jambes. Guère inspiré en mars, le capitaine de l'équipe de France se dit "libéré" par l'officialisation de son transfert au Real Madrid et compte bien sortir par le haut de cet Euro, histoire de faire oublier définitivement son tir au but manqué contre les Suisses en 2021 et prendre date pour le Ballon d'Or.

"J'ai pris une baffe à l'Euro-2021 avec cette compétition ratée. J'ai cet état d'esprit revanchard. C'est excitant et c'est un challenge individuel et collectif. Je pense que les gens sont impatients. J'ai toujours eu cette ambition de tout donner et d'essayer de marquer l'histoire du foot français", a déclaré l'ancien attaquant du PSG, mardi.

Deschamps, fidèle à son habitude, se veut plus prudent et se méfie des adversaires du premier tour (Autriche, Pays-Bas, Pologne), mettant en garde contre une poule D "relevée".

"On va aborder l'Euro avec ambition mais lucidité. J'ai bien conscience qu'avec tout ce qu'on a fait, l'attente est de plus en plus grande. Mais l'expérience nous rappelle aussi que dans une compétition, il y a des étapes à franchir", a expliqué le sélectionneur à l'AFP début mai.

Contrairement à la Coupe du monde au Qatar, marquée par une cascade de blessures avant la compétition, le patron des Bleus est cette fois plutôt épargné, seul Aurélien Tchouaméni, touché au pied gauche et forfait pour les deux matches de préparation après avoir manqué la finale de la Ligue des champions avec le Real Madrid, étant en phase de convalescence.

Le milieu de terrain des Bleus N'Golo Kanté face au Luxembourg, en match amical, le 5 juin 2024 à Metz

Le milieu de terrain des Bleus N'Golo Kanté face au Luxembourg, en match amical, le 5 juin 2024 à Metz

AFP

Le rétablissement complet du milieu de terrain est espéré pour le début de la phase finale mais Deschamps a pris ses dispositions en rappelant N'Golo Kanté, l'un des grands artisans du titre mondial de 2018. Le retour, après deux ans d'absence, du joueur de 33 ans, exilé en Arabie saoudite (Al-Ittihad), permet au technicien de s'appuyer sur un élément d'expérience.

Avec le talisman Kanté dans l'entre-jeu, Deschamps espère renouer avec l'esprit de 2018 pour s'offrir le seul trophée qui manque à son palmarès de sélectionneur après les échecs de 2016 (finale) et de 2021 (8e de finale).