Le 11 africain de la semaine (du 04 au 11 octobre)

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant nigérian de Lorient Terem Moffi qui s'est particulièrement illustré avec un doublé lors de la victoire de son équipe à Brest (1-2).
Image
Le 11 africain de la semaine (du 04 au 11 octobre) (1)
Laurent Sanson / Panoramic
Partager5 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Terem Moffi (Nigeria - Lorient)


Terem Moffi enchaîne cette saison les matchs cinq étoiles. Ce fut encore le cas dimanche. Malgré l'ouverture du score de Brest, l'international nigérian a renversé la vapeur à lui tout seul en s'offrant un nouveau doublé. Avec une mention particulière pour sa splendide frappe croisée dans la lucarne opposée. Auteur de huit réalisations en dix matchs, le Super Eagle mène le classement des buteurs de Ligue 1, à égalité avec Neymar et Kylian Mbappé. Excusez du peu.

« C’est un garçon qui travaille beaucoup, dit de lui Régis Le Bris, l'entraîneur du FC Lorient. Il est extrêmement joyeux. Il a toujours un plaisir à venir à l’entraînement et c’est contagieux. Il fait énormément de courses pour aider ses partenaires… Le tout l’amène à un niveau de réussite qui s’élève. C’est un garçon qui a beaucoup de qualité et qui ira dans de très grands clubs. Il est en grande forme. » Ce ne sont pas les Brestois qui diront le contraire.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)


https://www.sport365.fr/wp-content/uploads/se/2022

Gardien de but : André Onana (Cameroun - Inter Milan)


Samedi, lors du déplacement victorieux à Sassuolo (2-1), André Onana a gardé le but de l'Inter Milan en Serie A pour la première fois. Jusqu'alors utilisé en alternance avec le Slovène Samir Handanovic, le Lion Indomptable a disputé cette semaine deux rencontres consécutives, rassurant son équipe et recueillant les appréciations flatteuses de la presse sportive italienne. Une bonne nouvelle à un gros mois du Mondial.

Latéral droit : Mohamed Youssouf (Comores - Ajaccio)


Mohamed Youssouf a participé à l'exploit de l'AC Ajaccio, vainqueur de l'Olympique de Marseille au Vélodrome (2-1). Solide, le latéral droit a contenu les attaques marseillaises dans son couloir, neutralisant l'habituellement remuant Nuno Tavares. Vieux routier de l'équipe nationale comorienne, il compte une trentaine de sélections avec les Cœlacanthes et a atteint avec eux les huitièmes de finale de la CAN 2021.

Défenseur central : Joseph Okumu (Kenya - La Gantoise)


Avec six duels aériens gagnés, Joseph Okumu a fait parler son grand gabarit (1m94) lors de la large victoire de son équipe à Eupen (0-4). Une prestation de qualité pour celui qui était arrivé d'Elfsborg en Suède en 2021. Appelé en équipe nationale avant la CAN 2019 alors qu'il jouait en troisième division américaine, l'international kényan compte aujourd'hui 17 sélections chez les Harambee Stars.

Défenseur central : Emmanuel Agbadou (Côte d'Ivoire - Reims)


Face au PSG, le Stade de Reims a retrouvé ses bonnes habitudes défensives, et Emmanuel Agbadou n'y est pas pour rien. Auteur d'une superbe prestation, le roc ivoirien a remporté la quasi-totalité de ses duels avec Kylian Mbappé. Arrivé lors du dernier mercato, cet ancien du FC San Pedro et de l’US Monastirienne sort d'une saison probante avec Eupen en Jupiler League (5 buts en 33 matchs).

Latéral gauche : Ramy Bensebaini (Algérie - Mönchengladbach)


Les journées de Bundesliga se suivent et ne se ressemblent heureusement pas pour Ramy Bensebaini. Auteur d'un but contre son camp la semaine précédente, le latéral gauche algérien a réussi un doublé face à Cologne (5-2). Après avoir donné l'avantage à son équipe juste avant la pause sur un penalty bien ajusté, l'ancien du Paradou AC a doublé la mise à un quart d'heure du terme.

Milieu défensif : Lassana Coulibaly (Mali - Salernitana)


Lassana Coulibaly a su parfaitement allier maîtrise et intensité face au Hellas Vérone (2-1). Infatigable, l'international malien a peu à peu asphyxié ses adversaires, réussissant 7 tacles et interceptions au cours de la partie. Désigné homme du match, le natif de Bamako a disputé en début d'année sa troisième phase finale de CAN d'affilée avec les Aigles.

Milieu défensif : Thomas Partey (Ghana - Arsenal)


Arsenal n'a jamais perdu en Premier League cette saison quand Thomas Partey jouait. Cette belle série s'est poursuivie avec une victoire contre Liverpool (3-2), avec une nouvelle prestation solide du Ghanéen dans l'entrejeu. Une légère blessure l'a privé des deux matchs de préparation au Mondial disputés par les Black Stars le mois dernier, contre le Brésil et le Nicaragua.

Milieu relayeur : André-Frank Zambo Anguissa (Cameroun - Naples)


André-Frank Zambo Anguissa s'affirme de match en match comme l'un des maillons forts du Napoli conquérant de Luciano Spalletti. Non convoqué le mois dernier par son sélectionneur, l'international camerounais s'est particulièrement illustré cette semaine lors de l'éclatante victoire de son équipe sur le terrain de l'Ajax Amsterdam (1-6), avec une prestation XXL ponctuée par deux passes décisives.

Meneur de jeu : Saîf-Eddine Khaoui (Tunisie - Clermont)


Saîf-Eddine Khaoui a excellemment mené le jeu clermontois, dimanche face à Auxerre (2-1), débloquant le score. Déjà décisif la semaine précédente à Ajaccio, l'ancien Marseillais enchaîne enfin et fait parler son pied gauche subtil et inspiré. Une excellente nouvelle pour un joueur qui postule à une place dans le groupe des Aigles de Carthage pour le prochain Mondial, lui qui était déjà présent en 2018.

Attaquant de pointe : Terem Moffi (Nigeria - Lorient)


Terem Moffi enchaîne cette saison les matchs cinq étoiles. Ce fut encore le cas dimanche. Malgré l'ouverture du score de Brest, l'international nigérian a renversé la vapeur à lui tout seul en s'offrant un nouveau doublé. Avec une mention particulière pour sa splendide frappe croisée dans la lucarne opposée. Auteur de huit réalisations en dix matchs, le Super Eagle mène le classement des buteurs de Ligue 1, à égalité avec Neymar et Kylian Mbappé. Excusez du peu.

Attaquant de pointe : Bevic Moussiti-Oko (Congo - Ajaccio)


Titulaire pour la deuxième fois de la saison samedi à Marseille, Bevic Moussiti-Oko a justifié la confiance accordée par son entraîneur. Puissant et mobile sur le front de l'attaque, l'international congolais a pesé sur l'arrière-garde phocéenne et inscrit un but égalisateur digne de Didier Drogba, ouvrant la voie au succès des Corses (2-1).