Le 11 africain de la semaine (du 14 au 21 mars)

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu ivoirien du FC Barcelone, Franck Kessié, qui s'est particulièrement illustré en inscrivant à la dernière minute le but de la victoire face au Real Madrid (2-1).
Image
Le 11 africain de la semaine (du 14 au 21 mars) (1)
AI / Reuters / Panoramic
Partager6 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Franck Kessié (Côte d'Ivoire - FC Barcelone)


Franck Kessié a fait basculer le Clasico Barça-Real (2-1) dimanche soir. Entré en jeu à un quart d'heure du terme de la rencontre alors que le score était de un but partout, l'Ivoirien, immédiatement dans le bon tempo, offre la victoire aux Blaugrana dans le temps additionnel, scellant du même coup la conquête du titre par son équipe. Pris en grippe par une partie du public, l'ancien de l'AC Milan est allé célébrer ce but avec des membres de sa famille et un de ses formateurs, venus l'encourager au Camp Nou.

Arrivé libre l'été dernier, Franck Kessié a longtemps dû se contenter de miettes. Davantage utilisé depuis la reprise post-Mondial, le mal-aimé a su se montrer digne de la confiance de Xavi. « Il faut montrer au coach qu'il a eu raison de faire appel à vous. Cela fait toujours plaisir de faire un exploit quand tu rentres en jeu, mais il faut rester zen et continuer à bosser, et donner le meilleur à chaque fois qu'on t'en donne la possibilité », a déclaré après la rencontre celui qui va rejoindre la sélection ivoirienne pour préparer la prochaine CAN au pays.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)


https://www.sport365.fr/wp-content/uploads/se/2023


Gardien de but : André Onana (Cameroun - Inter Milan)


Infranchissable mardi au stade du Dragon face au FC Porto (0-0), André Onana a assuré presque à lui tout seul la qualification de l'Inter Milan pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Auteur d'au moins trois parades déterminantes avant d'être sauvé par sa transversale, le joueur issu de la Fondation Eto'o et de la Masia du Barça a gardé sa cage inviolée pour la cinquième fois en huit matchs de C1 cette saison.

Latéral droit : Tyronne Ebuehi (Nigeria - Empoli)


S'il a parfois souffert dans son couloir face à l'Atalanta Bergame (1-2), Tyronne Ebuehi a eu le mérite de pousser ses actions offensives, et d'inscrire sur l'une d'entre elles son deuxième but de la saison en Serie A, donnant à son équipe un avantage de courte durée. Il en faudra visiblement davantage pour convaincre le sélectionneur du Nigeria, José Peseiro, qui ne l'a pas retenu dans sa liste pour la double confrontation face à la Guinée-Bissau, en éliminatoires de la prochaine CAN.

Défenseur central : Kevin Akpoguma (Nigeria - Hoffenheim)


Convoqué lui en équipe nationale, Kevin Akpoguma a livré une prestation sans faille lors de la réception victorieuse du Hertha Berlin (3-1). Auteur d'un sauvetage en tant que dernier défenseur, le colosse (1m92) a remporté la majeure partie de ses duels, dans les airs comme au sol. Ce Germano-Nigérian a rejoint en 2020 les Super Eagles après avoir représenté la Nationalmannschaft dans toutes les catégories jeunes.

Défenseur central : Bamo Meïté (Côte d'Ivoire - Lorient)


Bamo Meïté s'est montré impressionnant, dimanche sur la pelouse de l'OGC Nice (1-1). Dans ce choc entre prétendants aux places européennes, le jeune Ivoirien a brillé dans les deux surfaces, inscrivant son premier but chez les professionnels et effectuant un excellent retour devant son compatriote Nicolas Pépé. Propulsé titulaire suite à l'absence de Julien Laporte, le natif de Kani dans le nord-ouest de la Côte d'Ivoire a su saisir sa chance et obtenu une prolongation de contrat avec les Merlus.

Latéral gauche : Issiaga Sylla (Guinée - Montpellier)


Une passe décisive, trois interceptions, sept ballons récupérés : les chiffres disent bien l'importance d'Issiaga Sylla dans la victoire de Montpellier sur Clermont (2-1). Arrivé cet hiver pour encadrer les jeunes, le natif de Conakry s'acquitte bien de cette mission tout en se montrant régulièrement décisif sous ses nouvelles couleurs.

Milieu défensif : Salis Abdul Samed (Ghana - Lens)


Discret, Salis Abdul Samed n'en est pas moins indispensable au RC Lens. Face à Angers (3-0), en ouverture de la XXe journée de Ligue 1, le Ghanéen a été d'une justesse sans faille, avec 40 passes réussies sur les 41 qu'il a tentées. L'une d'entre elles enverra Seko Fofana au but pour l'ouverture du score. Retenu pour le Mondial au Qatar, cet ancien de l'Académie Jean-Marc Guillou d'Abidjan y a débuté les trois matchs joués par les Black Stars.

Milieu relayeur : Marshall Munetsi (Zimbabwe - Reims)


Reims a certes perdu face à l'OM après 19 matchs sans défaite, mais Marshall Munetsi est tombé les armes à la main. Très mobile et présent dans l'entrejeu, passeur décisif pour Folarin Balogun (13e), l'ancien des Orlando Pirates aurait aussi pu marquer si le poteau n'avait pas repoussé son coup de tête. Privé de matchs internationaux par la suspension du Zimbabwe, le Warrior a deux semaines pour recharger les batteries.

Milieu relayeur : Franck Kessié (Côte d'Ivoire - FC Barcelone)


Franck Kessié a fait basculer le Clasico Barça-Real (2-1) dimanche soir. Entré en jeu à un quart d'heure du terme de la rencontre alors que le score était de un but partout, l'Ivoirien, immédiatement dans le bon tempo, offre la victoire aux Blaugrana dans le temps additionnel, scellant du même coup la conquête du titre par le Barça. Pris en grippe par une partie du public, l'ancien de l'AC Milan est allé célébrer ce but avec des membres de sa famille et un de ses formateurs, venus l'encourager au Camp Nou.

Attaquant de pointe : Victor Osimhen (Nigeria - Naples)


Son doublé contre l'Eintracht Francfort a propulsé le Napoli en quarts de finale de la Ligue des Champions. Après avoir débloqué la situation d'un coup de tête imparable, Victor Osimhen a fait mouche en Super Eagle des surfaces pour inscrire le but du break. Et comme il ne fait décidément pas les choses à moitié, l'ancien vainqueur de la Coupe du monde U17 y est allé d'un autre doublé dimanche en Serie A sur la pelouse du Torino (4-0).

Attaquant de soutien : Sébastien Haller (Côte d'Ivoire - Borussia Dortmund)


Alors que la presse allemande commençait à pointer son manque d'impact et de stats depuis son retour, Sébastien Haller a inscrit un doublé en mode renard des surfaces lors de la démonstration du BVB aux dépens de Cologne (6-1). Revenu sur les terrains après avoir soigné un cancer des testicules, l'ancien de l'Ajax Amsterdam a rejoint les Eléphants de Côte d'Ivoire pour deux matchs de préparation contre les Comores.

Attaquant de pointe : Gift Orban (Nigeria - La Gantoise)


Le phénomène Gift Orban s’est abattu sur la défense de Basaksehir, jeudi en Ligue Europa Conférence avec un triplé réussi en 3 minutes et 24 secondes. Deux buts du gauche et un missile du droit qui font de cet exploit une performance historique dans la toute jeune C4. Arrivé cet hiver en provenance du club norvégien de Stabaek, le jeune attaquant nigérian a déjà fait trembler les filets à 12 reprises en 10 rencontres avec les Buffalos de La Gantoise.