Le 11 africain de la semaine (du 21 au 28 novembre)

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu offensif international ghanéen de West Ham Mohammed Kudus qui s'est particulièrement illustré, à l'occasion de la victoire des Hammers à Burnley (1-2), en Premier League.
Image
Le 11 africain de la semaine (du 21 au 28 novembre) (1)
Action Plus / Panoramic
Partager5 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mohammed Kudus (Ghana - West Ham)


Appelé à remplacer Jarrod Bowen, Mohammed Kudus s'est d'abord contenté d'un rôle obscur, sans grand succès dans ses dribbles le long de la ligne de touche. Et puis son grand talent fit jaillir la lumière pour les Hammers, menés depuis l'entame de la seconde période. Impliqué sur le penalty concédé précédemment, le transfuge de l'Ajax Amsterdam réussit d'abord à délivrer une passe décisive pour l'égalisation, avant de faire encore mieux en inscrivant lui-même le but victorieux, avec la complicité d'O'Shea.

« Je savais que je devais tout faire pour ramener l'équipe dans le match et cela s’est vu dans les dernières actions. Comme je l'ai dit, je devais faire bouger les choses, je devais utiliser mes qualités individuelles et heureusement, cela a fonctionné », a réagi Mohammed Kudus après la rencontre. Arrivé cet été pour plus de 40 millions d'euros, le natif d'Accra se rend peu à peu indispensable pour les actuels neuvièmes de Premier League.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)


https://www.sport365.fr/wp-content/uploads/se/2023


Gardien de but : André Onana (Cameroun - Manchester United)


Après des débuts plus qu'hésitants, André Onana semble avoir trouvé la bonne carburation dans le but de Manchester United. Déterminant dans la victoire des Red Devils à Everton, le Lion Indomptable a réussi trois sauvetages sur des occasions de Dominic Calvert-Lewin rien qu’en première mi-temps et une claquette sur une tentative du Sénégalais Idrissa Gana Gueye après la pause.

Latéral droit : Anthony Oyono (Gabon - Frosinone)


Titulaire pour la onzième fois de la saison, Anthony Oyono a réussi face au Genoa (2-1) sa première passe décisive de l'exercice sur l'ouverture de Frosinone. Intraitable défensivement, l'international gabonais a offert un appui intéressant à l'Argentin Matias Soulé dans le couloir droit. Le Franco-Gabonais s'est affirmé ce mois-ci comme un homme de base des Panthères aux yeux de leur nouveau sélectionneur Thierry Mouyouma.

Défenseur central : Omar Colley (Gambie - Besiktas)


En deux temps, grâce à sa science du placement et à son imposante présence physique, Omar Colley donne la victoire à Besiktas sur le terrain de Samsunspor (1-2), trois points qui permettent aux coéquipiers du défenseur gambien de ne pas voir l'écart avec leurs rivaux locaux de Fenerbahçe et de Besiktas se creuser. Déjà la troisième réalisation de la saison en Süper Lig pour le joueur de 31 ans, qui conduira les Scorpions pour leur deuxième CAN, l'an prochain en Côte d'Ivoire.

Défenseur central : Odilon Kossounou (Côte d'Ivoire - Bayer Leverkusen)


Bien installé dans la défense à trois éléments du Bayer Leverkusen, Odilon Kossounou enchaîne les bonnes prestations avec le leader de Bundesliga. Ce fut encore le cas à Brême lors du succès sur le Werder (0-3), avec notamment quatre tacles réussis et des interventions pleines d'autorité pour sécuriser une nouvelle victoire. Absent du dernier rassemblement des Éléphants, l'ancien de l'ASEC Mimosas fait néanmoins partie des plans du sélectionneur Jean-Louis Gasset pour la prochaine CAN au pays.

Latéral gauche : Ramy Bensebaini (Algérie - Borussia Dortmund)


Très secoué en première période quand ses anciens coéquipiers de Mönchengladbach avaient fait le break, Ramy Bensebaini a repris le dessus après la pause, en parvenant à desserrer l'étreinte dans son couloir et en réussissant plusieurs bonnes passes vers l'avant pour contribuer à la victoire du BVB (4-2). Critiqué en Allemagne ces dernières semaines, l'ancien du Paradou a montré du caractère et de la consistance.

Milieu offensif droit : Mohammed Kudus (Ghana - West Ham)


Appelé à remplacer Jarrod Bowen, Mohammed Kudus s'est d'abord contenté d'un rôle obscur, sans grand succès dans ses dribbles le long de la ligne de touche. Et puis son grand talent fit jaillir la lumière pour les Hammers, menés depuis l'entame de la seconde période. Impliqué sur le penalty concédé précédemment, le transfuge de l'Ajax Amsterdam réussit d'abord à délivrer une passe décisive pour l'égalisation, avant de faire encore mieux en inscrivant lui-même le but victorieux, avec la complicité d'O'Shea.

Milieu central : Nabil Bentaleb (Algérie - Lille)


Dans le double pivot lillois, Nabil Bentaleb a livré une excellente prestation face à l'Olympique Lyonnais (2-0). Serein face au pressing, l'international algérien a fait parler son expérience pour couper les lignes de passes adverses. Sécurisant, l'ancien de Tottenham a constamment orienté le jeu des siens avec justesse et intelligence. Lui qui a connu une carrière internationale à éclipses postule à une place de titulaire pour la CAN.

Milieu central : Ablie Jallow (Gambie - Metz)


D'abord malmené, Ablie Jallow s'est joliment repris lors du déplacement de Metz à Lorient. Dans un registre de meneur de jeu, l’international gambien a surmonté ce début de match difficile pour laisserlibre cours à son pied gauche soyeux. C'est lui qui frappe le corner de l’égalisation (65e), c'est encore lui qui marque le penalty de la victoire (3-2), dans la lucarne gauche de Yvon Mvogo (83e). L'ancien du Real de Banjul sera l'un des atouts majeurs des Scorpions à la prochaine CAN.

Milieu offensif gauche : Wilfried Zaha (Côte d'Ivoire - Galatasaray)


Non convoqué par les Eléphants de Côte d'Ivoire pour les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, Wilfried Zaha affiche une forme resplendissante avec Galatasaray. Déjà buteur avant la trêve internationale, l'ailier a signé une nouvelle réalisation à l'occasion de la large victoire sur Alanyaspor (4-0). L'ancien de Crystal Palace ne s'en est pas contenté, en délivrant en plus une passe décisive.

Attaquant de pointe : Umar Sadiq (Nigeria - Real Sociedad)


D'une frappe monumentale, Umar Sadiq a inscrit le but de la victoire de la Real Sociedad sur le FC Séville (2-1). Une sensation que l'attaquant nigérian avait oublié, lui qui s'était rompu les ligaments croisés du genou dans la foulée de son arrivée en provenance d'Almeria, à l'été 2022. Revenu en équipe nationale nigériane en octobre dernier, le natif de Kaduna postule à une place dans le groupe des Super Eagles pour la prochaine CAN.

Attaquant de pointe : Inaki Williams (Ghana - Athletic Bilbao)


Inaki Wiilliams a permis à son club de toujours, l'Athletic Bilbao, de ramener un bon point de son déplacement sur la pelouse du leader surprise Gérone (1-1) en concluant une contre-attaque tranchante. Lui qui a rejoint l'équipe nationale du Ghana avant la Coupe du monde 2022 et a ouvert son compteur en sélection ce mois-ci postule à une place dans le groupe des Black Stars pour la prochaine CAN, au mois de janvier prochain en Côte d'Ivoire.