Le 11 africain de la semaine (du 24 au 31 octobre)

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu algérien de Nice Hicham Boudaoui qui s'est particulièrement illustré, avec inscrivant le but victorieux de son équipe sur le terrain de Reims (0-1).
Image
Le 11 africain de la semaine (du 24 au 31 octobre) (1)
Frederic Chambert / Panoramic
Partager5 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Hicham Boudaoui (Algérie - Nice)


Bis repetita pour Hicham Boudaoui : comme à Metz, le milieu de terrain algérien a surgi sur un centre venu de la gauche pour inscrire le seul but de la partie à Clermont (0-1), synonyme de sixième victoire pour un OGC Nice toujours invaincu et désormais seul leader de la Ligue 1 après dix journées. Et avant cela, c'est aussi lui qui obtient le penalty manqué par Laborde. Blessé durant l'intersaison, le « prince de Béchar » revit depuis un mois.

« Je connaissais ses qualités avant de venir. Nous avons décidé de le déplacer à un poste plus offensif de n°8, parce que nous savons à quel point il peut être agressif dans son attaque de la surface adverse, s’est félicité l’entraîneur du Gym, Francesco Farioli. Je suis content de ses deux buts. C’est un joueur qui nous offre de nombreuses opportunités dans la manière qu’il a de se projeter dans la surface. Défensivement, il est capable d’avoir un gros volume, de remporter des duels, et à la fin, c’est exactement ce dont on a besoin pour un milieu. »

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)


https://www.sport365.fr/wp-content/uploads/se/2023


Gardien de but : André Onana (Cameroun - Manchester United)


Sans André Onana, l'addition aurait été encore plus salée pour Manchester United dans le derby face à City (0-3). Auteur de plusieurs parades déterminantes, celui qui a terminé 23e du Ballon d'Or a empêché Erling Haaland de réussir un triplé légendaire. Une semaine bien remplie pour le Lion Indomptable, qui sauva déjà les Red Devils en sortant un penalty au bout du temps additionnel face au FC Copenhague (1-0), mardi en Ligue des Champions.

Latéral droit : Hamari Traoré (Mali - Real Sociedad)


Arrivé cet été du Stade Rennais, Hamari Traoré incarne la solidité défensive de la Real Sociedad. Déjà très bon en Ligue des Champions sur le terrain du Benfica (0-1), l'ancien de l'Académie Jean-Marc Guillou a encore rayonné contre le Rayo Vallecano (2-0), avec en particulier deux tacles puissants qui ont donné le ton en début de match. Le capitaine des Aigles disputera l'an prochain sa quatrième CAN sous leurs couleurs.

Défenseur central : Arouna Sangante (Sénégal - Le Havre)


Capitaine du Havre, Arouna Sangante s'est montré digne de son brassard, dimanche à Metz (0-0). Dans un match fermé entre promus, le Sénégalais a donné le ton défensivement, avec 5 interceptions et 8 dégagements, tout en relançant de façon judicieuse. Déjà convoqué par les Lions de la Teranga U23, ce natif de Mbao ne ferme pas pour autant la porte à la Guinée-Bissau, pour laquelle il est également éligible.

Défenseur central : Kiki Kouyaté (Mali - Montpellier)


Contre Toulouse (3-0), Kiki Kouyaté s'est montré absolument intraitable défensivement, en particulier dans les airs. Avec 7 duels aériens gagnés sur 7 joués, l'international malien a réussi un sans-faute peu commun. Ce natif de Bamako disputera en début d'année prochaine la troisième CAN de sa carrière sous la tunique des Aigles.

Latéral gauche : Ramy Bensebaini (Algérie - Borussia Dortmund)


Placé sur le flanc gauche d'un BVB très offensif, Ramy Bensebaini a eu du travail lors d'un match à rebondissements face à l'Eintracht Francfort (3-3). Dans l'ensemble juste dans ses interventions, l'ancien du Paradou AC a confirmé sa bonne forme du moment, déjà affichée en Ligue des Champions sur la pelouse de Newcastle.

Milieu défensif : Mario Lemina (Gabon - Wolverhampton)


Il y a un Wolverhampton avec Mario Lemina et un Wolverhampton sans lui. De retour dans le onze de départ, l'international gabonais a parfaitement rempli son rôle de sentinelle face au milieu très dense des Magpies, sans pour autant dédaigner les tâches offensives. C'est lui qui signe d'une reprise de la tête au second poteau sur un corner la première des deux égalisations des Wolves.

Milieu relayeur : Ramiz Zerrouki (Algérie - Feyenoord)


Titulaire pour la deuxième fois consécutive en Ligue des Champions mercredi à l'occasion de la réception de la Lazio (3-1), Ramiz Zerrouki s'est de nouveau montré convaincant. Déjà auteur d'une prestation remarquée contre l'Atlético Madrid, l'international algérien a ouvert son compteur face aux Italiens en doublant la mise d'une jolie frappe croisée juste avant la pause. Régulièrement convoqué chez les Fennecs depuis mars 2021, le joueur formé à l'Ajax devrait disputer l'an prochain sa deuxième CAN.

Milieu relayeur : Hicham Boudaoui (Algérie - Nice)


Bis repetita pour Hicham Boudaoui : comme à Metz, le milieu de terrain algérien a surgi sur un centre venu de la gauche pour inscrire le seul but de la partie à Clermont (0-1), synonyme de sixième victoire pour un OGC Nice toujours invaincu et désormais seul leader de la Ligue 1 après dix journées. Et avant cela, c'est aussi lui qui obtient le penalty manqué par Laborde. Blessé durant l'intersaison, le "prince de Béchar" revit depuis un mois.

Ailier droit : Antoine Semenyo (Ghana - Bournemouth)


Elément offensif le plus menaçant de son équipe face à Burnley (2-1), Antoine Semenyo a remis les Cherries à l'endroit en égalisant d'une jolie frappe du gauche. Remplacé peu après l'heure de jeu par le Burkinabè Dango Ouattara, l'international ghanéen inscrit ainsi son deuxième but de la saison en Premier League et postule plus que jamais à une place parmi les 23 Black Stars pour la CAN en Côte d'Ivoire.

Avant-centre : Akor Adams (Nigeria - Montpellier)


D'une efficacité clinique, Akor Adams a été le grand artisan de la large victoire montpelliéraine sur Toulouse (3-0). Il lance son équipe en ouvrant le score après un bel enchaînement puis pliera définitivement le match en exploitant parfaitement le beau service de l'international Espoirs français Chotard. Avec déjà 7 buts en 9 matchs de Ligue 1, l'ancien de la Jamba Football Academy frappe fort à la porte des Super Eagles.

Ailier gauche : Jérémie Boga (Côte d'Ivoire - Nice)


Jérémie Boga affiche une forme ascendante sous les couleurs de l'OGC Nice. Très remuant, l'ancien de Sassuolo a posé bien des problèmes à la défense clermontoise. Ses centres auraient mérité meilleur sort, à l'image de celui qui voit Laborde frapper sur le poteau. L'international ivoirien finit par se montrer décisif, en réussissant à trouver le décalage avant le centre repris ensuite victorieusement par Boudaoui.