Le 11 africain de la semaine (du 26 mars au 2 avril)

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'ailier international égyptien de Liverpool, Mohamed Salah, qui s'est particulièrement illustré, avec un but et un match plein face à Brighton (2-1), à l'occasion de la 30e journée de Premier League.
Image
Le 11 africain de la semaine (du 26 mars au 2 avril) (1)
PA Images / Icon Sport
Partager5 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Mohamed Salah a été l’un des grands artisans de la victoire de Liverpool contre Brighton (2-1), ce dimanche. Sur une action magnifiquement construite par Szoboszlai et MacAllister, l'Argentin a trouvé l'international égyptien entre deux joueurs. Plein de sang-froid, le Pharaon n'a pas laissé passer l'occasion d’inscrire le but de la victoire, sa seizième réalisation de la saison en championnat.

Extrêmement actif, Mohamed Salah a déclenché 12 tirs durant cette rencontre de la 30e journée. Jamais un joueur n’avait autant tenté en Premier League depuis Zlatan Ibrahimovic sous le maillot de Manchester United contre Burnley au mois d'octobre 2016. Sous contrat avec les Reds jusqu'en juin 2025, le buteur pourrait quitter le club cet été, tout comme son entraîneur emblématique, Jürgen Klopp.


Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)


https://www.sport365.fr/wp-content/uploads/se/2024



Gardien de but : Yehvann Diouf (Sénégal - Reims)


S'il n'a rien pu faire sur la tête à bout portant du Ghanéen Ernest Nuamah, Yehvann Diouf a livré une prestation de qualité samedi sur le terrain de l'Olympique Lyonnais (1-1). Rassurant dans les airs, le Franco-Sénégalais a soulagé son équipe durant les temps forts adverses.

Latéral droit : Koffi Kouao (Côte d'Ivoire - Metz)


Certes, le FC Metz a volé en éclats contre Monaco (2-6). Mais si beaucoup de joueurs se sont illustrés en mal lors de ce naufrage à domicile, un l'a fait en bien : auteur de deux passes décisives, ses premières en Ligue 1, Koffi Kouao a contribué à amoindir l'humiliation. Formé à l'ASEC Mimosas, le joueur de couloir a évolué six ans au Portugal avant de rejoindre les Grenats.

Défenseur central : Logan Costa (Cap-Vert - Toulouse)


Si Toulouse s'est imposé sans discussion à Clermont (0-3), c'est en partie à leur défense que les Violets le doivent : Logan Costa réussit ainsi à couper un bon centre de Virginius alors le score n'est encore que de 1-0 (31e). Quart de finaliste de la dernière CAN avec les Requins Bleus du Cap-Vert, le natif de Saint-Denis dégage une impression de force tranquille.

Défenseur central : Joseph Okumu (Kenya - Reims)


Joseph Okumu a réussi un grand match, samedi sur la pelouse du Parc OL. Auteur sur corner du but de son équipe (son premier en Ligue 1), le grand gabarit (1m94) a multiplié les interventions défensives autoritaires pour lui permettre de ramener un point. Appelé en équipe nationale avant la CAN 2019 alors qu'il jouait en troisième division américaine, l'international kényan compte aujourd'hui 22 sélections chez les Harambee Stars.

Latéral gauche : Hassane Kamara (Côte d'Ivoire - Udinese)


Hassane Kamara s'est montré consistant lors du déplacement de l'Udinese à Sassuolo (1-1). Et s'il a déjà pu davantage faire admirer ses qualités de contre-attaquants dans son couloir, on a apprécié son abattage défensif avec notamment deux tacles réussis. Non retenu pour la dernière CAN, remportée par la Côte d'Ivoire devant son public, l'ancien Rémois et Niçois se rappelle au souvenir de son sélectionneur.

Milieu défensif : Cheick Condé (Guinée - FC Zurich)


Cheick Condé a inscrit face au FC Bâle (2-2) son premier but de la saison, permettant à son équipe de ramener un point. Le rendez-vous FIFA du mois de mars lui a permis de retrouver le Syli national, sous les couleurs duquel l'ancien du FC Séquence a affroné Vanuatu (6-0) et les Bermudes (5-1).

Milieu relayeur : Ibrahim Sulemana (Ghana - Cagliari)


Ibrahim Sulemana a sauvé Cagliari de la défaite, lundi contre le Hellas Vérone (1-1), son club formateur. Entré en jeu à la 72e minute de la partie, le jeune Ghanéen a fait mouche deux minutes plus tard d'une superbe frappe de l'extérieur de la surface. Avec 3 duels gagnés et 3 ballons récupérés, on appelle cela un "impact player".

Milieu relayeur : Nabil Bentaleb (Algérie - Lille)


Nabil Bentaleb s'est montré particulièrement à son avantage lors de la victoire lilloise dans le derby du Nord, face à Lens (2-1). Auteur de la magnifique ouverture en profondeur qui lance Edon Zhegrova sur le premier but des Dogues, l'international algérien s'est par la suite illustré par sa capacité à imprimer le bon tempo et à récupérer des ballons.

Ailier droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Mohamed Salah a été l’un des grands artisans de la victoire de Liverpool contre Brighton (2-1), ce dimanche. Sur une action magnifiquement construite par Szoboszlai et MacAllister, l'Argentin a trouvé l'international égyptien entre deux joueurs. Plein de sang-froid, le Pharaon n'a pas laissé passer l'occasion d’inscrire le but de la victoire, sa seizième réalisation de la saison en championnat.

Avant-centre : Chuba Akpom (Nigeria - Ajax Amsterdam)


Titulaire pour la cinquième fois de la saison, Chuba Akpom a justifié la confiance de son coach en signant un doublé sur le terrain du PEC Zwolle (1-3). Proche de rejoindre Lens l'été dernier, l'ancien de Middlesbrough en est à 9 buts en Eredivisie. Après avoir effectué les démarches pour porter les couleurs du Nigeria, l'ex-international Espoirs anglais attend toujours un appel du pays des Super Eagles.

Ailier gauche : Mohammed Kudus (Ghana - West Ham)


Si West Ham a payé à Newcastle (4-3) son effondrement défensif en fin de match, les Hammers avaient cru faire le nécessaire dans l'autre surface, grâce principalement à Mohammed Kudus. Très en jambes, le fer de lance des Black Stars du Ghana fusille Martin Dúbravka à la réception d’une passe de Jarrod Bowen (45e+10), avant de lancer idéalement ce dernier (48e). La suite sera moins faste, mais le joyau de la Right to Dream Academy aura encore fait parler sa classe.