Le 11 africain de la semaine (du 26 septembre au 03 octobre)

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le gardien de Clermont Mory Diaw qui s'est particulièrement illustré avec 10 arrêts réalisés lors du match nul de son équipe face au PSG (0-0).
Image
Le 11 africain de la semaine (du 26 septembre au 03 octobre) (1)
Frederic Chambert / Panoramic
Partager5 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mory Diaw (Sénégal - Clermont)


Habitué à voir ses anciens joueurs briller contre lui, le Paris Saint-Germain en a fait une nouvelle fois l'expérience samedi à Clermont (0-0) : dominateurs, les partenaires de Kylian Mbappé n'ont cessé de buteur sur Mory Diaw, le portier international sénégalais des Auvergnats. Avec dix arrêts, le géant (1m97) au parcours atypique a dégoûté son club formateur.

Ses parades, en particulier devant Ousmane Dembélé (19e), Kylian Mbappé (33e), où Gonçalo Ramos (81e) lui ont valu bien des compliments. « Mory Diaw a fait un grand match, a salué l’entraîneur de Clermont, Pascal Gastien, après la rencontre. C'est la première fois de la saison que l'on ne prend pas de but et c'est contre le Paris Saint-Germain. Le football est parfois paradoxal. » le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, qui a fait de lui son numéro 2, le préfèrera-t-il désormais à Edouard Mendy dans le but des Lions de la Teranga ? Certaines voix s'élèvent dans ce sens.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)


https://www.sport365.fr/wp-content/uploads/se/2023


Gardien de but : Mory Diaw (Sénégal - Clermont)


Habitué à voir ses anciens joueurs briller contre lui, le Paris Saint-Germain en a fait une nouvelle fois l'expérience samedi à Clermont (0-0) : dominateurs, les partenaires de Kylian Mbappé n'ont cessé de buteur sur Mory Diaw, le portier international sénégalais des Auvergnats. Avec dix arrêts, le géant (1m97) au parcours atypique a dégoûté son club formateur.

Latéral droit : Cheick Oumar Konaté (Mali - Clermont)


Buteur la semaine précédente au Havre, Cheick Oumar Konaté n'a pas marqué samedi face au PSG (0-0), la faute à un réflexe de Donnaruma, mais n'en a pas moins réussi une prestation de tout premier ordre, avec de multiples montées et retours défensifs dans son couloir droit. Ancien pensionnaire de l'Académie Jean-Marc Guillou de Bamako, ce petit gabarit se révèle un an après son arrivée en Auvergne.

Défenseur central : Yunis Abdelhamid (Maroc - Reims)


Tel un grand cru, Yunis Abdelhamid donne l'impression de se bonifier avec les années. Cette semaine, le capitaine rémois a livré deux prestations très consistantes, ponctuées par un but de renard des surfaces face à Lyon (2-0). Intraitable dans les airs et précis dans les relances, le joueur de 36 ans a été rappelé le mois dernier en équipe nationale après une éclipse de près de trois ans.

Défenseur central : Alexander Djiku (Ghana - Fenerbahçe)


Alexander Djiku mène grand train avec un Fenerbahçe invincible en tête de la Süper Lig (7 victoires en 7 matchs). Auteur jeudi face à Basaksehir (4-0) de son premier but de la saison d'une jolie reprise de volée croisée, l'ancien Strasbourgeois contribue au carton plein de Stambouliotes imperméables depuis trois matchs.

Latéral gauche : Mohamed Abdallah (Comores - Lausanne-Ouchy)


Le Stade Lausanne-Ouchy, Petit Poucet de Super League suisse, peut compter sur son international comorien Mohamed Abdallah (20 sélections avec les Cœlacanthes). Aligné dans le couloir gauche, l'ancien de l'Olympique de Marseille a fait bonne garde et contribué à une belle victoire (0-3) sur la pelouse d’un FC Bâle en pleine déliquescence.

Milieu offensif droit : Iliman Ndiaye (Sénégal - Marseille)


Il n'a fallu qu'une trentaine de secondes à Iliman Ndiaye pour ouvrir son compteur avec l'Olympique de Marseille, samedi à Monaco. Passeur décisif inspiré par la suite, l'ancien joueur de Sheffield United a dû céder sa place, blessé, en début de seconde période au Marocain Amine Harit et a assisté impuissant à la défaite de son équipe.

Milieu axial : Pathé Ciss (Sénégal - Rayo Vallecano)


Très demandé l'été dernier, Pathé Ciss a fini par rester au Rayo Vallecano. Son début d'exercice tend à lui donner raison, et l'ancien de l'Institut Diambars a brillé cette semaine face à Cadix (0-0), avec une désignation comme homme du match. Une prestation brillante qui lui a valu d'enchaîner contre Majorque (2-2) une deuxième titularisation consécutive pour la première fois de la saison.

Milieu axial : Marshall Munetsi (Zimbabwe - Reims)


Deux matchs cette semaine et deux bonnes raisons de distinguer Marshall Munetsi. Double passeur décisif à Lille (2-1) mardi soir en match décalé, l'ancien des Orlando Pirates a de nouveau brillé lors de la réception de Lyon, dimanche. D'un coup de tête surpuissant, l'international zimbabwéen, solide défensivement et juste avec le ballon, permet à son équipe de prendre l'avantage juste avant la pause.

Milieu offensif gauche : Loïc Lapoussin (Madagascar - Union Saint-Gilloise)


D'une magistrale frappe en pleine lucarne, Loïc Lapoussin a délivré l'Union Saint-Gilloise dans les dernières secondes d'un derby à haute tension contre Molenbeek (2-3). « Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne », a rappelé fort à propos l'international malgache, revenu en équipe nationale le mois dernier après avoir été temporairement écarté des Barea pour indiscipline.

Attaquant de pointe : Akor Adams (Nigeria - Montpellier)


Akor Adams a donné la pleine mesure de son efficacité sur le terrain de Lorient (0-3), dimanche. Toujours prompt à s'engouffrer dans la profondeur, l'attaquant nigérian a inscrit un doublé et aurait pu aouter une passe décisive à son bilan si Wahbi Khazri avait été aussi précis que lui, déjà auteur de 5 buts sur ses 8 premiers tirs cadrés en Ligue 1 depuis son arrivée de Lillestrom cet été.

Attaquant de pointe : Ayoub El Kaabi (Maroc - Olympiakos)


Discrètement mais sûrement, Ayoub El Kaabi enchaîne les buts avec l'Olympiakos comme partout où il a joué précédemment. L’attaquant marocain a inscrit un doublé lors de la victoire contre l’Aris Salonique (4-1), ce mercredi. Le double vainqueur du CHAN avec les Lions de l'Atlas locaux comptabilise déjà 9 buts avec son nouveau club.