Le 11 africain de la semaine (du 28 février au 07 mars)

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant égyptien de Liverpool, Mohamed Salah, qui s'est particulièrement illustré avec deux buts et deux passes décisives lors de l'éclatante victoire de son club face à Manchester Utd (7-0).
Image
Le 11 africain de la semaine (du 28 février au 07 mars) (1)
AI / Reuters / Panoramic
Partager6 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Auteur de deux doublés, l'un de buts et l'autre de passes décisives, Mohamed Salah a plus que contribué au triomphe de Liverpool sur Manchester United (7-0) dimanche en Premier League. Critiqué pour son déficit de buts cette saison mais défendu par son entraîneur Jürgen Klopp, l’attaquant égyptien a refait une partie de son retard sur ses habituels temps de passage à la faveur de cette rencontre exceptionnelle, qui fait de lui le Scouser le plus prolifique de l’histoire du championnat, avec 129 buts en 206 matchs de Premier League, soit un de plus que le mythique Robbie Fowler (128 buts en 266 rencontres jouées).

« Je connaissais ce record. Pour moi, c’est vraiment spécial. Quand je suis arrivé, après ma première saison, j’avais environ 31 buts et je me disais: ‘Je veux être le meilleur buteur de Liverpool en Premier League’ », a réagi le buteur, qui la joue collectif. « J’ai de bonnes statistiques à Liverpool. Mais pour être honnête, tant que nous réalisons quelque chose avec l’équipe, c’est la chose la plus importante pour moi... Je ne veux pas être dans une petite équipe où je suis le seul à battre des records et c’est tout. C’est bien de battre le record dans un grand match, en particulier contre United. »

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)


https://www.sport365.fr/wp-content/uploads/se/2023


Gardien de but : Hervé Koffi (Burkina Faso - Charleroi)


Hervé Koffi a très bien fait le peu qu'il avait à faire lors du déplacement victorieux à Courtrai (0-1). Son face à face gagné alors que le score était encore de 0-0 restera le point fort d'une prestation qui permet à l'ancien Lillois de garder la cage des Carolos inviolée pour la troisième fois d'affilée. Sélectionné à 48 reprises avec les Etalons depuis 2016, le natif de Bobo-Dioulasso fait partie de la liste des joueurs retenus pour la double confrontation face au Togo, ce mois-ci dans le cadre des éliminatoires de la prochaine CAN.

Latéral droit : Youssouf Sabaly (Sénégal - Betis Séville)


Avec le Brésilien Vinicius Jr dans sa zone, Youssouf Sabaly était attendu au tournant face au Real Madrid. L'international sénégalais s'en est tiré avec les félicitations du jury. Avec autorité et justesse technique (3 dribbles réussis sur 3), le joueur formé au PSG a régné dans son couloir, remportant la majeure partie de ses duels. Ses deux interventions devant Karim Benzema auront contribué à cette belle moisson (8 dégagements, 4 interceptions, 3 tacles), doublée d'intéressantes projections offensives.

Défenseur central : Montassar Talbi (Tunisie - Lorient)


Si Lorient a ramené un bon point de Lyon (0-0), c'est en partie à Montassar Talbi que les Merlus le doivent. Avec 5 ballons récupérés et 5 dégagements réussis, le Tunisien n'a pas laissé passer grand chose. Sa seule mauvaise passe, en toute fin de match (85e), aurait pu coûter cher mais elle resta sans conséquence. Dans la foulée de sa bonne Coupe du monde avec les Aigles de Carthage, l'ancien de l'Espérance de Tunis s'impose comme une valeur sûre de la Ligue 1 à son poste.

Défenseur central : Cheick Oumar Konaté (Mali - Clermont)


Titularisé pour la troisième fois, Cheick Oumar Konaté a rendu une copie propre, agrémentée de quelques montées bien senties, dont celle qui amènera l'ouverture du score. Formé à l’Académie Jean-Marc Guillou au Mali comme son coéquipier Alidu Seidu, le jeune homme de 18 ans a paraphé son premier contrat professionnel en Europe en octobre dernier après avoir effectué quelques jours d’essai au printemps précédent.

Latéral gauche : Issiaga Sylla (Guinée - Montpellier)


Face à de très faibles Angevins, Issiaga Sylla a eu le loisir d'exprimer ses qualités offensives. Arrivé dans l'Hérault cet hiver, le natif de Conakry a distillé en seconde période ses deux premières passes décisives sous ses nouvelles couleurs, contribuant au triomphe des siens (5-0). Avec onze années d'ancienneté et 70 sélections, ce produit du Horoya AC fait partie des piliers du Syli national de Guinée.

Milieu défensif : Rominigue Kouamé (Mali - Troyes)


Alors que son équipe restait sur une mauvaise série, Rominigue Kouamé a incarné le sursaut troyen face à Monaco (2-2). Performant à la récupération, solide dans les duels, le Malien a en outre su se projeter aux avant-postes. C'est lui qui ouvre le score d'une puissante frappe dans la lucarne après avoir éliminé Golovine et Fofana. Natif de Lopou en Côte d'Ivoire, cet ancien pensionnaire de l'Académie Jean-Marc Guillou est devenu international malien et compte à ce jour une dizaine de capes avec les Aigles.

Milieu relayeur : Abdoulaye Doucouré (Mali - Everton)


En froid avec Frank Lampard, Abdoulaye Doucouré retrouve le sourire sous la houlette du nouvel occupant du banc des Toffees, Sean Dyche. Face à Nottingham Forest (2-2), "Doucs" a non seulement gagné tous ses duels aériens mais il a également marqué de la tête son premier but de la saison. Insuffisant pour décrocher la victoire, mais assez pour prendre un point synonyme d'espoir. Ex-international français dans les catégories jeunes, il porte depuis un an les couleurs des Aigles du Mali.

Milieu relayeur : Saîf-Eddine Khaoui (Tunisie - Clermont)


Les matchs fermés basculent souvent sur des gestes de classe. A Toulouse, Saïf-Eddine Khaoui en a apporté une nouvelle preuve. Sur une remise d'Andric en pivot, l'international tunisien a expédié un enroulé du gauche dans la lucarne des Violets. Un bijou qui donne trois points précieux aux Auvergnats, et un troisième but en Ligue 1, cette saison, à son auteur. Présent au Mondial 2018 avec les Aigles de Carthage, l'ancien Marseillais avait été écarté de la liste pour l'édition 2022 au Qatar.

Ailier droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Auteur de deux doublés, l'un de buts et l'autre de passes décisives, Mohamed Salah a plus que contribué au triomphe de Liverpool sur Manchester United (7-0) dimanche en Premier League. Critiqué pour son déficit de buts cette saison mais défendu par son entraîneur Jürgen Klopp, l’attaquant égyptien a refait une partie de son retard sur ses habituels temps de passage à la faveur de cette rencontre exceptionnelle, qui fait de lui le Scouser le plus prolifique de l’histoire du championnat, avec 129 buts en 206 matchs de Premier League, soit un de plus que le mythique Robbie Fowler (128 buts en 266 rencontres jouées).

Avant-centre : Mbaye Diagne (Sénégal - Fatih Karagümrük)


Mbaye Diagne s'est illustré de la meilleure des manières, samedi à l'occasion de la reprise de la Süper Lig turque. Le Sénégalais a en effet inscrit un triplé et délivré une passe décisive lors de la victoire de son équipe sur Sivasspor (4-1), qui avait pourtant ouvert la marque. Plus convoqué en équipe nationale depuis mars 2022, le joueur formé à la Juventus Turin se rappelle ainsi au bon souvenir de son sélectionneur.

Ailier gauche : Simon Adingra (Côte d'Ivoire - Union Saint-Gilloise)


D'un enchaînement feinte-frappe, le technique et explosif Simon Adingra s'est offert un but magnifique lors de la victoire face à Eupen (2-1). Cette huitième réalisation en championnat, la onzième toutes compétitions confondues, permet à son auteur de devenir le meilleur buteur de son équipe cette saison. Le natif de Yamoussoukro frappe de plus en plus fort à la porte des Eléphants, qui ne l'ont encore jamais convoqué.