Le 11 africain de la semaine (du 28 novembre au 5 décembre)

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu offensif marocain de Galatasaray, Hakim Ziyech, qui s'est particulièrement illustré avec un doublé sur coup franc lors du nul entre son équipe et Manchester United (3-3) en Ligue des Champions.
Image
Le 11 africain de la semaine (du 28 novembre au 5 décembre) (1)
Seskim / Panoramic
Partager5 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Hakim Ziyech (Maroc - Galatasaray)


Après des débuts hésitants, Hakim Ziyech monte en puissance sous les couleurs de Galatasaray. Dans tous les bons coups face à Manchester United (3-3) mercredi en Ligue des Champions, l'international marocain a réussi un tonitruant doublé sur coup franc direct, avec la complicité involontaire de son ancien coéquipier de l'Ajax Amsterdam André Onana sur le second (29e, 62e), avant de lancer parfaitement Kerem Aktürkoğlu pour l'égalisation finale (71e).

Remplacé sous les vivats du public (82e), Hakim Ziyech aura réussi une véritable masterclass, que confirment les chiffres du match, avec un taux de réussite de 80% pour les passes et de 100% pour les tacles. Une belle moisson à laquelle s'ajoutent cinq ballons récupérés et qui vaut logiquement à son auteur le titre honorifique d'homme UEFA du match. De bon augure avant la CAN, qui le verra conduire les Lions de l'Atlas quatre ans après sa dernière apparition en phase finale.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)


https://www.sport365.fr/wp-content/uploads/se/2023


Gardien de but : Mory Diaw (Sénégal - Clermont)


Le 8 octobre dernier, à Montpellier, le portier de Clermont Mory Diaw recevait un pétard lancé des tribunes et provoquait l'arrêt de la rencontre et l'annulation du match. Rejoué mercredi, ce match a vu l'international sénégalais s'illustrer à plusieurs reprises, pour ne céder que sur un penalty tardif, synonyme d'égalisation des hôtes (1-1). C'est plein de confiance qu'il partira en janvier disputer sa première CAN avec le Sénégal.

Latéral droit : Achraf Hakimi (Maroc - PSG)


Rapidement réduit à dix dimanche sur la pelouse du Havre, le Paris Saint-Germain a pu compter sur Achraf Hakimi pour tenir bon. L'international marocain, qui disputera l'an prochain sa troisième CAN avec les Lions de l'Atlas, ne s'est pas contenté de bien défendre. Il a aussi montré un grand allant offensif, avec notamment une passe qui aurait pu être décisive pour Ousmane Dembélé.

Défenseur central droit : Wilfried Singo (Côte d'Ivoire - Monaco)


Si Monaco tangua sérieusement face à Montpellier, ce ne fut pas faute pour Wilfried Singo de colmater les brèches, à l'image de son retour en fin de rencontre sur le Jordanien Al Tamari. Arrivé cet été du Torino avec un bagage de joueur de couloir, l'ancien de l'AS Denguélé s'est immédiatement imposé dans l'axe droit de la défense monégasque.

Défenseur central gauche : Bevis Mugabi (Ouganda - Motherwell)


Déjà en vue la semaine précédente face au Celtic Glasgow, Bevis Mugabi a livré une nouvelle prestation convaincante à l'occasion du match renversant entre Motherwell et Dundee United (3-3). Rude dans les duels, l'international ougandais a égalisé alors que son équipe était menée avant de l'aider à obtenir un point une fois qu'elle avait encaissé un troisième but et été réduite à dix. Costaud.

Latéral gauche : Ismail Jakobs (Sénégal - Monaco)


S'il aurait pu mieux joueur certains coups, Ismail Jakobs a montré une belle disponibilité dans son couloir, à l'image de ce relais avec Golovin conclu par un centre en retrait parfait malheureusement mal exploité. Ancien international Espoirs allemand, le natif de Cologne a opté pour le Sénégal en septembre 2022 et devrait disputer sa première CAN sous les couleurs des Lions de la Teranga en début d'année prochaine.

Milieu offensif droit : Hakim Ziyech (Maroc - Galatasaray)


Après des débuts hésitants, Hakim Ziyech monte en puissance sous les couleurs de Galatasaray. Dans tous les bons coups face à Manchester United (3-3) mercredi en Ligue des Champions, l'international marocain a réussi un tonitruant doublé sur coup franc direct, avec la complicité involontaire de son ancien coéquipier de l'Ajax Amsterdam André Onana sur le second (29e, 62e), avant de lancer parfaitement Kerem Aktürkoğlu pour l'égalisation finale (71e).

Milieu central : Amir Richardson (Maroc - Reims)


Amir Richardson s'affirme comme l'un des maillons forts du Stade de Reims. Le néo-international marocain a idéalement démarré son match à Strasbourg en ouvrant la marque d'un plat du pied parfaitement ajusté sous la barre. Tout en élégance et en maîtrise, cet ancien Havrais postule à une place dans le groupe des Lions de l'Atlas pour la prochaine CAN.

Milieu central : Ismael Saibari (Maroc - PSV Eindhoven)


Sur le terrain du FC Séville, Ismael Saibari a ouvert son compteur en Ligue des Champions d'une splendide reprise de volée du gauche. Un but qui permettait au PSV Eindhoven d'entamer une folle remontée, pour s'imposer (3-2) après avoir subi un break. Le néo-Lion de l'Atlas a conclu joliment sa semaine en marquant le premier but de son équipe, victorieuse du Feyenoord à Rotterdam (1-2).

Milieu offensif gauche : Aboubakary Koita (Mauritanie -Saint-Trond)


Aboubakary Koita s'affirme cette saison comme un buteur tout terrain. C'est sous la neige que l'offensif excentré a placé les Trudonnaires sur les rails de la victoire à Malines (0-2), grâce à un coup franc en deux temps. Dragué avec succès par la Mauritanie, le néo-international a fait mouche pour la onzième fois de la saison avec la complicité involontaire du mur adverse, qui avait renvoyé sa première tentative.

Attaquant de pointe : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon - Marseille)


Sifflé avant la rencontre, Pierre-Emerick Aubameyang a répondu en grand champion, jeudi en Ligue Europa. D'un triplé le Gabonais a fait admirer l'étendue de sa palette, avec deux penaltys tirés avec sang froid et un retourné acrobatique splendide. « Un but de malade », dixit son coéquipier marocain Amine Harit, passeur sur l'action. Présents en tribune, les buteurs historiques de l'OM, Josip Skoblar, Tony Cascarino et Jean-Pierre Papin, auront apprécié en connaisseurs.

Attaquant de pointe : Mohamed Amoura (Algérie - Union Saint-Gilloise)


Après le Nigérian Victor Boniface, l'Union Saint-Gilloise a réussi une nouvelle bonne pioche avec Mohamed Amoura. Arrivé de Lugano cet été, l'international algérien compte déjà neuf buts à son compteur. Face au Cercle Bruges (2-0), le natif de Jijel contrôle le ballon de la poitrine avant de faire parler sa vélocité pour aller conclure sur l'ouverture du score. Impliqué sur le second but, il quittera le terrain frustré d'avoir été privé d'un doublé par une situation de hors-jeu.