Le 11 africain de la semaine (du 31 octobre au 07 novembre)

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant sénégalais de Chelsea, Nicolas Jackson, qui s'est particulièrement illustré, avec un triplé sur la pelouse de Tottenham (1-4), lundi dans le derby londonien.
Image
Le 11 africain de la semaine (du 31 octobre au 07 novembre) (1)
Action Plus / Panoramic
Partager5 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Nicolas Jackson (Sénégal - Chelsea)


Face à des Spurs réduits à dix puis à neuf, Nicolas Jackson a fait parler la poudre à trois reprises en fin de rencontre pour faire triompher Chelsea dans le derby londonien (1-4), lundi soir. Deux buts à la réception de centres parfaitement ajustés, puis un contre mené de bout en bout pour finir le travail et signer un premier triplé en Premier League : on a retrouvé l'attaquant qui avait marqué 12 buts en Liga avec Villarreal la saison dernière.

Le joueur formé au Casa Sports pouvait bien s'offrir une célébration à la manière de Cristiano Ronaldo. Mauricio Pochettino peut se féliciter d’avoir toujours cru en lui. « Nous savons que lorsqu’un jeune attaquant arrive dans un club comme Chelsea, c’est quelque chose d’énorme et qu’il faut digérer. J’espère que ce triplé va permettre à Nicolas Jackson de jouer plus sereinement et de retrouver la confiance en lui dont il a besoin », a réagi avec sagesse le coach argentin des Blues. C'est bien parti.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)


https://www.sport365.fr/wp-content/uploads/se/2023


Gardien de but : Mory Diaw (Sénégal - Clermont)


Clermont peut voyager loin avec un tel gardien : à Strasbourg, Mory Diaw a parfaitement fait le peu qu'il a eu à faire, avec deux gros arrêts au retour des vestiaires (56e, 61e) ainsi qu'une dernière sortie pleine d'à-propos devant le Bafana Bafana Lebo Mothiba. L'incident du pétard, survenu à Montpellier le 8 octobre, n'a pas entravé la progression de celui qui sera sauf pépin du voyage en Côte d'Ivoire pour la CAN.

Latéral droit : Issa Kaboré (Burkina Faso - Luton Town)


Prêté par Manchester City au promu Luton, Issa Kaboré a brusquement montré les griffes en effectuant un appel parfait dans son couloir droit avant de délivrer un centre magistral pour Tahith Chong, dimanche face à Liverpool (1-1). Le but ne suffira pas à donner la victoire aux Hatters mais assure une première ligne statistique au meilleur jeune de la CAN 2021.

Défenseur central : Wilfried Singo (Côte d'Ivoire - Monaco)


Comme un poisson dans l'eau depuis son arrivée en provenance du Torino cet été, Wilfried Singo a réussi une nouvelle prestation de choix, dimanche face à Brest (2-0). Vif et accrocheur, l'international ivoirien a fait une belle moisson de ballons et su imposer son physique, avec notamment une double intervention bien sentie et deux frappes contrées.

Défenseur central : Moussa Niakhaté (Sénégal - Nottingham Forest)


Sa prestation consistante a largement contribué à la probante victoire de Nottingham Forest sur Aston Villa (2-0) : Moussa Niakhaté s'est comporté comme un patron défensif pour désamorcer les offensives adverses. Devenu international sénégalais après avoir connu l'équipe de France Espoirs, ce natif de Roubaix a décidé en 2022 de porter les couleurs des Lions de la Teranga.

Latéral gauche : Ola Aina (Nigeria - Nottingham Forest)


Ola Aina a joliment placé Nottingham Forest sur les rails de la victoire face à Aston Villa (2-0) dès l'entame, ouvrant ainsi son compteur avec sa nouvelle équipe. Inspiré et polyvalent, capable de changer de couloir en cours de match, l'Anglo-Nigérian s'affirme comme une excellente recrue. Ancien international anglais dans les catégories de jeunes, le Londonien de naissance a disputé les deux dernières CAN avec les Super Eagles.

Milieu offensif droit : Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire - Trabzonspor)


Titulaire pour la première fois avec Trabzonspor samedi à l’occasion du déplacement sur le terrain de Fenerbahçe (2-3), Nicolas Pépé n’a pas laissé passer l'occasion d’ouvrir son compteur en Süper Lig, en surgissant au premier poteau pour couper victorieusement un bon centre et inscrire ainsi le troisième but des Grenats. Un soulagement pour le transfuge d’Arsenal, qui n’avait plus fait trembler les filets depuis janvier 2023.

Milieu défensif : Ellyes Skhiri (Tunisie - Eintracht Francfort)


Devant sa défense, Ellyes Skhiri a couvert un terrain considérable, lors du déplacement victorieux de Francfort sur la pelouse de l'Union Berlin (0-3), en bon stabilisateur du collectif. Arrivé cet été de Cologne, l'international tunisien est sur la bonne voie avec l'Eintracht, à l'image du club, en pleine remontée au classement de la Bundesliga.

Milieu offensif gauche : Jérémie Boga (Côte d'Ivoire - Nice)


Jérémie Boga ne cesse de monter en puissance sur le flanc gauche de l'OGC Nice. Dimanche, face à Rennes (2-0), il a inlassablement provoqué ses adversaires balle au pied, trouvant la récompense de ses efforts sur un centre du Nigérian Terem Moffi mal géré par la défense bretonne. Lui qui n'a plus été convoqué depuis mars 2023 va guetter avec curiosité la prochaine liste de la Côte d'Ivoire.

Attaquant de soutien : Omar Marmoush (Egypte - Eintracht Francfort)


Auteur d'un doublé express dès l'entame de la partie (2e, 14e), lors de la victoire de l'Eintracht sur l'Union Berlin (0-3), Omar Marmoush a porté son total de la saison à six réalisations. Arrivé cet été, Omar Marmoush a déjà égalé son meilleur total en championnat depuis le début de sa carrière. De quoi partir en sélection avec une confiance au beau fixe à deux mois de la CAN, pour laquelle l'ancien de Wadi Degla postule à une place de titulaire sur le front de l'attaque des Pharaons.

Attaquant de pointe : Mohamed Amoura (Algérie - Union Saint-Gilloise)


L'Union Saint-Gilloise a eu le nez creux en allant chercher Mohamed Amoura cet été. Joueur le plus rapide de Jupiler Pro League, l'attaquant algérien a mis les bouchées doubles face au FC Bruges (1-2), en ouvrant la marque d'une splendide bicyclette, avant de donner la victoire aux Apaches au terme d'une course fulgurante. Avec 10 buts en 12 matchs dont 5 titularisations, l'ancien de l'ES Sétif tient la forme de sa vie à deux mois de la CAN.

Attaquant de pointe : Nicolas Jackson (Sénégal - Chelsea)


Face à des Spurs réduits à dix puis à neuf, Nicolas Jackson a fait parler la poudre à trois reprises en fin de rencontre pour faire triompher Chelsea dans le derby londonien (1-4), lundi soir. Deux buts à la réception de centres parfaitement ajustés, puis un contre mené de bout en bout pour finir le travail et signer un premier triplé en Premier League : on a retrouvé l'attaquant qui avait marqué 12 buts en Liga avec Villarreal la saison dernière.