Le 11 africain de la semaine (du 5 au 12 mars)

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant international ivoirien de Reims, Oumar Diakité, qui s'est particulièrement illustré, avec un but et une passe décisive face au Paris Saint-Germain (2-2), à l'occasion de la 25e journée de Ligue 1.
Image
Le 11 africain de la semaine (du 5 au 12 mars) (1)
Icon Sport
Partager5 minutes de lecture

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Oumar Diakité (Côte d'Ivoire - Reims)


Oumar Diakité a largement contribué au bon nul obtenu par le Stade de Reims face au Paris Saint-Germain (2-2), dimanche sur la pelouse de son adversaire. Opportuniste, l'ancien de l'ASEC Mimosas a d'abord profité d'une erreur d'Achraf Hakimi pour délivrer une passe décisive au Zimbabwéen Marshall Munetsi. Puis, le champion d'Afrique s'est mué en buteur sur une belle ouverture de son compatriote Emmanuel Agbadou juste avant la pause.

« En tant qu'attaquant, ça fait plaisir de marquer au Parc des Princes. Je suis content d’avoir pu aider mon équipe à avoir ce point du nul en étant décisif à deux reprises, a réagi Oumar Diakité après la rencontre au micro de France Bleu. On est venu avec une idée claire en tête. On voulait déranger Paris, faire un bon résultat et je pense que l’entame du match était à l’image de ce qu’on voulait proposer. On a pris un point, c’est positif et surtout face au PSG, le leader sur ses installations, ça se mérite. »


Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)



https://www.sport365.fr/wp-content/uploads/se/2024



Gardien de but : Alexandre Oukidja (Algérie - Metz)


Imbattable dimanche dans les buts du FC Metz, Alexandre Oukidja a paré dans son style bondissant toutes les tentatives clermontoises, au cours du choc de la 25e journée de Ligue 1 entre équipes menacées par la relégation. Extrêmement sollicitée, l'ex-doublure de Raïs Mbolhi en équipe nationale algérienne a ainsi gardé sa cage inviolée pour la sixième fois de la saison.

Latéral droit : Nathan Tella (Nigeria - Bayer Leverkusen)


Tout ne fut pas parfait pour Nathan Tella, dimanche face à Wolfsbourg (2-0), mais le latéral droit a eu le grand mérite de se porter en zone offensive pour débloquer le match en ouvrant le score de la tête. Arrivé l'été dernier chez les actuels leaders de Bundesliga, cet ancien du centre de formation d'Arsenal a été convoqué pour la première fois avec le Nigeria au mois de novembre 2023.

Défenseur central : Emmanuel Agbadou (Côte d'Ivoire - Reims)


Emmanuel Agbadou a emprunté un drôle d'ascenseur émotionnel sur la pelouse du Paris Saint-Germain (2-2), dimanche à la mi-journée. Très costaud dans les duels, l'Ivoirien a le malheur de dévier dans son but la frappe de Gonçalo Ramos, avant de joliment se reprendre en délivrant une magnifique ouverture pour son compatriote Oumar Diakité sur l'égalisation de son équipe juste avant la mi-temps.

Défenseur central : Kiki Kouyaté (Mali - Montpellier)


Après plusieurs matchs très difficiles, Kiki Kouyaté a joliment redressé la barre à l'occasion de la victoire à Nice (1-2), vendredi en ouverture de la 25e journée de Ligue 1. Avec onze dégagements défensifs réussis, le natif de Bamako, qui sort de sa troisième CAN avec les Aigles du Mali, n'a rien laissé passer, contribuant à dégoûter des Azuréens en pleine perte de confiance.

Latéral gauche : Christopher Operi (Côte d'Ivoire - Le Havre)


Très percutant sur son côté gauche, Christopher Operi a incontestablement été l'homme du match face à Toulouse (1-0). Au four et au moulin, le natif d'Abidjan s'est montré impeccable tant sur le plan défensif qu'offensivement, en marquant d'une superbe frappe du gauche le seul but de la partie. Jamais appelé en équipe nationale, le joueur de couloir frappe fort à la porte des Éléphants.

Milieu offensif droit : Meschack Elia (RD Congo - Young Boys Berne)


En tête de leur championnat, à la lutte pour le titre national, les Young Boys peuvent toujours compter sur Meschack Elia. Face au FC Bâle, l'ancien du TP Mazembe a une nouvelle fois fait office de détonateur offensif, en inscrivant le troisième but des siens au sortir du quart d'heure de jeu avant de jouer les passeurs décisifs, pour le jeune international algérien Jaouen Hadjam, au retour des vestiaires.

Milieu défensif : Pape Matar Sarr (Sénégal - Tottenham)


Lancé sur le côté droit, Pape Matar Sarr a avalé l'espace et délivré un centre magnifique pour James Maddison sur l'ouverture du score de Tottenham face à Aston Villa, lançant le festival offensif des Spurs (4-0). Une bonne manière pour l'ancien pensionnaire de Génération Foot, par ailleurs auteur d'un match satisfaisant, de fêter son retour dans le onze de départ, aux côtés du Malien Yves Bissouma.

Milieu défensif : Amadou Haidara (Mali - RB Leipzig)


Sorti avec les honneurs au terme d'un huitième de finale retour serré sur la pelouse du Real Madrid, le RB Leipzig a pu en cette occasion compter sur l'abattage d'Amadou Haidara, quart-finaliste de la CAN 2023 avec les Aigles du Mali. Très performant à la récupération, l'ancien de l'Académie Jean-Marc Guillou de Bamako a beaucoup contrarié les lancements d'offensives madrilènes.

Milieu offensif gauche : Trezeguet (Egypte - Trabzonspor)


Auteur de 3 buts en 5 matchs de Süper Lig depuis son retour de la CAN début février, Trezeguet a poursuivi sur cette bonne lancée avec Trabzonspor, samedi face à Karagümrük (5-1). Bien contenu par son vis-à-vis pendant la première heure, l'international égyptien a lâché les chevaux par la suite, en signant le but du break avant d'offrir les deux suivants. Du travail bien fait.

Attaquant : Datro Fofana (Côte d'Ivoire - Burnley)


Aligné dans une attaque à deux pointes avec le Français Wilson Odobert, Datro Fofana a livré un match remarquable avec Burnley sur la pelouse de West Ham (2-2). C'est lui qui ouvre le score pour les Clarets d'une frappe surpuissante des 25 mètres, avant de multiplier les courses et les appels pour fatiguer la défense adverse. Prêté cet hiver par Chelsea après un passage difficile à l'Union Berlin, l'ancien d'Abidjan City totalise déjà 3 buts en 7 matchs à son compteur.

Attaquant : Oumar Diakité (Côte d'Ivoire - Reims)


Oumar Diakité a largement contribué au bon nul obtenu par le Stade de Reims face au Paris Saint-Germain (2-2), dimanche sur la pelouse de son adversaire. Opportuniste, l'ancien de l'ASEC Mimosas a d'abord profité d'une erreur d'Achraf Hakimi pour délivrer une passe décisive au Zimbabwéen Marshall Munetsi. Puis, le champion d'Afrique s'est mué en buteur sur une belle ouverture de son compatriote Emmanuel Agbadou juste avant la pause.