Ligue des champions : ce qu'il faut savoir avant les quarts Manchester City/Atlético Madrid et Liverpool/Benfica Lisbonne

Pour cette première journée des quarts de finale de la Ligue des champions, un choc très attendu entre Manchester City et l’Atlético de Madrid ce mardi 5 avril, à Manchester. Des retrouvailles entre l’Espagnol Pep Guardiola et l’Argentin Diégo Simeone, deux philosophies de jeu à l’opposé l’une de l’autre. Le second match opposera le Liverpool de l’Allemand Jürgen Klopp, au Portugais Nélson Veríssimo du Benfica Lisbonne. Une occasion de revoir la jeune pépite lisboète Darwin Nuñez.   
Image
Guardiola
Pep Guardiola, entraîneur de Manchester City, lors du match de Ligue des champions contre le RB Leipzig, à Leipzig, en Allemagne, le 7 décembre 2021. 
© AP Photo/Michael Sohn
Partager5 minutes de lecture

C’est incontestablement l’affiche de cette première journée des quarts de finale de la Ligue des champions : Manchester City – Atlético de Madrid. Ce sont aussi les retrouvailles entre deux entraîneurs passionnés, l’Espagnol Pep Guardiola, considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs entraîneurs au monde, et le bouillant Argentin Diego Simeone, surnommé « El Cholo », un surnom attribué aux chefs de gangs argentins.

Une opposition de style entre Pep Guardiola et Diego Simeone

La dernière confrontation entre les deux hommes date de mai 2016. La demi-finale retour de Ligue des champions entre le Bayern de Munich, alors entraîné par Pep Guardiola, et l’Atlético de Madrid de Diego Simeone avait atteint des sommets d’intensité et de suspens. Grâce à leur solide bloc bas et leur culture défensive ultrasolide, les Madrilènes s’étaient qualifiés aux dépens des Munichois qui avaient pourtant dominé la rencontre (1-0, 1-2). Le football défensif de Diego Simeone était venu à bout du jeu collectif et d’attaque de Pep Guardiola.

La rencontre de ce soir, qui ne sera que la quatrième entre les deux hommes, aura donc un petit goût de revanche pour l’Espagnol. Six ans plus tard, leurs convictions sont les mêmes, la solidité collective d’un côté et la maîtrise quasi absolue du jeu de l’autre. Aujourd’hui en tête de la Premier League, avec un point d’avance sur Liverpool qui affronte de son côté le Benfica Lisbonne, dans l’autre quart de finale de cette première journée, Manchester City a une incroyable capacité à créer des espaces dans toutes les défenses, afin de marquer des buts.

Mahrez
Riyad Mahrez, durant le match de Ligue des champions contre le RB Leipzig, à Leipzig, en Allemagne, le 7 décembre 2021.
© AP Photo/Michael Sohn

Quant à l’Atlético, troisième de La Liga, à douze points du Real Madrid, ils ne maîtrisent plus aussi bien leur arme fatale : la capacité à marquer des buts sur coups de pied arrêtés (hors pénalty) sans trop se livrer. Face à une défense aussi solide que celle de Manchester City, et leur pressing très haut, Diego Simeone va devoir trouver des solutions pour marquer. Avec un milieu de terrain très performant et une arrière-garde capable de relancer sous pression et de défendre avec le ballon, Pep Guardiola a de quoi inquiéter sérieusement El Cholo. Ce dernier dans la défense comme rempart, face à n’importe quelle attaque au monde.

Le coup d’envoi de ce match, qui se déroule à l’Etihad Sadium sera donné ce mardi 5 avril à 21h, heure de Paris. Selon nos confrères du quotidien sportif français de référence L’Equipe, voici les compositions probables des deux équipes :
Manchester City : Ederson - Laporte, Cancelo, Stones - Gündogan, De Bruyne, Silva, Zinchenko, Hernandez - Sterling, Jesus
Atlético de Madrid : Oblak - Vrsaljko, Savic, Reinildo - Koke, Kondogbia, De Paul, Llorente, Lodi - Griezmann, Félix
Sur le continent africain, les yeux de nombreux téléspectateurs seront rivés sur Riyad Mahrez, l’attaquant algérien qui, selon toute vraisemblance, ne devrait pas débuter le match.

Liverpool en favori face à Lisbonne

L’autre quart de finale oppose Benfica Lisbonne, du Portugais Nélson Veríssimo, au Liverpool FC de l’Allemand Jürgen Klopp. Même à ce stade de la compétition il n’y a pas de petites équipes, les supporters de Liverpool sont sans doute très heureux de ne pas affronter Manchester City, le Real Madrid ou encore le Bayern Munich. En huitième de finale, les Lisboètes sont revenus deux fois au score pour faire match nul à domicile contre l’Ajax d’Amsterdam (2-2), avant que Darwin Núñez ne marque, de la tête, l’unique but du match retour à Amsterdam pour assurer la qualification aux Portugais.  Une victoire pas très convaincante en quelque sorte. Ce qui n’empêche pas le manager des Reds, Jürgen Klopp, de se montrer prudent. Lors de sa conférence de presse ce lundi, Klopp a déclaré : "C'est une équipe qui aime jouer, prête à prendre des risques"

Klopp et Virgil
Jürgen Klopp, l'entraîneur de Liverpool, et son joueur, le néerlandais Virgil van Dijk, après la victoire contre Leeds United (6-0), à Liverpool, en Angleterre, le 23 février 2022.
© AP Photo/Jon Super

L’entraîneur allemand se méfie surtout de Darwin Nuñez, le jeune attaquant uruguayen dont il dit vouloir s’assurer qu’il ne touchera pas trop le ballon. Dans ce type de rencontre en effet, un exploit individuel peut décider de l’issue du match. Par ailleurs, Darwin Nuñez est en pleine confiance. Avec 21 buts et trois passes décisives, il défendra ses couleurs avec son talent et la fougue qui le caractérisent. Malgré sa grande taille (1,87m) et son physique imposant, Darwin Nuñez a une très belle pointe de vitesse. Des atouts qui l’aideront sans doute à essayer de transpercer la défense de Liverpool, amenée par l’immense néerlandais Virgil van Dijk.

Mane Salah
L'Égyptien Mahoamed Salah, remplacé par le Sénégalais Sadio Mané, lors de la rencontre contre Watford, à Liverpool, en Angleterre, le 2 avril 2022.
© AP Photo/Jon Super

Pour les Reds de l’Egyptien Mohamed Salah, et du Sénégalais Sadio Mané – tombeur il y a quelques jours avec le Sénégal de son coéquipier Salah, lors des barrages du continent africain pour la coupe du monde – c’est la cinquième campagne consécutive en Ligue des champions, sous la direction de Jürgen Klopp. Finaliste face au Real Madrid lors de la saison 2017-2018, Liverpool a remporté sa sixième C1 aux dépens de Tottenham l’année suivante, en 2018-2019. Aujourd’hui, ils vont sans doute tenter de préserver leurs chances d’aller au bout de la compétition. Les deux équipes se sont rencontrées dix fois, depuis 1978. Liverpool a remporté le dernier match, le 8 avril 2010. C’était en quarts de finale de Ligue Europa (4-1).

Le coup d’envoi de ce match qui se déroulera à l'Estádio da Luz, à Lisbonne, sera donné ce mardi 5 avril 2022 à 21h, heure de Paris. Et selon nos confrères du quotidien sportif français de référence L’Equipe, voici les compositions probables des deux équipes :
Benfica : Vlachodimos - Vertonghen, Otamendi, Moraes, Grimaldo - Taarabt, Silva, Weigl - Cebolinha, Nunez, Ramos
Liverpool : Alisson - Matip, Van Dijk, Robertson, Alexander-Arnold - Henderson, Alcantara, Mané, Fabinho - Salah, Jota