Mondiaux d'athlétisme à Eugene : les médailles africaines

La ville d'Eugene (Oregon) a accueilli les Mondiaux d'athlétisme du 15 au 24 juillet dernier. Quels ont été les résultats marquants des athlètes africains ?
Image
Illustration mondiaux athlétisme Eugene AP Oregon
Entraînement sur le site des mondiaux d'athlétisme à Eugene (Oregon, Etats-Unis)
© AP Photo/Charlie Riedel

Partager5 minutes de lecture
  • 100 mètres haies femmes : titre et record du monde pour la Nigériane Amusan 
La Nigériane Tobi Amusan a remporté le titre de championne du monde du 100 m haies, moins de deux heures après avoir battu le record du monde de la discipline (12 sec 12). Amusan a remporté la finale en 12 sec 06, mais avec un vent dans le dos trop important pour que le chrono constitue un nouveau record (2,5 m/s).
  • Saut en longueur femmes : l'argent pour la Nigériane Ese Brume 

Grâce à un bond à 7,02 m, la Nigériane Ese Brume est devenue vice-championne du monde de saut en longueur dimanche 24 juillet. C'est l'Allemande Malaika Mihambo, championne olympique en titre, qui a remporté l'or mondial et conservé son titre avec un saut à 7,12 m. La Brésilienne Leticia Oro Melo a terminé troisième, à 6,89 m.

Nigéria
La médaillée d'argent Ese Brume (Nigéria) lors de la cérémonie de remise des médailles du saut en longueur dimanche 24 juillet 2022, à Eugene.
AP Photo/Gregory Bull
  • 800 mètres femmes : Mary Moraa (Kenya) en bronze

La Kényane Mary Moraa a pris la troisième place du 800 m en 1 min 56 sec 71. C'est l'Américaine Athing Mu, championne olympique en titre, qui a été sacrée championne du monde, à 20 ans, en devançant de justesse la Britannique Keely Hodgkinson.​

Kenya
La médaillée de bronze Mary Moraa (Kenya) après la finale du 800 mètres féminin aux Championnats du monde d'athlétisme, dimanche 24 juillet 2022, à Eugene.
AP Photo/Gregory Bull
  • ​5 000 mètres hommes : argent pour le Kenya, bronze pour l'Ouganda
Le Kényan Jacob Krop (13:09.98) et l'Ougandais Oscar Chelimo (13:10.20) n'ont pas réussi à devancer le Norvégien Jakob Ingebrigtsen, amer après sa médaille d'argent sur 1 500 m, qui a remporté la course en 13 min 09 sec 24, son premier titre mondial.
 
  • 5 000 mètres dames : nouvelle médaille pour Tsegay
L'Ethiopienne Gudaf Tsegay, déjà médaillée d'argent sur 1 500 m, a remporté le titre de championne du monde du 5 000 m. En 14 min 46 sec 29, Tsegay a devancé la Kényane Beatrice Chebet (14:46.75) et une autre Ethiopienne, Dawit Seyaum (14:47.36). À noter que la championne olympique néerlandaise Sifan Hassan a échoué à la sixième place en 14 min 48 sec 12.
Ethiopienne Gudag Tsegay championne du monde 5000 m Eugene
L'éthiopienne Gudaf Tsegay, championne du monde du 5000 mètres.
© AP Photo/Gregory Bull
  • Triple saut hommes : Zango en argent ! 

Le Burkinabé Hugues Fabrice Zango prend la 2e place du concours de triple-saut à 17m55. L'or revient au Portugais Pedro Richardo (17m95). Le Chinois Zhu Yaming complète le podium (17m31). 

Zango Triple Saut Eugene Athlé 24 juillet 22
Hugues Fabrice Zango (Burkina Faso) désormais vice-champion du monde de triple saut.
© AP Photo/David J. Phillip
  • 800 mètres hommes : Korir asseoit sa domination
Le Kényan Emmanuel Korir, déjà champion olympique remporte le titre de champion du monde du 800 m. En 1:43:71, Korir (27 ans) a devancé l'Algérien Djamel Sedjati (1:44.14) et le Canadien Marco Arop (1:44.28).
Podium 800m hommes chpts athlétisme Eugene 24.07.22
Emmanuel Kipkurui Korir entouré, à sa droite, de l'Algérien Djamel Sedjati et, à sa gauche, du Canadien Marco Arop.
© AP Photo/Gregory Bull
  • ​3 000 mètres steeple femmes : deux Éthiopiennes sur le podium

Les Éthiopiennes Werkuha Getachew et Mekides Abebe ont remporté respectivement la médaille d'argent et la médaille de bronze sur le 3 000 m steeple. Dans une course très rapide, elles ont été devancées par la Kazakhe d'origine kényane Norah Jeruto qui s'est imposée en 8:53:02, soit le troisième meilleur chrono de l'histoire.

  • 1 500 mètres femmes : la fusée kényane Faith Kipyegon
La Kényane Faith Kipyegon, double championne olympique, a remporté un deuxième titre mondial sur le 1 500 m à l'issue d'une course disputée sur un rythme endiablé. Avec la dixième performance de tous les temps (3:52:96), elle a devancé l'Éthiopienne Gudaf Tsegay qui a fait exploser la course dès le départ. En plus de son titre de 2017, Kipyegon comptait déjà deux médailles d'argent mondiales obtenues en 2015 et 2019.
 
Kenya 1500
La médaillée d'or Faith Kipyegon (Kenya), à droite, et la médaillée d'argent Gudaf Tsegay (Éthiopie), après la finale du 1 500 mètres aux Championnats du monde d'athlétisme, lundi 18 juillet 2022.
AP Photo/Ashley Landis
  • 3 000 mètres steeple hommes : premier tiire pour le Marocain El Bakkali ​
Déjà champion olympique à Tokyo l'année dernière, le Marocain Soufiane El Bakkali a été sacré champion du monde du 3 000 m steeple pour la première fois. Dans une course lente, El Bakkali a devancé l'Éthiopien Lamecha Girma et le tenant du titre kényan Conseslus Kipruto, avec un temps de 8:25:13. Après l'argent en 2017 et le bronze en 2019, El Bakkali a donc complété sa collection de médailles mondiales.
 
  • Marathon : succès de l’Éthiopienne Gotytom Gebreslase
Avec un temps de 2 heures, 18 minutes et 11 secondes, Gotytom Gebreslase a été sacrée championne du monde de marathon lundi. À 27 ans  l'athlète éthiopienne remporte ainsi son premier titre majeur et bat son propre record en compétition. Elle devance la Kényane Judith Jeptum Korir et l'Israélienne Lonah Chemtai Salpeter, montant pour la première fois de sa carrière sur un podium mondial.
 
Marathon Éthiopie
L'Éthipienne Gotytom Gebreslase sur le podium lors de la cérémonie de remise des médailles du marathon féminin, lundi 18 juillet, à Eugene (États-Unis).
AP Photo/Gregory Bull
  • 10000 mètres hommes : l'Ouganda en force
Le recordman du monde ougandais du 10 000 mètres, Joshua Cheptegei, est devenu champion du monde de la distance pour la seconde fois dimanche à Eugene (États-Unis), en devançant le Kényan Stanley Mburu et son compatriote Jacob Kiplimo.
Il s'est imposé en 27:27:43 et aura l'occasion de réussir le doublé avec le 5 000 mètres dimanche, distance sur laquelle il avait été sacré champion olympique à Tokyo.
 
Cheptegei 10 000M
Le champion du monde du 10 000 mètres Joshua Cheptegei (Ouganda), au centre,  avec le médaillé d'argent Stanley Waithaka Mburu (Kenya), à gauche, et le médaillé de bronze Jacob Kiplimo (Ouganda), à droite, lors de la cérémonie de remise des médailles, dimanche 17 juillet 2022.
AP/Ashley Landis
  • Marathon messieurs : doublé éthiopien

Un record dans le cadre des mondiaux d'athlétisme ! Tamirat Tola s’impose grâce à une accélération dans les derniers kilomètres. Il boucle les 42 km195 en 02:05:36 devant son compatriote Mosinet Geremew. Le Belge Bashir Abdi décroche le bronze.

  • 10000 mètres femmes : triplé africain

L'Éthiopienne Letesenbet Gidey boucle la distance en 30:09:94 et remporte la médaille d'or. Deux Kényanes complètent le podium, Hellen Obiri (argent, 30:10.02) et Margaret Chelimo Kipkemboi (bronze, 30:10.07).

Eugene 10000 mètres femmes
De gauche à droite Hellen Obiri (Kénya), Letesenbet Gidey (Éthiopie) et Margaret Chelimo Kipkemboi (Kénya).
© AP Photo/David J. Phillip