Tennis: Danielle Collins en trouble fête à Rome

Image
L'Américaine Danielle Collins en quarts de finale du Masters 1000 de Rome contre la Bélarusse Victoria Azarenka le 15 mai 2024 à Rome

L'Américaine Danielle Collins en quarts de finale du Masters 1000 de Rome contre la Bélarusse Victoria Azarenka le 15 mai 2024 à Rome

AFP
Partager3 minutes de lecture

Danielle Collins (N.15 mondiale) s'est invitée à la table des reines en demi-finales du tournoi WTA 1000 de Rome, en compagnie d'Iga Swiatek, Aryna Sabalenka et Coco Gauff, les numéros 1, 2 et 3 mondiales.

L'Américaine, 30 ans, s'est qualifiée mercredi pour le dernier carré en battant en quart Victoria Azarenka (34 ans, N.24) 6-4, 6-3.

Elle retrouvera sur sa route une autre Bélarusse, Aryna Sabalenka (N.2), la seule de ses vingt dernières adversaires à l'avoir, et encore très difficilement, battue.

Depuis l'annonce au début de l'année de sa retraite en fin de saison, Collins n'en finit en effet plus de gagner: son succès sur Azarenka, ex-N.1 mondiale, est le 19e lors de ses 20 derniers matches.

Le premier set a vu un chassé-croisé entre deux trentenaires qui se retrouvaient cinq ans après leur précédent face-à-face.

Azarenka a pris le premier jeu de service de Collins et s'est détachée 2-0. Collins a débreaké immédiatement et aligné cinq jeux en imprimant une cadence infernale.

La Bélarusse, ex-N.1 mondiale, est revenue à 5-4 mais, alors au service, a commis une erreur de jugement lourde de conséquences: en touchant à la volée du bout de la raquette une balle de l'Américaine qui vraisemblablement sortait, elle a offert une balle de set à Collins qui s'est emparé de la manche.

Dans la seconde, Collins a encore mieux contrôlé les opérations, pour finalement aller en demie au bout de 1 h 44 min de jeu.

L'Allemand Alexander Zverev en quarts de finale du Masters 1000 de Rome contre l'Américain Taylor Fritz le 15 mai 2024 à Rome

L'Allemand Alexander Zverev en quarts de finale du Masters 1000 de Rome contre l'Américain Taylor Fritz le 15 mai 2024 à Rome

AFP

Zverev entrevoit la finale

Sabalenka a passé le cap des quarts plus facilement, en battant la Lettonne Jelena Ostapenko, titrée à Roland-Garros en 2017, 6-2, 6-4 en 1 h 12 min.

Après une première manche facilement remportée, Sabalenka, double tenante du titre à l'Open d'Australie, a été un peu accrochée au début de la deuxième par Ostapenko. Mais la Bélarusse est parvenue à faire le break à 4-3, avant de conclure un peu plus loin dès sa première balle de match.

L'autre demi-finale opposera la Polonaise Iga Swiatek (N.1), à l'Américaine Coco Gauff (N.3).

Chez les messieurs, les portes d'une éventuelle finale se sont un peu plus ouvertes pour Alexander Zverev (N.5 mondial), qui s'est défait en quarts de Taylor Fritz (N.13).

Dans un choc entre deux joueurs de la même génération qui commencent à bien se connaître -- c'était leur huitième face-à-face --, l'Allemand, 27 ans, a réussi contre l'Américain, 26 ans, a faire très tôt le seul break du premier set. Souverain au service, il l'a conservé jusqu'au bout d'une manche remportée 6-4 grâce à un ace.

A l'approche de Roland-Garros, où il reste sur deux demi-finales, Zverev a démontré, par la puissance, la précision et la puissance de ses coups, la stabilité de ses appuis, qu'il s'approchait de sa meilleure forme sur sa surface fétiche.

Il trouvera Alejandro Tabilo sur sa route pour une place en finale, qui serait sa troisième à Rome après celle gagnée en 2017 et celle perdue en 2018.

Mais s'il sera le grand favori, Zverev devra se méfier d'un joueur classé 32e à l'ATP, qui disputera à 26 ans la première demi-finale d'un tournoi autre qu'un 250 de sa carrière.

Le gaucher chilien, vainqueur cette année de son premier tournoi ATP, a éliminé dans son parcours romain Novak Djokovic et Karen Khachanov, N.1 et 18 mondiaux.