Terriennes

A la une

Hedda Hoper et Louella Parsons
D'échos fielleux en ragots intimes, Hedda Hopper et Louella Parsons faisaient trembler Hollywood. Ingrid Bergman et Charles Chaplin ont été leurs victimes. Un film évoque l'incroyable pouvoir de nuisance de ces deux "tatas flingueuses" d'exception.
Partager: 
Sur la Place de la Constitution, à Guatemala City, Fidelia Castellanos informe les jeunes travailleuses domestiques qu’elles ont des droits. 
Du 16 au 19 novembre 2018 se tenait, en Afrique du Sud, le 2e Congrès de la Fédération internationale des travailleuses...
Partager: 
Une seule plainte a été retenue contre Gilbert Rozon, le célèbre animateur québécois, sur 14, mais elle concerne un viol...
L’affaire avait fait grand bruit, il y a un an au Québec, quand, dans la foulée du mouvement #MeToo #MoiAussi, des dizaines de...
Partager: 
La blogueuse Klaire fait grr entre en scène dans le spectacle-conférence Chattologie, un texte écrit par Louise Mey, ou comment briser tous les tabous sur les menstrues.
"Ragnagnas", "ragnoutes" ou "Les Anglais débarquent", mais aussi taxe tampon, "cup" menstruelle, ou syndrôme paralysant ... Tout,...
Partager: 
Béatrice Slama est partie discrètement le 19 septembre 2018, à l'âge de 95 ans. Universitaire, engagée sur plusieurs fronts, à...
Partager: 
Marwa al-Sabouni, architecte syrienne, a publié il y a deux ans un ouvrage <em>Dans les ruines de Homs. Journal d'une architecte syrienne.</em> qui vient d'être traduit en français.
Marwa al-Sabouni vit à Homs avec son mari et leurs deux enfants. En plein conflit, malgré les bombes et les carnages, elle décide...
Partager: 
<p>Lioudmila Alexeeva en conférence de presse à Moscou, le 27 septembre 2012. Les ONG russes déclarent qu'elles passeront outre la nouvelle loi les obligeant à se faire immatriculer comme "agents étrangers" à partir du moment où elles reçoivent des subventions de l'étranger. Les défenseurs russes des droits humains ont "<em>survécu au pouvoir russe, et ils survivront à cela</em>," scande Lioudmila Alexeeva.</p>
Lioudmila Alexeeva est morte ce 8 décembre 2018 à Moscou, à 91 ans. Grande figure de la dissidence soviétique, elle restait une...
Partager: