Terriennes

A la une

"Papicha", nom utilisé en algérien pour désigner une fille coquette et exhubérante. Image extraite du film de Mounia Meddour.
Alger dans les années 1990. Des étudiantes décident de monter un défilé de mode malgré la pression des islamistes. C'est l'histoire de Papicha, premier long métrage de la cinéaste algérienne Mounia Meddour qui, bien qu'il n'ait pas pu sortir dans son pays, représentera l'Algérie aux Oscars. Un film choc, porte-parole d'une génération, un hymne féminin à la liberté et à la résistance face aux conservatismes.
A l'origine, quelques images postées sur Twitter. On y voit un député, pris en flagrant délit d'onanisme dans sa voiture, garée...
S'il a lieu, le Brexit laissera la Grande-Bretagne vulnérable et nue comme un ver - telle est la conviction de Victoria Bateman....
Libre ! Après un mois et demi de détention, Hajar Raissouni a été libérée, bénéficiant d'une grâce royale. La journaliste...
Barbara Cassin reçoit son épée, non létale et high tech, accessoire incontournable de son nouvel habit d'Académicienne.
Une nouvelle femme en habit vert, la cinquième à siéger sur les bancs de l'Académie française, et la neuvième à y entrer depuis...
Elle s’appelait Havrin Khalaf. Elle avait 35 ans. Elle était kurde, ingénieure, à la tête du parti Avenir de la Syrie et engagée...
Esther Duflo, prix Nobel d'économie 2019, avec son mari Abhijit Banerjee et Michael Kremer, ici lors de la remise du prix de la princesse des Asturies pour les sciences sociales du roi d'Espagne Felipe VI lors d'une cérémonie à Oviedo, dans le nord de l'Espagne, en 2015.<br />
<br />
 
Le monde des économistes n'est pas particulièrement connu pour être féminin. Le choix d'Esther Duflo pour remporter le prix Nobel...