Terriennes

A la une

Des femmes portant des masques pour se protéger contre les coronavirus regardent leurs smartphones dans le centre-ville de Saint-Pétersbourg, en Russie, le lundi 11 mai 2020. 
En Russie, plusieurs associations s'alarment de la recrudescence des violences faites aux femmes au cours du confinement. Des acteurs de la société civiles demandent à l'Etat d'agir mais pour les autorités il n'y a aucune hausse des violences conjugales. Elles auraient même baissé en avril 2020. 
<p>La Norvégienne Ada Hegerberg, de l'Olympique Lyon, embrasse la Coupe après la finale de l'UEFA entre son club et le FC Barcelona à Budapest, Hongrie, le 18 mai 2019. Victoire de Lyon 4-1 sur Barcelone. </p>
Alors que s'annonce la reprise du calendrier sportif après la crise sanitaire de la Covid-19, Ada Hegerberg, Ballon d'or 2018,...
<p>Prêtres défendant les valeurs familiales traditionnelles à Madrid, le 27 décembre 2009, tandis que le gouvernement socialiste légalisait le marriage homosexuel et facilitait le divorce.</p>
Une question, régulièrement, revient à l'ordre du jour de l'Eglise catholique romaine : les prêtres pourront-ils un jour se...
En Allemagne, un dispositif a été mis en place pendant le confinement, comme en France et en Espagne, aux caisses des supermarchés pour permettre aux femmes victimes de violences de se signaler et d'obtenir de l'aide.
En France, les violences conjugales ont augmenté d'au moins 36% pendant la période de confinement, selon un première estimation...
A Paris, une bannière remercie les professionnels en première ligne dans la crise du Covid-19, le 20 avril 2020.
A la crise sanitaire du Covid-19, s'ajoutent des crises économique et sociale qui affectent tout particulièrement les femmes. Ces...
Fariba Adelkhah, détenue dans la prison d'Evin à Téhéran et condamnée à 5 ans de prison, et son compagnon Roland Marchal, libéré le 21 mars 2020. 
Détenue en Iran depuis près d'un an, la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah est condamnée à cinq ans de prison pour...
Une coalition internationale de syndicats saisit l'OCDE, accusant la chaîne de restauration rapide Mc Donald's de "harcèlement sexuel" systématique, au sein du personnel mais aussi vis à vis des client-e-s. 
Commentaires vulgaires, attouchements, agressions : McDonald's entretiendrait une culture du harcèlement sexuel. C'est ce que...