#25novembre : mobilisation contre les violences faites aux femmes

1 femme sur 3 sera victime de violences physiques ou sexuelles au cours de sa vie, selon l'OMS. Plusieurs campagnes de sensibilisation sont lancées en France, dans les médias, réseaux sociaux, et transports en commun. Des initiatives qui viennent s'ajouter aux marches organisées à Paris et partout dans le pays le 25 novembre, Journée internationale pour l'élimination des violences à l'encontre des femmes.

Image
"Levons les yeux"

Image de la campagne de sensibilisation dans le métro parisien lancée en marge de la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes. 

©Im/Terriennes
Partager2 minutes de lecture

1 femme sur 3 dans le monde est victime de violences physiques ou sexuelles au cours de sa vie (source OMS, 2021). 26% des femmes de 15 ans et plus ont subi des violences de la part d'un partenaire, selon les chiffres d'ONU Femmes.

Afin de lutter contre ce fléau, l’ONU déploie, depuis 1991, la campagne mondiale Orange The World, 16 jours d’action contre les violences faites aux femmes. ONU Femmes France relaie cette campagne sur le territoire français depuis 2015. Cette opération constitue une campagne annuelle se déroulant du 25 novembre (Journée internationale de l’élimination des violences à l’encontre des femmes décrétée par l'ONU, ndlr) au 10 décembre (Journée des droits humains). La couleur officielle de cette campagne est la couleur orange, symbole d’un avenir meilleur, dépourvu de violence à l’encontre des femmes et des filles.

Tweet URL

Une journée pour mobiliser

Le 25 novembre est depuis 1999 l'occasion d'une mobilisation internationale pour faire reculer ces violences quelque soient leurs formes : comportements sexistes, harcèlement, violences sexuelles.

En France, une marche sera organisée dans les rues de la capitale et d’une trentaine d’autres villes. Le cortège parisien s’élancera de la place de la Nation à partir de 14h pour rejoindre République.

Tweet URL

“Cette année, la convergence des luttes sera au cœur de la manifestation ! Partout en France, la mobilisation sera portée par un ensemble de collectifs, associations, et organisations pour manifester ensemble contre les violences de genre, sociales, et d’État”, explique l’équipe d’organisation de la marche #NousToutes, un événement qui a rassemblé près de 50 000 personnes lors de ses précédentes éditions.

Tweet URL

Près de 240 000 femmes ont été victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint en France en 2022. On recense 121 féminicides depuis le début de l’année.

1 femme sur 10 sera victime de violences conjugales au cours de sa vie. "On devrait pouvoir quitter un conjoint violent sans abandonner sa vie derrière soi", explique la campagne lancée par la Fondation des femmes, qui lance un appel aux dons, via ce clip publié sur les réseaux sociaux, avec en voix off celle de la comédienne Muriel Robin.

Tweet URL

Dans les transports, face aux agressions "levons les yeux"

En 2022, la Sûreté régionale des Transports de la préfecture de police de Paris rapportait avoir enregistré 57.000 plaintes pour des faits de violences sexuelles dans les transports en commun pour l’année 2020, pourtant en pleine période de COVID.

Le gouvernement ainsi que la SNCF et la RATP ont lancé une campagne de sensibilisation avec pour slogan "Levons les yeux". Une campagne qui intervient alors que la justice "vient d’épingler la régie des transports parisiens dans plusieurs dossiers où des salariées avaient signalé des faits de harcèlement et de discrimination de la part de leurs collègues masculins", comme le relève le site linforme.com.

Lire aussi dans Terriennes :