Annie Leibovitz, "immortelle" parmi les Immortels

La photographe américaine Annie Leibovitz enfile l'habit vert. À 74 ans, elle rejoint ainsi les Immortels, au sein de l'illustre Académie des Beaux-Arts à Paris. 

Image
Annie Leibovitz, star de la photo

La photographe américaine Annie Leibovitz, ici lors de son exposition "Women new Portraits" à Hong Kong en 2016.

©AP photo/Kin Cheung
Partager3 minutes de lecture

C'est vêtue d'une veste longue et d'un pantalon cigarette que la photographe d'1m83 a été reçue parmi les Immortels, en tant que membre associé étranger de l'Académie des Beaux-arts. Annie Leibovitz rejoint des artistes comme Georg Baselitz ou Norman Foster et hérite du fauteuil de l'architecte Pei, disparu en 2019.

C'est "sincèrement un des grands moments de ma vie", a déclaré Annie Leibovitz, dans un discours en anglais ponctué de silences, le temps de voir défiler plusieurs de ses photos iconiques.

Tweet URL

Des portraits de stars aux photos plus intimes

La photographe de 74 ans, qui a vécu un temps à Paris, a rendu hommage au maître Cartier-Bresson et à sa défunte compagne, l'écrivaine Susan Sontag, décédée en 2004.

Pour moi, la photographie, c'est la vie en son ensemble (...) La vérité est que la photographie a été inventée pour que chacun puisse faire des images de soi-même, de sa famille, des amis, des paysages, des choses qui font sens pour eux. Annie Leibovitz

Connue pour ses portraits ultra-léchés dans les pages de Vanity Fair et Vogue, et avant cela dans le magazine Rolling Stone, Annie Leibovitz a profité de cette cérémonie pour montrer le versant le plus intime de son oeuvre, fait de photos de ses proches, dont ses trois filles et ses parents.

"Pour moi, la photographie, c'est la vie en son ensemble (...) La vérité est que la photographie a été inventée pour que chacun puisse faire des images de soi-même, de sa famille, des amis, des paysages, des choses qui font sens pour eux", a-t-elle déclaré.

Tweet URL

Rolling Stone, les débuts d'une grande carrière

Née le 2 octobre 1949 dans le Connecticut (nord-est des Etats-Unis) au sein d'une famille de six enfants, "elle découvre sa vocation quand sa mère lui offre son premier appareil", rappelle le site de france.info. "Avant de devenir la portraitiste attitrée des stars, elle débute, à la fin des années 1960, avec des reportages pour le magazine Rolling Stone. Elle en deviendra plus tard la responsable photo et fera plus de 140 fois la Une du magazine", précise l'article.

Une étape déterminante dans sa carrière se produira en 1975, lorsqu'elle suit la tournée des Rolling Stones. Au fil de sa carrière, elle deviendra la photographe des stars du rock. Comme celle de John Lennon nu, enlaçant Yoko Ono, la dernière prise de son vivant, au matin du 8 décembre 1980.

On retiendra aussi la photo de Demi Moore nue et enceinte en 1991. Un "cliché qui "a secoué les normes sociétales de l'époque (...) En exaltant la beauté de la grossesse, Annie a aidé les femmes à se sentir mieux dans leur corps de femme enceinte", a salué son confrère et ami Sebastiao Salgado. Ou encore celle de Donald Trump en 2006 sur le tarmac d'un aéroport avec sa femme Melania, enceinte et en bikini.

Le 19 novembre 2022, Annie Leibovitz photographie Lionel Messi et Cristiano Ronaldo pour un spot publicitaire de Louis Vuitton. La photo dépasse les 30 millions de mentions "j'aime" sur le compte du portugais. Elle devient ainsi la publication la plus partagée de l'année.

"Annie, Immortelle"

Son épée d'académicienne lui a été remise par Anna Wintour, avec qui elle collabore depuis de longues années. 

Tweet URL

La voix émue, la directrice éditoriale de Vogue a salué la "vision aux rayons X" d'Annie Leibovitz, avant de lui remettre une épée faite de branches de bois ramassées près de la rivière Hudson, où elle a grandi. "Annie, tu es désormais immortelle", a-t-elle lancé, cachée, comme à son habitude, derrière d'immenses lunettes de soleil.

Tweet URL

Patti Smith a fait souffler une brise rock'n roll dans l'illustre salle de l'Académie ajoutant un degré d'émotion supplémentaire à cette cérémonie, en entonnant Peaceable Kingdom, accompagnée par sa fille.

Retrouvez aussi dans Terriennes :

L'espace vital des femmes vu par les photographes iraniennes

"Des paysans aux intellectuels, je les ai tous photographiés" - portrait de la photographe irakienne Samira Mazaal


"Les femmes s'exposent" à Houlgate : mettre les femmes photographes au premier plan

Femmes, reporters de guerre et photographes de l'humain

Mort de Sabine Weiss, la dernière photographe "humaniste"