Christine Sinclair, la meilleure buteuse canadienne, prend sa retraite

L'attaquante star canadienne, Christine Sinclair, prend sa retraite à 40 ans. Celle qui avait marqué 190 buts, après 24 ans de carrière et 327 sélections a décidé de mettre terme à une carrière éblouissante.

Image
Christine Sinclair lors de la demi-finale contre la Jamaïque, à Monterrey au Mexique, le 14 juillet 2022. 

Christine Sinclair lors de la demi-finale contre la Jamaïque, à Monterrey au Mexique, le 14 juillet 2022. 

© AP Photo/Fernando Llano, File
Partager2 minutes de lecture

C'est dans une lettre qu'elle adresse à l'adolescente qu'elle était, publiée dans le quotidien Globe and Mail, que la joueuse déclare raccrocher ses crampons. Christine Sinclair laisse aussi entendre qu'elle pourrait poursuivre sa carrière en club, avec les Thorns de Portland, une saison de plus.

"Tu es exactement à ta place, là où tu devrais être", écrit-elle dans un texte empreint d'émotion.

Surtout ne soit pas trop timide. Tu es une joueuse de l'équipe nationale maintenant. Tu es exactement là où tu dois être. Aie confiance en toi. Christine Sinclair, attaquante de l'équipe de football nationale canadienne

L'attaquante a participé à six Coupes du monde et à quatre éditions des Jeux olympiques. Elle faisait partie de la sélection médaillée d'or aux JO de Tokyo, en 2021.

Avec 190 réalisations, Christine Sinclair détient le record mondial de buts inscrits en équipe nationale, femmes et hommes confondus, et fait partie des plus capées de l'histoire du football (327).

Chez les hommes, le Portugais Cristiano Ronaldo a marqué 127 buts et été sélectionné à 203 reprises.

La présidente de la Fédération canadienne, Charmaine Brooks, a salué dans un communiqué l'"héritage" de Sinclair qui "se prolongera dans les cœurs et les ambitions d'un très grand nombre de jeunes athlètes à travers le Canada et partout dans le monde".

La capitaine, originaire de Burnaby, près de Vancouver (Colombie-Britannique, ouest), évoque également dans sa lettre les aspects "pas si roses" du football professionnel.

L'écart salarial entre les joueurs professionnels féminins et masculins ainsi que le manque d'encadrement des jeunes joueuses font partie de dossiers qu'elle a défendus, rappelle-t-elle.

Tu apprendras que les joueuses de l'équipe nationale canadienne sont payées 10 $ par jour. Tu découvriras que les primes pour la Coupe du monde féminine augmenteront mais que celle que toucheront les hommes le seront encore plus, ce qui creusera encore plus la différence salariale. Christine Sinclair

Après avoir fait grève en début d'année, les joueuses canadiennes ont finalement obtenu en mai un accord historique établissant la parité des rémunérations entre les deux sélections.

"Accroître l'équité est ce qui te rendra le plus fière", affirme-t-elle, avec recul, à la jeune joueuse de 16 ans qu'elle était.
"Sinc" a intégré l'équipe nationale en 2000, au tournoi de la Coupe d'Algarve, où elle a marqué son premier but international.

Le 19 octobre au soir, la porte-drapeau du Canada à la cérémonie de clôture des JO de Londres en 2012 avait suggéré une retraite imminente, publiant sur Instagram une vidéo montrant des chaussures à crampons attachées à un but.

Elle jouera toutefois les deux prochains matches du Canada face au Brésil prévus les 28 et 31 octobre à Montréal et Halifax, où les billets se sont vendus en seulement 20 minutes pour un stade de 6.500 places.