Terriennes

États-Unis : "Grim Sleeper", le tueur en série des femmes pauvres

Chargement du lecteur...
© TV5Monde

Entre 1985 et 2007, dans le quartier de South Central à Los Angeles, un homme, surnommé "Grim Sleeper", assassine 17 femmes, toutes noires et pauvres. En 2010, Lonnie Franklin est arrêté puis reconnu coupable. La journaliste Cécile Delarue a décidé de revenir sur cette histoire dans "Black-out - Les disparues de South Central", (éd. Plein jour), et de mener sa propre enquête.

dans
Le "Grim Sleeper" a été arrêté grâce à une part de pizza : c'est avec cette réalité insolite que Cécile Delarue a découvert l'histoire du tueur en série. Journaliste française partie s'installer à Los Angeles, elle se fascine pour cette affaire. De 1985 à 2007, au moins 15 jeunes femmes sont tuées par le même homme.

Tout se passe dans le quartier de South Central, quartier pauvre où vivent beaucoup d'afroaméricains. "Il y avait autant de policiers à South Central qu'à Beverly Hills alors que South Central était plus peuplé et le taux de criminalité était bien plus élévé !" Les victimes du tueur sont toutes des femmes noires de classe populaire. "Le 'Grim Sleeper' était ce que l'on appelle un 'tueur de quartier', il s'en prenait à ses voisins, à ceux qu'il pouvait croiser dans la rue."

La police de Los Angeles tenait des fichiers recensant les victimes mais n'a arrêté que tardivement le tueur pour deux raisons, selon Cécile Delarue. La première, c'est que "sur cette période, il y avait de nombreux tueurs en série, de nombreux meurtres de femmes et la police, débordée, avait, en quelque sorte, baissé les bras."

À cela, Cécile Delarue ajoute un autre facteur : le racisme de la police américaine. Les victimes sont des femmes noires de quartier populaires. Les policiers s'en sont donc désintéressés.