Féminismes

"Historiques", politiques, religieuses, activistes... les féministes sont diverses, nombreuses. Tour d'horizon.

Le 17 octobre 2020, des douzaines de marches de femmes ont été organisées de New York à San Francisco pour dire stop à un second mandat Trump. 
Du droit à l'avortement menacé à la déferlante Metoo, comment les Américaines ont-elles vécu le mandat de Donald Trump ? Pour...
12 : 31
La sociologue française Marie-Cécile Naves s'interroge sur l'exercice du pouvoir au féminin dans son dernier ouvrage "Démocratie féministe", paru aux...
1 : 40
La politique n'est plus une chasse gardée : les femmes prennent leur place dans un monde dominé par les hommes. Ainsi, Jacinda Arden, la Première...
Manifestation pour la "panthéonisation" de Gisèle Halimi, 11 octobre devant le Panthéon, à Paris.<br />
Image extraite du compte Twitter de Claire Charlès @ClaireCharls1
Par son action en faveur de la décriminalisation de l'avortement et la criminalisation du viol, l'avocate Gisèle Halimi a marqué...
3 : 31
Assiste-t-on au grand retour « du péril mortel » pour la langue française ? Il y a trois ans, c’est ainsi que les "immortels" de l’Académie française...
A gauche, l'essai de la militante féministe Pauline Harmange, réédité au Seuil, à droite, un des nombreux collages qui recouvrent les murs des villes de France, pour dénoncer les féminicides et les violences faites aux femmes. 
Véritable manifeste misandre, l'essai de Pauline Harmange appuie là où ça fait mal. Choqué, un fonctionnaire de l'Etat a même...
Sous la bannière #14septembre, de nombreuses collégiennes et lycéennes françaises ont décidé de montrer leur nombril au nom de leur droit à la liberté de s'habiller "comme elles veulent".
Et si on arrêtait de se regarder le nombril ? Et plus précisement celui des jeunes filles de France qui depuis mi-septembre en ont fait leur nouveau combat. T-shirt courts, shorts et mini-jupes seraient trop éloignés d'une tenue dite "républicaine", et ne correspondraient pas aux codes du "correct exigé" au lycée. Les lycéennes ont bien l'intention de continuer à s'habiller comme elles le souhaitent. Où sont les limites ? Voilà de quoi animer le débat dans les médias, sur les réseaux sociaux, et dans les cours de récré, même au-delà de la rentrée.  
2 : 04
Elle se sera battue jusqu'au bout pour tenir jusqu'à la présidentielle américaine. La doyenne de la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg est décédée...
2 : 38
Le Mouvement de Libération des Femmes (MLF) qui fête ses 50 ans, s'est battu dans les années 70 pour la dépénalisation de l'avortement, votée en...
10 : 39
C'était il y a 50 ans, le 26 août 1970, neuf femmes essaient de déposer sous l'Arc de Triomphe à Paris, une gerbe de fleurs pour la femme du soldat...
Née le 3 avril 1919 à Genève et décédée le 25 février 2009 dans la même ville, pianiste et comédienne, metteuse en scène et éditrice, Marcelle de Kenzac est une personnalité marquante de la scène artistique et culturelle genevoise du XX<sup>ème</sup> siècle.
D'ici la fin de l'année, dix rues et places de Genève vont être "rebaptisées" de noms de femmes. Le projet initié par des...
"Un homme sur deux est une femme !", "Il y a plus inconnu que le soldat inconnu, sa femme !", deux des quatre banderoles retenues par l'histoire, ce 26 août 1970, lors du rassemblement de militantes féministes, qui donna le coup d'envoi au Mouvement de Libération des Femmes en France. 
Le 26 août 1970, une poignée de féministes déposent une gerbe en hommage à la femme du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe....
Diana Russell, photo de son <a href="https://www.facebook.com/DianaEHRussell/photos/a.187263784641292/187274871306850/?type=1&theater">profil Facebook</a>.
Militante et universitaire féministe, Diana Russell inventa le mot-valise "féminicide" à partir des termes "féminin" et...

Pages