Femmes dans les sciences, de l'occultation à la reconnaissance

Panel de femmes à travers les âges, les continents et les sciences 

Depuis l'Antiquité, et sous toutes les latitudes, les femmes ont contribué à l'édification et au développement des sciences : découvreuses, inventrices, mathématiciennes, physiciennes, biologistes, chimistes, archéologues, etc, etc. Par réflexe "naturel" ou plus intentionnellement, pour y conserver leur pouvoir, les hommes les ont empêchées d'y faire carrière et d'y être visibles, par toute sorte de moyens. Mais les femmes elles-mêmes se sont bien souvent gardé d'affronter ces forteresses masculines, par peur, par manque d'estime de soi, par éducation. Peu à peu, elles reprennent enfin leur place et partagent aujourd'hui, même timidement, les plus hautes distinctions. 

Marthe Gautier, morte à 96 ans, la "découvreuse oubliée" comme elle-même se baptisait, à l'origine de la découverte du chromosome 21 en 1958, dont le nom fut d'abord occulté par ses pairs. 
C'est une Française, Marthe Gautier, récemment décédée, qui a découvert la trisomie 21. Pourtant, c'est à un homme que cette...
Lotfia El Nadi, physicienne, 88 ans (à gauche) et Sarah Essam, 22 ans, footballeuse et ingénieure : deux femmes égyptiennes qui ont ouvert la brèche dans des milieux masculins, les sciences et le football.
Lotfia El Nadi et Sarah Essam sont deux femmes égyptiennes qui ont su se faire une place dans un monde d’hommes. La première est...
2 : 16
Direction Brazzaville, où la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale se bat pour avoir plus de femmes dans les sciences. Un programme a été...
3 : 37
Les femmes scientifiques d'Afrique subsaharienne sont à l'honneur lors de la 12ème édition du Women in science Young Talent organisé à Kigali.
Catillon au bûcher (capture d'écran RTS).
Elle s'appelait Catherine Repond, dite Catillon. Elle fut la dernière femme brûlée en Suisse pour sorcellerie en 1731. Son...
Maria Ressa, rédactrice en chef du site d'opposition <em>Rappler</em>, dans un restaurant de la ville de Taguig, aux Philippines, le 9 octobre 2021. Elle partage le prix Nobel de la paix 2021 avec le journaliste russe Dmitry Muratov pour son combat pour la liberté d'expression.<br />
 
Il est "triste" qu'une seule femme ait remporté un prix Nobel cette année, et aucune en sciences, mais les comités chargés de...
La professeure britannique Sarah Gilbert tient une poupée Barbie à son effigie.<br />
 
Le fabricant de jouets Mattel veut coller à l'air du temps avec sa nouvelle Barbie à l'image de Sarah Gilbert, la scientifique britannique à l'origine du vaccin d'AstraZeneca. La poupée chercheuse sort sur le marché flanquée de cinq autres Barbie inpirées des héroïnes du quotidien en temps de pandémie.
"Je ne pensais pas aller là-haut un jour !" Et pourtant ce vieux rêve est devenu réalité le 20 juillet 2021. Wally Funk sera est...
Six des vingt chercheuses rencontrées par Florence Meney, de gauche à droite : (haut) Victoria Kaspi, Joanne Liu, Caroline Quach ; (bas) Maryse Lassonde, Suzy Basile, France Légaré.
Les femmes scientifiques sont de plus en plus nombreuses, même si elles rencontrent encore de nombreux obstacles et souffrent...
A gauche, image extraite de la série à succès <em>Le Jeu de la Dame</em>, à droite la sextuple championne de France et Grand Maître féminine, Sophie Milliet. 
Malgré le succès incontesté de la série télévisée Le Jeu de la Dame, sacrée meilleure mini-série de l'année aux Emmy Awards, le...
2 : 08
Reportage. Dominique Fatima Voumbo Matoumona est l'une des lauréates du prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne L'Oréal-UNESCO. Cette...
2 : 35
Reportage. Haifaou Younoussa, Comorienne installée au Sénégal, est l'une des lauréates du prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne L'Oréal-Unesco....
Selon Sharon Moalem, chercheur en maladies rares, "les femmes feraient à peu près tout mieux que les hommes" et cela grâce aux chromosomes X. 
Grâce à leurs deux chromosomes X, les femmes luttent mieux contre les microbes, ont un cerveau plus développé et voient mieux les...

Pages