Terriennes

Hilaree Nelson, figure de l'alpinisme, victime d'une chute dans l'Himalaya

L'alpiniste américaine Hilaree Nelson aurait été victime d'une chute dans l'Himalaya, lors de sa descente à ski, après son ascension du 8e plus haut sommet du monde le Mont Manalsu, au Népal.
L'alpiniste américaine Hilaree Nelson aurait été victime d'une chute dans l'Himalaya, lors de sa descente à ski, après son ascension du 8e plus haut sommet du monde le Mont Manalsu, au Népal.
©instagram/hilaree nelson

Hilaree Nelson, 49 ans, a été retrouvée morte, deux jours après avoir été portée disparue après son ascension du mont Manaslu au Népal. L'alpiniste américaine a été victime d'une chute lors de la descente à ski de ce sommet de l'Himalaya qui culmine à plus de 8 000 m d'altitude. Il y a dix ans, cette aventurière de renom établissait un record en devenant la première femme à atteindre le sommet de l'Everest en 24 heures.

Le mont Manaslu est la 8ème montagne la plus haute du monde. Il culmine à 8 163 mètres. Une ascension de plus à accrocher au tableau du prestigieux palmarès de cette alpiniste de renom. Peut-être l'ascension de trop.  

Juste après avoir réussi l'ascension de cette montagne de l'Himalaya aux côtés de son compagnon et de leurs guides, Hilaree Nelson a été victime d'une chute lors de la descente en ski. Son corps a été retrouvé, deux jours après avoir été portée disparue.

"Elle a eu un accident alors qu’elle descendait, peu après son ascension. Nous essayons de faire la lumière sur ce qui s’est passé ", précise Jiban Ghimire, l'organisateur de l’expédition. Ce même jour, une avalanche a frappé le Manaslu, tuant un alpiniste népalais et blessant une douzaine de personnes, selon le département de tourisme du gouvernement.

Son sponsor The North Face a confirmé sa disparition. "Nous sommes en contact avec la famille d’Hilaree et nous soutenons les efforts de recherche et de sauvetage de toutes les manières possibles", lit-on dans un communiqué publié sur le compte instagram de cette entreprise.

Des conditions météo compliquées

"Sommet réussi", aurait lancé le couple au moment d'atteindre le pic du mont Manaslu, s'embrassant et prenant des photos avec leurs trois guides sherpas, un groupe ethnique népalais connu pour ses compétences en matière d'escalade en haute altitude, précise The New York Times. ​Selon le journal américain, c'est seulement une quinzaine de minutes après que les deux alpinistes ont entamé la descente à ski, que les guides ont lancé un appel d'urgence. Hilaree Nelson serait tombée dans une crevasse profonde de 600 mètres. La lame de ski de l'alpiniste aurait dérapé, provoquant sa chute "de l'autre côté du pic", explique le site outside. Son compagnon a pu de son côté regagner le camp indemne. 

Les mauvaises conditions météorologiques - neige et pluie constantes - ont été un défi pour les alpinistes engagés dans l’ascension de ce sommet. Mais aussi pour les secouristes, qui n’ont pas pu faire voler leurs hélicoptères pour localiser les victimes. Jiban Ghimire, le directeur de l'expédition, a assuré que les conditions s’étant améliorées, un hélicoptère se rendait vers le site de l’accident.

Hilaree Nelson et son compagnon Jim Morrison, lors de l'ascension du Mont Manaslu dans l'Himalaya (Népal), le 15 septembre 2022. 
Hilaree Nelson et son compagnon Jim Morrison, lors de l'ascension du Mont Manaslu dans l'Himalaya (Népal), le 15 septembre 2022. 
©capture instagram/Jim Morrison

L'une des plus grandes alpinistes de sa génération

"Dos courbé et tête baissée. Je ne me suis jamais sentie aussi sûre sur le Manaslu que lors de mes aventures passées dans l'atmosphère ténue du haut Himalaya", disait-elle quelques jours plus tôt, dans un post Instagram. "Ces dernières semaines ont mis ma résilience à l'épreuve de manière inédite".

Je cherche à trouver la paix et l'inspiration dans la montagne.
Hilaree Nelson, alpiniste

"La mousson constante avec ses pluies et son humidité incessantes m'a rendue profondément nostalgique. Je cherche à trouver la paix et l'inspiration dans la montagne alors qu'elle est constamment enveloppée de brume", écrivait-elle encore.

Parmi les 25 femmes "les plus aventureuses" 

Hilaree a grandi à Seattle, et a commencé à skier à l'âge de 3 ans. Aujourd'hui, à 49 ans, mère de deux enfants, sa carrière s'étend sur deux décennies. Elle a participé à plus de 40 expéditions et a fait ses premières descentes à ski sur les îles de Baffin et de Géorgie du Sud, en Argentine, au Kamtchatka, en Russie. Elle est décrite comme "la skieuse-alpiniste la plus prolifique de sa génération" par North Face.

Le 25 mai 2012, elle fut la première femme à atteindre en 24 heures le sommet de l'Everest, la plus haute montagne du monde, et du mont voisin du Lhotse. Le 30 septembre 2018, avec son partenaire Jim Morrison, elle effectue la première descente à ski de la "Dream Line", le couloir du Lhotse depuis le sommet. 

Toujours en quête de nouvelles aventures, elle a été nommée l'une des "25 femmes les plus aventureuses des 25 dernières années" par le Mens'journal, en plus d'être classée parmi les plus grands aventuriers du National Geographic de l'année en 2018. Militante pour la défense de l'environnement et dans la lutte contre le réchauffement climatique, elle est aussi l'une des voix de la campagne "She Moves Mountains" qui s'efforce d'inspirer, de préparer et de mobiliser la prochaine génération d'exploratrices. Rendant hommage à ses coéquipières alpinistes, elle écrivait il y a quelques années sur Instagram:"Aujourd'hui, je suis plus fière et reconnaissante que jamais de faire partie de cette équipe et de ce groupe de femmes qui me motivent et m'inspirent chaque jour. (...) J'espère que vous savez que tout votre travail acharné pour nous toutes, mesdames, en essayant de briser ce plafond de verre, sera à jamais apprécié et jamais oublié".

En 2007, elle publiait cette photo d'elle, lors d'une expédition en Alaska. Elle était enceinte de 6 mois. Sans doute parmi les plus belles de ses aventures.