Le droit à l'avortement dans la tourmente

Manifestation à Paris le 17 janvier 2015 à l'occasion des 40 ans de la loi sur l'avortement en France

Sur tous les continents, l'interruption volontaire de grossesse, que l'on croyait bien acceptée, est attaquée. Le droit à l’avortement n’est pas en place partout dans le monde. Alors qu’en France, il a été acquis en 1975 grâce à la loi Veil, des femmes d’autres pays continuent de se battre pour l’obtenir. Pologne, Chili, États-Unis, Maroc, Belgique, Pérou : tous les pays du monde sont concernés par ce sujet. Pourquoi ? Les raisons qui poussent à vouloir avorter sont plurielles. Dans le cas d’un avortement voulu sans raison médicale, il est question d‘interruption volontaire de grossesse (IVG). Si l’interruption est souhaitée dans le cas d’une grossesse dangereuse pour la santé de la mère ou d’une malformation du fœtus, il s’agit d’une interruption thérapeutique ou médicale de grossesse. Retrouvez sur le site TV5MONDE toute l’actualité sur ce sujet.

Gibraltar, jeudi 24 juin 2021, lors du référendum sur l'introduction d'exceptions à l'interdiction de l'avortement. Initialement prévu en mars 2020, le vote avait été repoussé à cause de la pandémie de Covid-19. Maintenant que tous les habitants de Gibraltar sont vaccinés, le vote a pu se dérouler sans masque.
"Pour" - tel est le verdict des urnes à l'issue du référendum du 24 juin à Gibraltar. Les habitants de ce petit territoire...
2 : 22
Au Salvador, avorter peut entrainer une peine de prison de plusieurs dizaines d'années, même en cas de viol. Dans la rue, les manifestations...
6 : 57
50 ans après le manifeste des 343 femmes réclamant le droit à l'avortement, d'autres personnalités signent une nouvelle tribune réclamant une...
Le nouveau manifeste des 343, paru dans le <a href="https://www.lejdd.fr/Societe/exclusif-le-manifeste-des-343-femmes-qui-exigent-lallongement-des-delais-legaux-dacces-a-livg-4036089" rel="nofollow">JDD le 4 avril 2021</a>.
Vanessa Paradis, Béatrice Dalle ou Najat Vallaud-Belkacem, elles sont actrices, femmes politiques, musiciennes, ​militantes...
Détail de la couverture de la BD <em>Le manifeste des 343</em>, par les autrices Hélène STRAG et Adeline Laffitte, dessins Hervé Duphot, paru chez Marabulles.
C’était il y a 50 ans. 343 femmes, célébrités et anonymes, avouaient courageusement qu'elles avaient subi un avortement en...
Une manifestante mobilisée contre l'adoption d'un article de loi durcissant l'interdiction de l'avortement, dans un pays où elle est déjà l'une des plus strictes au monde, Tegucigalpa, 26 janvier 2021. <br />
©page fb/Somos muchas
Le Honduras vient de durcir - un peu plus encore - sa loi interdisant l'avortement. Pour les associations de défense des droits...

Aussitôt publié au journal officiel, aussitôt en vigueur : le gouvernement polonais annonce l'application immédiate de l'arrêt du Tribunal constitutionnel interdisant l'interruption volontaire de grossesse en cas de malformation grave du foetus, le restreignant ainsi aux grossesses résultant d'un viol ou d'un inceste, ou lorsque la vie de la mère est en danger. Une mesure qui ravive la colère des manifestant.es.

1 : 48
L'avortement est désormais quasiment interdit en Pologne.  Il n'est autorisé que dans des cas très rares : inceste, viol ou si la vie de la femme...
1 : 27
En Argentine, l'avortement est désormais légal jusqu'à la 14e semaine de grossesse. Vote historique du Sénat ce mercredi 30 décembre 2020. Malgré...
<p>La joie des militantes pour la légalisation de l'avortement à l'annonce du résultat du vote au Sénat, à Buenos Aires, en Argentine, 30 décembre 2020. </p>
38 voix pour, 29 contre : le Sénat valide la légalisation de l'avortement déjà adoptée par le Parlement avec une confortable...
©AP Photo
De la Pologne, qui tente de restreindre encore l'une des législations sur l'avortement les plus dures au monde, à l'Argentine,...
2 : 14
Reportage. En Argentine, une loi légalisant l'interruption volontaire de grossesse, déjà approuvée par les députés, doit être débattue ce mardi 29...
Une manifestante lors d'un rassemblement organisé pour protester contre le nouveau durcissement de la loi sur l'avortement, à Varsovie (Pologne) le 28 novembre 2020. Cette mobilisation populaire dure depuis plus d'un mois est la plus importante depuis 30 ans dans le pays. 
Cela fait plus d'un mois que des centaines de milliers de personnes manifestent pour protester contre le durcissement de la loi...

Pages