Le droit à l'avortement dans la tourmente

Manifestation à Paris le 17 janvier 2015 à l'occasion des 40 ans de la loi sur l'avortement en France

Sur tous les continents, l'interruption volontaire de grossesse, que l'on croyait bien acceptée, est attaquée. Le droit à l’avortement n’est pas en place partout dans le monde. Alors qu’en France, il a été acquis en 1975 grâce à la loi Veil, des femmes d’autres pays continuent de se battre pour l’obtenir. Pologne, Chili, États-Unis, Maroc, Belgique, Pérou : tous les pays du monde sont concernés par ce sujet. Pourquoi ? Les raisons qui poussent à vouloir avorter sont plurielles. Dans le cas d’un avortement voulu sans raison médicale, il est question d‘interruption volontaire de grossesse (IVG). Si l’interruption est souhaitée dans le cas d’une grossesse dangereuse pour la santé de la mère ou d’une malformation du fœtus, il s’agit d’une interruption thérapeutique ou médicale de grossesse. Retrouvez sur le site TV5MONDE toute l’actualité sur ce sujet.

Sur leur île, l’avortement est interdit sauf en cas de danger pour la santé de la mère. Pour avorter, les Irlandaises doivent se...
Une poignée de militants “pro-choice“ samedi 1er février 2014 à Rabat, en solidarité avec les manifestants espagnols
Au Maroc, Chafik Chraïbi, chef de service d’une maternité de Rabat a été démis de ses fonctions le 10 février, après un reportage...
40 ans de droit à l'avortement, le moment n'est pas de baisser les bras, disent ces manifestantes lors de la marche anniversaire du 17 janvier 2015 à Paris - Photo Sylvie Braibant
Le 17 janvier 1975, le droit à l'avortement devenait une réalité en France après des années d'un combat très dur entre les...
Après la Tunisie, l'Afrique du Sud et le Cap-Vert, le Mozambique devient le 4e pays africain où l'avortement est - enfin -...
Simone Veil à l'Assemblée en 1974 (@AFP)
Il y a tout juste quarante ans, Simone Veil montait à la tribune de l'Assemblée nationale pour défendre une loi historique : la...
Wendy Davis en 2010 - (Photo : Flickr / runneralan2004)
En 2008, déjà, elles s'étaient mobilisées pour le candidat démocrate. En 2012, Barack Obama dut sa réélection en grande partie...
Manifestation pour le droit à l'avortement au Brésil (Photo : AFP)
A dix jours du 2ème tour de la présidentielle brésilienne qui oppose la sortante du Parti des Travailleurs Dilma Rousseff  au social-démocrate Aecio Neves, la police brésilienne a démantelé le principal réseau d'avortements clandestins de Rio de Janeiro et sa banlieue, incluant des médecins, des policiers et des avocats. L'organisation demandait jusqu'à 7.500 reais (près de 2.500 euros) par avortement, pratique qui reste illégale au Brésil (comme presque partout en Amérique latine) sauf en cas de viol ou de risque vital pour la femme enceinte. Un sujet sensible dans ce pays catholique, devenu enjeu électoral...
Manifestation à Madrid le 1er février 2014, point culminant du mouvement pour défendre le droit à l'avortement (Photo Dani Pozo. AFP)
C'était donc une grossesse nerveuse : neuf mois tout juste après avoir annoncé bruyamment que conformément aux promesses...
L'affaire a été révélée par le quotidien irlandais, The Irish Times.
Le débat sur l'avortement est ravivé en Irlande : une jeune fille immigrée n'a pas pu interrompre sa grossesse, alors qu'elle...
Carla, 15 ans, est venue au planning familial de Marseille pour obtenir un moyen de contraception - <br/>
En proie à des difficultés financières, en cet été 2014, pour la première fois de son demi siècle d'histoire, l’association...
Graphique de Istat (institut de statistique italien)
En Italie, le droit des femmes est une nouvelle fois mis à mal. De plus en plus de gynécologues refusent de pratiquer...
A Harlingen, grande ville tout au Sud du Texas, les  “Reproductive Services“, où l'on pratiquait des IVG, ont tous été fermés.
Voilà un an, le 25 juin 2013, la sénatrice texane Wendy Davis tentait par une manoeuvre désespérée (un discours d'obstruction...
Des statues de Jizo, dans le temple  Zojoji à Tokyo, Entité de culte bouddhique, le Jizo est  considéré au Japon comme une divinité protectrice des enfants. Il est notamment celui qui accompagne les enfants morts. (Photo de François HORNOY/blogtokyo).
« Ma décision était sans appel, il fallait avorter. J'ai su que j'étais enceinte de 9 semaines alors que je commence tout juste...

Pages