Femmes et migrations, réfugiées ou immigrées, la double peine

Aujourd'hui les mouvements migratoires s'intensifient à travers la planète, et le visage de cette migration est celui d'une femme, jeune, seule, avec des enfants. Selon les Nations Unies, les femmes constituent 51% des flux migratoires.

Souvent peu mises en lumière, les femmes migrantes constituent plus de la moitié des flux migratoires selon les régions. Souvent accompagnées de leurs enfants, elles hésitent de moins en moins à partir seules. Mais la migration des femmes est un parcours semé d’embûches. Elles font face à de nombreuses violences physiques, sexuelles. Une fois arrivées dans leur pays d’accueil, les femmes migrantes ne voient pas forcément leur situation s’améliorer. Difficultés à trouver un emploi, pénibilité des conditions de travail, faibles salaires et mauvaise protection sont leur quotidien. Suivez l’actualité de ces femmes grâce à TV5MONDE, sur notre page dédiée aux femmes et migrations.

Après avoir échappé à la Libye et avoir survécu à la traversée de la Méditerranée, beaucoup de migrantes africaines se retrouvent...
Partager: 
<p>Kéren et Mariana discutent avec une "patiente" de sa santé. Selon un rapport du Haut conseil à l'égalité entre femmes et hommes (HCEfh) sur l'accès aux soins des femmes en situation de précarité, publié en juillet 2017, les femmes représentent 64% des personnes qui reportent des soins ou y renoncent. </p>
En France, la santé des femmes en situation de précarité se dégrade et leur accès aux soins reste compliqué. Créée en 2001,...
Partager: 
Messaouda Dendoune avec son fils Nadir, le réalisateur du film "Les figues en avril". Le titre est tiré d'un voyage en Australie qu'ils ont fait ensemble. Messaouda Dendoune voit alors l’Algérie partout autour d’elle. Par exemple dans les figues de barbarie (<em>karmous</em> au Maghreb) que l’on peut y manger en avril, alors qu'en Kabylie il faut attendre juin... 
Le journaliste Nadir Dendoune vient de sortir un documentaire touchant, juste, où il filme sa mère, Messaouda Dendoune, 82 ans,...
Partager: 
Alice Gautreau est sage-femme pour l'ONG Médecins sans frontières. L'an dernier, elle a passé quatre mois sur l'Aquarius, un...
Partager: 
<p>Amanda Morales-Guerra entourée de l'une de ses filles et du père Luis Barrios. Un cordon de sécurité humain a été déployé autour de la jeune femme pendant qu'elle était à l'extérieur de l'église</p>
Alors qu'aux Etats-Unis se multiplient les mesures de l’administration Trump contre la libre circulation des personnes, avec les...
Partager: 
Masomah et Zahra Alizada, les Petites Reines de Kaboul à Guéhenno, petit village breton situé sur la côte orientale du Morbihan, non loin de l’océan. Si Masomah avait déjà vu la mer, pour sa soeur et le reste de sa famille, c’était une première.
Après un refus, des mois d’attente puis enfin la délivrance d’un visa par le Ministère de l’intérieur, le parcours de Masomah et...
Partager: 
À l’occasion des 150 ans du Canada, le Musée canadien de l’Histoire retrace 15 000 ans d’histoire sur son territoire, des premières traces de civilisation jusqu’à nos jours. Et il fait une place importante aux femmes, qui ont largement contribué à l’édification du pays.
Partager: 
L'esclavage moderne touche près de 46 millions de personnes dans le monde et les femmes migrantes en sont les premières victimes....
Partager: 
A Benin City, la capitale nigériane de départ de l'immigration clandestine, on ne prononce jamais le mot « prostitution ». Dans...
Partager: 
La directrice Francesca Vallarino Gancia, 57 ans, fondatrice du Centre Mamre, collabore étroitement avec la soeur catholique Giuliana Galli
Peu importe leur parcours ou leur vécu, à Turin, l’une des grandes métropoles du Nord de l’Italie, les femmes réfugiées peuvent...
Partager: 
Elles ont tout laissé derrière elles. Leur but : offrir un avenir à leur famille. Elles, ce sont ces milliers de migrantes ou...
Partager: 
 Le quartier de la Fauconnière à Gonesse, au nord de Paris.
Deux rapports récemment publiés décrivent les conditions de vie des habitants des « quartiers prioritaires » français. Un constat...
Partager: 
<span id="result_box" lang="en"><span>Une travailleuse social du DFID (<span class="st">Department for International Development, du Royaume Uni) met en garde les jeunes Népalaises afin qu'elles ne tombent pas entre les mains des trafiquants d'êtres humains.</span></span></span>
Elles sont les otages d'un état de guerre qui ne les concerne pas. Des domestiques népalaises et bangladaises venues chercher du...
Partager: 

Pages