Lutter contre l'excision

D'après l'Unicef, 130 millions de femmes et de filles dans le monde vivraient avec une mutilation génitale et les nombreuses complications médicales qui l'accompagnent. Ce chiffre pourrait plus que doubler d'ici à 2050 si la situation ne s'améliore pas.
Choisie en 2003 par le Comité Interafricain, la date du 6 février est la journée internationale de lutte contre l’excision. Cette mutilation génitale féminine est pratiquée dans 29 pays du monde. Aujourd’hui, on dénombre 200 millions de femmes excisées dans le monde dont 60 000 vivent en France. Si cette pratique semble en baisse, selon l’Unicef, ce sont tout de même 15 millions de jeunes filles supplémentaires qui devraient subir une excision dans les années à venir. Depuis 2003, de nombreuses campagnes de sensibilisation sont lancées pour alerter les jeunes filles sur ce phénomène culturel. Le site d’information TV5MONDE met en lumière la lutte contre l’excision dans de nombreux sujets.

Robo Lamao, grand-mère qui a décidé de participer à la sensibilisation contre les mutilations génitales. Sa petite-fille dans les bras ne sera pas excisée.. © Mina Kaci
Au nord-est de l’Ethiopie, depuis cinq ans les Afars s'organisent pour lutter contre l'ignorance et en finir avec les mutilations...
© Félix Vigné/Imagéo, 2013
A la veille de la Journée internationale contre les mutilations génitales du 6 février, TERRIENNES a rencontré Bréhima Ballo qui...
Au moins 66 000 femmes vivant au Royaume-Unis sont excisées.
Au Royaume-Uni, un rapport pour renforcer la lutte contre les mutilations sexuelles féminines a été remis lundi 4 novembre à la...
Une affiche de l'Unicef pour lutter contre l'excision en Côte d'Ivoire photo AFP Kambou Sia
Durant trois jours, du 22 au 24 octobre, la capitale italienne accueille une nouvelle conférence internationale sur les...
La prévalence des mutilations génitales féminines dans les 29 pays étudiées par l'UNICEF. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Dans une quinzaine de pays d'Afrique et du Moyen-Orient, les mutilations génitales féminines sont en déclin. C'est l'Unicef qui...
L'Assemblée générale de l'ONU a adopté lundi 26 novembre 2012 sa première résolution dénonçant les mutilations génitales féminines. Celles-ci affectent quelque 140 millions de femmes dans le monde. L'Ivoirienne Hamitraoré, une jeune mère de famille de 32 ans raconte dans un livre sans concession l'excision dont elle a été victime dans la région de Bouaké en Côte d'Ivoire, à l'âge de 11 ans, un livre qui lui a permis aussi de renaître...

Sister Fa au festival de films de Femmes Elles tournent à Bruxelles le 21 septembre 2012.
Au Sénégal, le hip hop peut servir à faire tomber un président de la République. Mais pas seulement. La rappeuse Sister Fa a...
C’est inédit en Côte d’Ivoire. A Katiola, dans le nord du pays, le 18 juillet 2012, neuf femmes ont été condamnées à un an de...
Le couple d'origine guinéenne qui comparaissait devant la justice française pour l'excision de leurs quatre filles, ont été...
Instaurée par les Nations Unies, c'est journée de lutte contre les mutilations génitales féminines, lundi 6 février 2012. 100 à...

Pages