Lutter contre l'excision

D'après l'Unicef, 130 millions de femmes et de filles dans le monde vivraient avec une mutilation génitale et les nombreuses complications médicales qui l'accompagnent. Ce chiffre pourrait plus que doubler d'ici à 2050 si la situation ne s'améliore pas.
Choisie en 2003 par le Comité Interafricain, la date du 6 février est la journée internationale de lutte contre l’excision. Cette mutilation génitale féminine est pratiquée dans 29 pays du monde. Aujourd’hui, on dénombre 200 millions de femmes excisées dans le monde dont 60 000 vivent en France. Si cette pratique semble en baisse, selon l’Unicef, ce sont tout de même 15 millions de jeunes filles supplémentaires qui devraient subir une excision dans les années à venir. Depuis 2003, de nombreuses campagnes de sensibilisation sont lancées pour alerter les jeunes filles sur ce phénomène culturel. Le site d’information TV5MONDE met en lumière la lutte contre l’excision dans de nombreux sujets.

Le couple d'origine guinéenne qui comparaissait devant la justice française pour l'excision de leurs quatre filles, ont été...
Instaurée par les Nations Unies, c'est journée de lutte contre les mutilations génitales féminines, lundi 6 février 2012. 100 à...

Pages