Il faudra 300 ans avant d'atteindre l'égalité de genre, selon ONU Femmes

À l'occasion du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, ONU Femmes France lance l'alerte. Au rythme actuel, il faudra près de 300 ans pour atteindre l’égalité de genre. Selon l'organisation, les actions entreprises sont encore insuffisantes face à l’urgence, l’ampleur et la gravité de ce que vivent les femmes dans le monde.
Image
300 ans pour l'égalité
Une manifestante participe à la Marche des femmes, qui s'est largement concentrée sur le droit à l'avortement, devant la Cour suprême à Washington, le dimanche 22 janvier 2023.
©AP Photo/Amanda Andrade-Rhoades
Partager4 minutes de lecture
"Il est impératif d’agir", lance ONU Femmes France dans l'appel lancé à l'occasion du 8 mars 2023.

L'égalité dans 300 ans ?

300, c’est le nombre d’années nécessaires pour atteindre l’égalité de genre, "si nous ne réagissons pas".
 
À ce rythme, notre génération et les douze suivantes ont peu de chances de vivre dans une société où tout le monde peut effectivement exercer ses droits et jouir de ses libertés.
ONU Femmes France
ONU Femmes précise qu'il faudra jusqu’à 286 ans pour parvenir à supprimer les lois discriminatoires et combler les lacunes en matière de protection juridique, 140 ans pour atteindre une représentation égale dans les positions hiérarchiques et de leadership en milieu professionnel, au moins 40 ans, pour atteindre une représentation égale dans les parlements nationaux.

"À ce rythme, notre génération et les douze suivantes ont peu de chances de vivre dans une société où tout le monde peut effectivement exercer ses droits et jouir de ses libertés", estime ONU Femmes France.
 

Pas de progrès sans la pleine réalisation des droits des femmes

"À une époque où nous sommes capables d’avancées technologiques fulgurantes, les droits des femmes reculent indéniablement. Les crises mondiales actuelles et précédentes, notamment celles liées aux conflits, au dérèglement climatique et à la pandémie de Covid-19, exacerbent les inégalités de genre préexistantes et en créent de nouvelles", rappelle ONU Femmes France.
 
En France, les inégalités entre les femmes et les hommes coûtent 118 milliards d’euros chaque année.
ONU Femmes France
Comme l'explique l'organisation, ces inégalités touchent les femmes et les filles de manière disproportionnée et provoquent des violations, voire la régression de leurs droits les plus fondamentaux, "Autrement dit, les inégalités de genre compromettent les perspectives de justice, de paix et de développement, c’est-à-dire d’un avenir meilleur pour toutes et tous".
 
À titre d’exemple, en France, les inégalités entre les femmes et les hommes coûtent 118 milliards d’euros chaque année.
 
La lutte contres les inégalités hommes-femmes au plus bas depuis 20 ans dans le monde, selon la Banque mondiale

Le rythme des réformes visant à réduire les inégalités entre les hommes et les femmes a fortement ralenti en 2022 pour atteindre son niveau le plus bas depuis 20 ans, selon un rapport de la Banque mondiale (BM) publié jeudi.
L'indice mesurant l'évolution des réformes en faveur d'une plus grande égalité juridique n'a progressé que de 0,5 point et s'établit à 77,1 points, "cela signifie que les femmes ne jouissent en moyenne qu'à peine 77% des droits juridiques reconnus aux hommes", écrit l'institution, dans son rapport "Les femmes, l'entreprise et le droit" pour 2022.
Concrètement, 34 réformes ont été menées l'année écoulée, dans 18 pays, ce qui en fait le plus faible total depuis le début du siècle.
"Les actions entreprises et les financements sont encore insuffisant.e.s face à l’urgence, l’ampleur et la gravité de la situation des droits des femmes. Il est indispensable de financer l’accélération des progrès pour les droits des femmes afin de compenser et de lutter contre les crises mondiales, multiples et interdépendantes qui mettent de nombreuses vies en danger.", insiste l'organisation dans son communiqué.
 
"La coopération, les partenariats et les investissements dans les programmes en faveur de l’égalité de genre sont essentiels pour corriger le parcours actuel et remettre l’égalité de genre sur la bonne voie", encourage-t-elle.
 
Quelques chiffres clés sur la situation des femmes dans le monde
 
servantes ecarlates israéliennes
Des manifestantes soutenant les droits des femmes habillées en servantes écarlates, inspirées de la série télévisée, se rendent à une manifestation contre les projets du nouveau gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu de refondre le système judiciaire, dans une gare de Jérusalem, le mercredi 1er mars 2023.
©AP Photo/ Ohad Zwigenberg